La deuxième édition du Tournoi des ambassadeurs a été présentée, le 14 février, au ministre des Sports, Franck Nguéma, par ses organisateurs dont l’ambassadeur de Russie, Dmitry Kourakov et le Président directeur général de Zeinab Group, promoteur de Zeinab Sport, Hassan Ben Bongo Ondimba.

L’ambassadeur de Russie, Dmitry Kourakov et le Président directeur général de Zeinab Group, promoteur de Zeinab Sport, Hassan Ben Bongo Ondimba expliquant les contours du Tournoi des ambassadeurs au ministre des Sports, Franck Nguema. © Gabonreview

 

Les organisateurs du Tournoi des ambassadeurs, notamment l’ambassadeur de Russie, Dmitry Kourakov, et le président directeur général de Zeinab Group, promoteur de Zeinab Sport, Hassan Ben Bongo Ondimba, ont présenté au ministre des Sports les contours de la deuxième édition de ce tournoi de football.

Cet événement mettra aux prises les jeunes (16-17 ans), dans un élan d’émulation et d’incitation à la pratique du sport. «Étant donné que la première édition a eu un grand succès, nous avons décidé, les ambassadeurs et Zeinab Sport, d’organiser la deuxième édition pour les écoles. L’idée est que chaque ambassadeur choisit une école publique qui va représenter son pays», a déclaré l’ambassadeur de Russie au Gabon.

Pour le diplomate russe, cette compétition est «une sorte de simulation de la Coupe du monde qui peut donner aux jeunes, aux enfants plus d’intérêt pour le développement du football, parce que le sport ce n’est pas seulement la Santé, le développement physique, c’est aussi possibilité de gagner leur vie dans le futur». «Il y a beaucoup d’exemples de grands sportifs qui sont très connus grâce à leur progrès dans le sport. Nous voulons donc que les enfants gabonais aient aussi cette possibilité, surtout que Zeinab sport va choisir les meilleurs joueurs pour leur permettre de jouer dans les équipes d’adultes», a expliqué M. Kourakov.

L’objectif de ce tournoi de football est de proposer une alternative aux élèves et de les inciter à la pratique du sport et bien plus. «Le ministre des Sports nous a donné sa bénédiction parce qu’il a constaté que c’est une bonne initiative pour la jeunesse permettant d’apaiser les tensions», a indiqué Hassan Ben Bongo Ondimba. «Les jeunes veulent faire des choses, mais ils n’y arrivent pas parce qu’ils n’ont pas de moyens ou de support. On a donc sollicité le ministre de l’Éducation nationale et aujourd’hui, le ministre des Sports qui a validé notre projet pour qu’on puisse faire une deuxième édition», a-t-il précisé.

Le Tournoi devrait se dérouler fin mars – début avril. Cette fois, une vingtaine d’équipes est annoncée. Les écoles privées et peut-être même celles de l’intérieur du pays devraient également y participer. Au terme de la première édition qui s’est déroulée à Libreville, du 2 au 3 juin 2018, c’est l’équipe représentant la Guinée équatoriale, le Collège de la Réussite, qui avait remporté la compétition.

 
 

2 Commentaires

  1. Martine dit :

    “…le Président directeur général de Zeinab Group, promoteur de Zeinab Sport, Hassan Ben Bongo Ondimba”????? Qui est ce monsieur ?

    VOUS AVEZ ICI LA PREUVE QUE LA FAMILLE BONGO A SES RAMIFICATIONS JUSQU’AU MAROC ET DANS LA FAMILLE DU ROITELET DU MAROC. DONC, LE GABON DEVIENT UNE PROVINCE DU MAROC ?

    Peuple Gabonais, ta terre, ta Patrie est en OTAGE avec les Bongo et Hassan. La France aussi n’a pas les mains PROPRES dans tout ce désordre qui se passe au Gabon.

  2. Solange dit :

    “Hassan Ben Bongo Ondimba” ? Qui est ce monsieur ? Un Bongo aussi ?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW