L’Open international de tennis d’Akanda a livré son verdict, le 29 décembre. Le Camerounais Blaise Nkenti l’a emporté chez les messieurs, tandis que la Gabonaise Célestine Avomo a été la plus forte chez les dames, à l’issue des cinq jours de compétition.

Blaise Nkenti et Célestine Avomo avec leurs trophées, le 29 décembre 2019 à Akanda. © Gabonreview

 

Photo de famille à l’issue du tournoi. © Gabonreview

Après cinq jours de compétition, l’Open international de tennis d’Akanda a livré son verdict, le 29 décembre, avec le sacre de Blaise Nkenti et Célestine Avomo. En “Simple messieurs”, le Camerounais Blaise Nkenti a disposé du Gabonais Junior Ondo en 6-2, 6-3, 6-1.

«J’étais venu à ce tournoi pour remporter la victoire finale. J’ai atteint cet objectif et je suis vraiment fier de moi», a déclaré Blaise Nkenti, tout en félicitant son adversaire. «C’est un très bon joueur. Si le match nul existait en tennis, un tel résultat aurait été logique à l’issue des premiers sets», a-t-il ajouté, espérant défendre son titre à la prochaine édition.

L’autre finale du jour a opposé Célestine Avomo à sa compatriote Manuella Nyonda, en “Simple dames”. «Je suis vraiment contente d’avoir remporté ce tournoi ici, d’autant que cela faisait longtemps que j’avais participé à une compétition au Gabon», a affirmé Célestine Avomo, vainqueur de la 7e édition de l’Open d’Ebolowa, le 21 décembre.

Les vainqueurs de la compétition ont reçu chacun une enveloppe d’un million de francs CFA. Finalistes malheureux, Junior Ondo et Manuella Nyonda ont tout de même empoché 500 000 francs CFA chacun. Organisé du 24 au 29 décembre, par un collectif d’entraîneurs et d’anciens joueurs de tennis, l’Open international d’Akanda a réuni une quarantaine d’athlètes, hommes et femmes, de six pays (Gabon, Togo, Congo, Cameroun, RDC et Bénin).

«Nous tirons un bilan positif par rapport au fait que le Gabon a essayé de renouer avec une compétition internationale, après cinq ans d’absence à ce niveau d’organisation», a déclaré le directeur du tournoi. «Nous avons commencé par une compétition senior, un tournoi international junior est en préparation», a annoncé Samuel Abessolo, invitant les autorités à s’investir davantage dans l’organisation des compétitions de haut niveau.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW