Le club Agondjo Okawé a animé une conférence sur le diabète, le 19 avril dernier à l’Ecole nationale de commerce de Port-Gentil. Cette campagne de sensibilisation et d’information qui compte parmi les activités du club, avait pour but de prévenir les étudiants et enseignants sur les conséquences de cette maladie métabolique. Selon les spécialistes, Chaque année dans le monde 3,2 millions  de décès sont imputables au diabète, soit 8700 décès  par jour.

Diabète Port-Gentil Gabon

La communication développée par les  médecins, Dr Jules Djeki et Dr Leka était axée sur  la prévention primaire, secondaire et tertiaire de la maladie. «La prévention primaire est accentuée sur la sensibilisation pour conscientisation de la population sur les mesures à prendre pour éviter la maladie. La secondaire pour éviter la survenue des complications et la tertiaire éviter le décès en rapport avec les complications. Mais l’idéal c’est la prévention primaire, tout faire pour ne pas contracter la maladie», a indiqué le Dr Leka.

On aura donc retenu, De l’intervention du Dr Djeki, que le diabète est un trouble du métabolisme des glucides qui se traduit par une augmentation du taux de sucre dans le sang. Plus précisément que le glucose est la molécule responsable du diabète, c’est l’aliment qui apporte l’énergie à l’organisme. Le glucose exogène provient de l’alimentation. La glycémie est le taux de sucre  dans le sang. Elle dépend de ce que l’on mange et du fonctionnement de notre organisme qui est régulé par l’insuline. Le dérèglement du fonctionnement de l’insuline se traduit par une augmentation du taux sucre dans le sang appelé hyperglycémie ou diabète.

Le diabète le plus fréquent est le diabète non insulino dépendant. Les signes de déclaration du diabète peuvent être modérés, voire absents chez certains patients d’où l’intérêt du dépistage systématique. La maladie a conséquence néfaste au niveau de plusieurs organes que sont de haut en bas : le cerveau, les yeux, le cœur, les reins, les membres inférieurs mais aussi les nerfs. C’est à cet effet que le diabétique doit donc être consulté chaque année les spécialistes que sont le dentiste, l’ophtalmologue, le cardiologue. Le malade est également sensible aux infections, il ne doit donc pas négliger la moindre plaie et surtout surveiller ses pieds.

Pour prévenir le diabète il faut privilégier l’activité physique, contrôler le poids, avoir une alimentation équilibrée et éviter les facteurs de risques cardiovasculaires que sont le tac et les graisses.

L’objectif du traitement diabétique est la réduction du poids, la normalisation de la glycémie et la parade de la survenue des complications. Le traitement du diabète repose sur trois choses que sont: le régime alimentaire, l’activité physique et les médicaments. Sans oublier que le diabétique doit prendre soin de lui en assurant sa surveillance médicale.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW