La Haute autorité de communication (HAC) a décidé mercredi 24 juillet 2019 de suspendre Gabonreview au même titre que 30 autres sites gabonais d’information pour non-conformité avec le code de la communication. La fourniture de notre service est de ce fait en arrêt, jusqu’à nouvel ordre.
 

La rédaction 
 
 

31 Commentaires

  1. ricky dit :

    Le seul site sérieux pour avoir des infos du Gabon. Cette HAC ne sert vraiment à rien!

  2. joble dit :

    Non conformite a quel code de communication? Gabon Tele respect quoi par rapport a GR? Le seul site ou tu peux encore trouver une information fiable sur le pays, qui est tres suivi et meme recommande par les profs a l’UOB.GR n’est pas conforme par rapport a quel article de ce code?
    On espert que cette suspension n’est que temporaire

  3. Ngouss Mabanga dit :

    la haute autorité de mon ….oui!

  4. messowomekewo dit :

    A terme tout sera suspendu dans ce pays de merdeux. Vous n’avez pas honte d’étouffer ainsi les gens, bande d’and…

  5. Nkoghe Paul dit :

    Au Gabon, il n’y a pas un gouvernement à sa tête, mais plutôt une MAFIA avec la complicité de la France (ou FRANCAFRIQUE… France à Fric…).

  6. Jacouille dit :

    Et pendant ce temps le chiffon Lalibreville continue à distiller son venin

  7. Gayo dit :

    Pays de merde, autorités de merde.

  8. EHYA O.R dit :

    GabonReview suspendu, c’est désolant de la part de la HAC, c’est dommage pour la liberté d’information au Gabon. le seul site internet ou tu peux avoir des infos non-commandité et ou tu peux débattre sans te sentir trop offusqué avec des compatriotes de tous bords confondus et de façon plus ou moins polie…

  9. KIEM dit :

    Des gens aux abois, vous n’échapperez pas à la sanction des Gabonais, nous sommes un petit pays, et nous nous connaissons tous.

  10. Miracle Steed dit :

    Pressentez nous au moins l’article mis en cause, je trouve votre journal très déontologique, je suis surpris de cette sanction.

  11. Miracle Steed ONGALA dit :

    Pressentez nous au moins l’article mis en cause, je trouve votre journal très déontologique, je suis surpris de cette sanction.

  12. Hribar dit :

    Bonsoir,

    Vous pensez que c’ est la France qui est responsable de votre situation !!!
    Désolé mais vous êtes les seuls responsables, personne ne peut dicter vos directives, le président et ses ministres sont bien Africains et c’est eux qui dirigent le pays donc regardez midi devant votre porte et cessez de chercher des responsables ailleurs.
    Votre gouvernement ne vie qu’avec l’argent des autres, et que fait’il? RIEN
    Parti

  13. Ari dit :

    Franchement cette HAC emmerde les gens. Ou est-ce qu’on ira maintenant nous informer sur les info credibles sur le Gabon??? Certainement pas a l’UnionPDGAJEV!!!

  14. CJ McCulum dit :

    Madame HAC arrête tes conneries. Museler le peuple n’est pas la solution a vos cauchemars. Il faut laisser les gabonais s’exprimer librement. C’est ça la vrai demo.

  15. onero dit :

    Aux choses du pays Gabon d’abord…Le groupe rap en parle . Prenez le temps d’écouter. Je m’adresse aux dictateurs ( membre du groupe au pouvoir )
    Il y a un temps pour tout . Enfin ne voyez vous pas ce qui est arrivé à vos idoles ( IBUBU, ACROMBESSILLE …)
    R2ecouetr ou relisez le message de votre Dictateur en chef OMAR : Le Gabon ne vous a pas …

  16. Le Chat dit :

    Eh ben ? Que les commentaires des compatriotes ces jours ont fait mal à ce pouvoir Usurpateur, hein !

    Qu’est-ce que c’est cette HAC ?

  17. OMS dit :

    Depuis que ce machin est sous l’autorité de RNN, la liberté de la presse est vouée au silence chaque jour que Dieu fait. Il n’en a cure des remarques faites à son institution,même par Reporters Sans Frontières.
    Nous sommes de tout coeur avec vous GabonReview.

  18. Legaboma 2 dit :

    Comment nos dirigeants peuvent faire des choses ridicules jusqu’à ce point ? La seule et vraie source d’information suspendu? Mais apparemment je ne sais plus jusqu’où va le Gabon… C’est triste !

  19. Legaboma 2 dit :

    C’est vraiment triste pour nos dirigeants médiocres.

  20. Ponce Pilate dit :

    Bonjour,
    Cette suspension n’est valable qu’au Gabon.
    C’est donc à eux de trouver la technologie nécessaire pour vous suspendre uniquement au Gabon en bloquant votre IP par exemple.
    Par exemple, les replay de abc ou fox ne sont disponibles qu’au States ou le Netflix d’un pays n’est visible que dans ce pays.
    Cette suspension n’est pas valable à l’etranger et est donc en violation avec certains accord internationaux, je vous laisse les trouver.

    • Samuel dit :

      Le site doit certainement être hébergé hors du gabon, les autorités n’auront pas la possibilité de fermer le site techniquement. Mais pensez aux personnes qui travaillent pour le journal qui vivent au Gabon, qui ont une famille et qui sont connues des autorités. ils ont les moyens de faire pression autrement que sur la partie technique… et c’est bien le plus alarmant et révoltant. Tout notre soutien à la rédaction et à la presse du pays

  21. désiré dit :

    Que Gabonreview soit suspendu par le Haute autorité de la communication , est une bonne nouvelle. C’est reconnaitre que GR est un site d’information ( malgré son extrême prudence sur bien des sujets ) et non de communication ( propagande en français )

  22. Carlos dit :

    Avec la suspension de Gabonreview, le triomphe d’un machin fabriqué à africaine juste pour servir contre la liberté de la presse atteint des proportions honteuses … lorsque l’intelligence supposée de certains se confond avec l’apologie de la médiocrité … on est tenté de rester sans voix pour exprimer l’obscurité de leur esprit …

  23. Michel BOUKA RABENKOGO dit :

    Obéir aux injonctions d’un gouvernement inconstitutionnelle est une complicité du parjure
    impuni 2009 d’Ali Bongo, qui ira déclarer bêtement dans une chaîne de radio télévision française en France, que les papiers avec lesquels il a participé à l’élection présidentielle sont faux. Un garant des institutions ne viol pas les institutions dont il le garant. Pour n’avoir pas réagit conformément aux sanctions prévues par la Loi, nous sommes complice de ce parjure, qui rend depuis cette date notre pays inconstitutionnel, hors la loi : la risée d’un monde civilisé dans une démocratie républicaine. Le reste est superfétatoire : UNE GRAVE INCONSCIENCE COLLECTIVE. BWETE./

  24. Paul Bismuth dit :

    Il reproche quoi concrètement à GR. Parce que le motif de la violation du code de la communication est très vague. Il serait bon que les responsables du site nous informe davantage sur ces motifs.

  25. SERGE MAKAYA dit :

    GR est tout simplement en VACANCES… CQFD…

  26. NZE ONDO dit :

    Créer un autre site (…)

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW