La Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) vient d’enregistrer un nouvel incident sur sa voie ferrée avec le déraillement, le 18 juin, d’un train minéralier affrété par la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog). Le troisième en un trimestre.

Le déraillement du train minéralier. © D.R.

 

Un train minéralier affrété par la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a déraillé le 18 juin à 3 heures du matin, entre les gares de Milolé et Mouyabi. Ce troisième incident en un trimestre intervient un mois après la dotation par la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) d’un système de régulation ferroviaire pour la surveillance en temps réel et la fiabilité des voies de communication.

Pour des raisons de sécurité, le concessionnaire du Transgabonais a annoncé l’interruption du trafic jusqu’à nouvel ordre. En attendant, les précisions de la commission d’enquête sur les circonstances et les causes exactes de ce déraillement, qui n’a fait aucune victime humaine, la Setrag assure l’organisation de la prise en charge des passagers dont le voyage a été impacté, tout garantissant la mobilisation de ses équipes pour «le rétablissement de la voie dans les meilleurs délais».

 
 

1 Commentaire

  1. Mezzah dit :

    Mon Dieu le pays est en train de s’effondre tel un château de cartes à cause de la mauvaise gouvernance des BONGO depuis 1967. Aucun investissement, aucun renouvellement des équipements, des choix stratégiques mal ficelés.

    DIEU VOUS VOIT.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW