Dans une lettre ouverte adressée, le 9 octobre 2019, au président Ali Bongo au sujet du projet de décret portant «transfert à titre gracieux» des titres fonciers de l’Etat à la CDC, l’ancien ministre des Droits de l’Homme marque son inquiétude quant à cette initiative controversée qu’il  présente comme «périlleuse et préjudiciable à plus d’un titre,  et portant en elle les germes de graves et dangereuses dérives».

© Gabonreview/ Shutterstock

 

Annoncé à l’issue du Conseil des ministres du 3 octobre, le projet de décret portant transfert, à titre gracieux, de l’ensemble des titres fonciers appartenant à l’État à la Caisse des dépôts et de consignation (CDC), à l’exception de ceux affectés à l’usage des services publics de l’État, des collectivités locales et des forces de défense et de sécurité, ne parvient toujours pas à persuader. Pis, il suscite inquiétudes et craintes au sein de l’opinion nationale, qui interroge sur le bien-fondé et les motivations réelles d’une telle opération.

Dans la foulée de la campagne «Touche pas à ma terre !» lancée le 8 octobre pour dénoncer l’«accaparement» supposé des terres au Gabon, Alexandre Désiré Tapoyo, ancien ministre des Droits de l’Homme, a décidé d’enfoncer le clou, exprimant ses inquiétudes face aux risques nocifs que présagent cette soudaine cession pouvant compromettre la cohésion nationale et l’intégrité territoriale du Gabon.

Lire ICI :l’intégralité de la lettre ouverte.

 

 

 

 
 

2 Commentaires

  1. Ozounguet Pierre dit :

    Depuis longtemps qu’on vous fait savoir que le Gabon est une terre bénie et très convoitée, vous pensez que l’on vous ment ?

    LE GABON EST PLUS RICHE QUE TOUTE L’EUROPE. RIEN QUE LE GABON. ET SI ON AJOUTE LE RESTE DE L’AFRIQUE, ALLEZ COMPRENDRE POURQUOI L’AFRIQUE SOUFFRE AINSI DE SES RICHESSES.

  2. Sousa dit :

    @Ozounguet Pierre

    1. Doucement sur le chanvre indien ou les antidépresseurs, le Gabon n’est pas si riche que ça, 75% des ressources mondiales se trouvent en Russie. Le Gabon est est bien loin du compte mais, il y de quoi faire pour une si petite population.

    2. A quoi sert-il d’avoir des ressources si:
    a) Nos dirigent sont des voleurs que nous maintenons au pouvoir tout simplement car nous rêvons tous de, comme eux, pouvoir voler un jour !
    b) La population n’est pas instruite et ne veux pas s’instruire pour exploiter les ressources mais cherche à devenir fonctionnaire (toujours à accuser l’autre, en particulier l’ancien colon)
    c) Les citoyens Gabonais n’ont pas le courage de prendre leur destin en main (on accepte le vol des élections comme des lâches)

    Donc stp reviens sur terre et demande toi comment, à ton niveau, tu peux résoudre a, b et c. Merci.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW