Stéphane Bassene est le nouveau directeur général de Total Gabon. Le franco-sénégalais de 42 ans remplace Henri Max Ndong Nzué, qui a pris les rênes de la société pétrolière en janvier 2015.

Stéphane Bassene (à gauche) et son prédécesseur à la tête de Total Gabon, en septembre 2019, à Libreville. © ComGouv

 

Après cinq ans à la tête de Total Gabon, Henri Max Ndong Nzué a passé le témoin à Stéphane Bassene. Le 6 septembre à Libreville, le franco-sénégalais a officiellement pris les rênes de la compagnie pétrolière. Le nouveau patron de Total Gabon était en poste depuis six mois à Total Nigeria.

Âgé de 42 ans, Stéphane Bassene est diplômé de l’École polytechnique-Palaiseau, l’École des Ponts ParisTech et l’Institut de technologie du Massachusetts. S’il n’a pas le même vécu que son prédécesseur au sein de la grande famille de Total, il bénéficie de très bonnes compétences de manager. Ingénieur au procédé électrolyse, Stéphane Bassene a été deux ans durant, directeur d’une usine de Rio Tinto Alcan, un groupe minier multinational anglo-australien.

C’est dans un contexte de restructuration que le nouveau directeur général prend les rênes Total Gabon, qui a perdu sa place de leader national de la production pétrolière après la cession de plusieurs champs marginaux et matures. Il devra insuffler une énergie nouvelle à la société marquée par un 1er semestre 2019 fade (résultat net en chute de 46% à 25 millions de dollars), après un bel exercice 2018.

Stéphane Bassene sera également attendu sur le dossier de l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep). Le puissant syndicat a fortement secoué Total Gabon avec des grèves à répétition depuis 2018. Présente au Gabon depuis plusieurs décennies, Total fait partie des principales entreprises du pays. L’entreprise est spécialisée dans la recherche, l’exploitation et la production de pétrole brut.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW