Réalisé quelques mois après celui de Libreville, l’audit de la qualité des services de la téléphonie mobile dans la capitale économique du Gabon révèle des résultats déjà connus et décriés par les usagers : les opérateurs consentent de moins en moins d’efforts pour satisfaire leurs abonnés. Dans l’interview ci-après, David Mebiame Allogo, patron du cabinet M&M Consulting ayant réalisé cette étude, revient sur les objectifs de celle-ci, non sans proposer des pistes de solutions aux différents problèmes liés à la qualité des services offerts par Libertis, Airtel et Moov.

Selon le cabinet M&M Consulting, la qualité des services de la téléphonie mobile est aussi piètre à Port-Gentil qu’à Libreville. © D.R.

 

David Mebiame Allogo, Fondateur et patron du cabinet M&M Consulting. © Photo personnelle

Gabonreview : Pouvez-vous nous dire qui est Mr Mebiame Allogo ?

David Mebiame Allogo : Je suis un entrepreneur gabonais, résidant présentement entre la France et le Gabon. En ma qualité d’expert international en télécommunications, avec à mon actif près d’une vingtaine de pays d’intervention, j’évolue dans le secteur de la téléphonie mobile depuis près de 15 ans en intervenant pour différents acteurs sur des projets majeurs et souvent sensibles.

Qu’avez-vous à nous dire sur la société M&M Consulting ?

M&M Consulting est une jeune société de droit gabonais, à taille humaine, et dont je suis le Fondateur-Président. Spécialisée en télécommunications, elle accompagne les acteurs locaux et internationaux par son offre de service s’agissant des Audits de Qualité de Service, de l’Ingénierie des Réseaux Mobiles, de la Gestion de Projet de de la Formation.

En cette fin d’année, de nouveaux audits ont a été réalisés par votre structure M&M Consulting sur la qualité des services de téléphonie mobile à Port-Gentil. Parlez nous-en.

L’audit réalisé à Port-Gentil est la suite de celui qui a été réalisé à Libreville il y a quelques mois. M&M Consulting, a une nouvelle fois été mandaté par son Fondateur afin de réaliser un audit indépendant de cette qualité offerte aux consommateurs, d’autant que de nombreuses remontées nous indiquaient une qualité plus que discutable sur cette ville. L’audit a été ainsi réalisé sur l’ensemble de la ville de Port-Gentil, en partant de la zone de Ntengué au Sud et ce jusqu’à la zone du Cap Lopez au Nord, le tout sur près de 400 Km de parcours en mobilité.

                     Zone d’audit en mobilité (400 Km de parcours)

Quels services ont été évalués ?

Les services ayant été évalués sont la traditionnelle Voix et ceux découlant de l’Internet Mobile tels que le Téléchargement ou «FTP Download», le Chargement ou «FTP Upload» la Navigation ou «Web Browsing», la Lecture vidéo en continu ou «Video Streaming» et WhatsApp.

Quels sont les objectifs sous-jacents à cet audit ?

Les principaux objectifs de cet audit sont :

  • L’évaluation de manière indépendante de la qualité de service offertes aux utilisateurs, et la localisation des faiblesses avec des arguments techniquement indiscutables ; ceci afin de proposer des solutions d’accompagnement aux acteurs en vue d’une amélioration de cette qualité.
  • L’animation d’un blog qui exposera aux yeux de tous les détails de la Qualité de Service offerte, chaque consommateur aura ainsi la liberté de choisir l’opérateur présentant les meilleures performances dans ces lieux de vie.

Dans cette perspective, je vous avouerais que des contacts ont eu lieu avec certains acteurs, surtout de la sphère publique, tandis que les autres sont restés muets à nos sollicitations, ce qui témoigne d’un certain malaise à évoquer les engagements de performance non atteints.

A quelle conclusion est arrivé l’audit ?

Les conclusions sont similaires au cas de Libreville et de ses communes. Les résultats complets ne pouvant être partagés dans les médias, on peut pour le cas de Port-Gentil souligner deux points majeurs qui ont marqué notre attention :

  • La couverture sur la technologie 4G, visible par le nombre de «barre de réseau» sur un téléphone, est catastrophique dans plusieurs zones et quartiers de la Capitale Economique et même dans des zones administratives ou résidentielles de standing telles qu’à la Sablière ou au quartier Littoral. Pour ne pas le nommer, s’agissant du quartier Littoral, même le premier citoyen de la ville ne semble pas épargné par cette mauvaise qualité dans son lieu de vie principal. Sur ce dernier point, qu’en sera-t-il alors du service offert au citoyen lambda habitant dans une zone quelconque comme nous l’avions évoqué pour le cas de Libreville ? Sur ce point, Airtel et Libertis non seulement ne remplissent clairement pas les standards, les indicateurs de couverture étant tous dans le rouge, mais en plus la situation à Port-Gentil est pire qu’à Libreville !

Couverture comparative 4G à Port-Gentil : Libertis vs Airtel (Couleur noire = Très mauvais niveau)

Couverture comparative 4G : Libreville vs Port-Gentil (Couleur rouge = Objectif non atteint)

  • La faiblesse certaine de couverture sur la technologie 2G, pourtant la plus ancienne et la plus utilisée chez les populations à faible revenu économique. Les opérateurs ayant des niveaux de couverture à respecter vis-à-vis des régulateurs, et plus généralement des standards internationaux tels que préconisés par l’Union International des Télécommunications, ce constat a été fort étonnant, comme pour le cas de Libreville. Sur ce point, Airtel doit largement redoubler d’efforts car sa qualité est bien en dessous du niveau présenté à Libreville mais en plus en deçà des standards, tandis que Libertis doit effectuer un peu plus d’efforts sur les niveaux de type Indoor.

Couverture 2G à Port-Gentil (Couleur rouge = Objectif non atteint)

Quelles solutions propose M&M Consulting ?

Les faiblesses observées à Port-Gentil ont déjà été relevées à Libreville. Elles sont classiques chez un opérateur et les performances en découlant sont largement améliorables grâce à des solutions éprouvées et déjà proposées par M&M Consulting ses rapports d’Audit. Malheureusement, vous comprendrez que nous ne pouvons pas les divulguer publiquement.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW