Simon Kalu Tchika vient d’être interpellé à Port-Gentil, en possession de cocaïne. Le présumé trafiquant, la trentaine révolu, a été entendu devant le tribunal de la cité pétrolière, le 4 novembre.

Simon Kalu Tchika après son interpellation. © Gabonreview

 

Opérant dans la commercialisation de cocaïne à Omboué-central, dans le 3e arrondissement de Port-Gentil, Simon Kalu Tchika a été stoppé dans ses activités. La Police judiciaire (PJ) vient de mettre la main sur le ressortissant nigérian, en possession de quelques grammes de cocaïne. Ce qui n’a pas empêché le présumé trafiquant, la trentaine révolu, de nier les faits.

«Je suis main blanche. Je ne peux rien dire concernant cette drogue-là», a affirmé Simon Kalu Tchika. Ce dernier va cependant changer de version sous la pression des agents de la PJ, en avouant vouloir «négocier». Le présumé trafiquant a été entendu devant le tribunal de Port-Gentil, le 4 novembre.

Simon Kalu Tchika n’est pas à son premier coup d’essai dans le grand banditisme. Selon plusieurs sources, il a déjà été mêlé à des affaires de vols à main armée, où certains de ses complices ont perdu la vie.

 
 

1 Commentaire

  1. orlane koumba dit :

    Il était temps qu’il soit arrêté celui la !!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW