Le Parti social-démocrate (PSD) de Pierre-Claver Maganga Moussavou perçoit le coup de force raté de lundi comme une absence de tolérance à l’endroit du président de la République actuellement en convalescence à Rabat au Maroc.

Albertine Maganga Moussavou, le 10 janvier 2019, à Libreville. © Gabonactu.com

 

Au PSD, on «condamne avec la plus grande fermeté» la tentative de putsch du 7 janvier, qui représente, selon ce parti de l’opposition, «un recul inacceptable dans la recherche du renforcement de l’Etat de droit et de la démocratie à laquelle notre pays aspire depuis la Conférence nationale».

Mais davantage, le parti de Pierre-Claver Maganga Moussavou estime que cette tentative de coup de force initiée par un groupe de jeunes militaires gabonais montre «l’intolérance» de certains vis-à-vis des ennuis de santé d’Ali Bongo, victime d’un AVC en octobre 2018 et actuellement en convalescence à Rabat au Maroc.

Au nom de son parti, Albertine Maganga Moussavou, a en effet dit rejeter, jeudi, «l’intolérance de l’autre qui, au creux de la vague, malade, souffrant a besoin de la compassion et de la solidarité de tous, au-delà de la recherche effrénée du pouvoir». La députée élue du canton Ngounié centre, qui «invite au ressaisissement, quelque soit les prétextes que nous ayons» met en garde : «Cette intolérance entraine les excès et les excès entrainent la violence, la violence la contre-violence, avec sa cohorte de morts et de destruction de biens.»

 
 

6 Commentaires

  1. PAMBO Air dit :

    Mangez tranquillement et taisez-vous !

  2. LOL dit :

    Qui dit vacance du pouvoir du president dit bye bye le Vice-President Pierre-Claver Maganga Moussavou. Tout s’explique. Quand la raison d’État n’est plus la motivation mais plutôt le gagne pain des uns, des autres et ben ça donne ça.

    Le porte parole n’a-t-il pas dit qu’Ali Bongo va très bien et qu’il travaille tous les jours. Il y a une difference entre aller très bien et être convalescent.

    Pendant la vacance du pouvoir occasionnée par la convalescence d’Ali Bongo, Qui dirige le Gabon?

    Il faut arrêter de prendre les gabonais pour des illétrés.

    Que Dit la Constitution en son Art. 13 ???????????????

  3. Mimbo dit :

    La prochaine video de ton mari en caleçon c’est pour quand,bientôt comme le retour d’Ali Bongo ?

  4. sergio dit :

    zéro conseillé municipal à Mouila et dans tout le Gabon.

    • J’avais longtemps cru à votre mari, car je me suis accoutré de cette fierté et intégrité que sont le peuple Punu, mais il a fallu qu’un maigre plat de pouvoir lui soit jeter au sol qu’il courut comme un chien vers son maitre en divulguant à tout le peuple Gabonais quel être malhonnête opportuniste est –il. Je remercie encore le peuple Gabonais de n’avoir jamais crus à ces discourt de voyou pour vouloir diriger notre pays

  5. Le reveil dit :

    on réfléchi plus on attaque… moi j’ai du respect pour cette femme point…

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW