L’édition 2020 de la Tropicale Amissa Bongo restera dans les annales. Elle est marquée par des performances historiques, comme le plus grand nombre de victoires d’étapes africaines ou encore le record de vitesse de 43,45 km/h.

La Tropicale 2020 a été marquée par des performances historiques. © Gautier Demouveaux

 

Organisée du 20 au 26 janvier, la 15e édition de la Tropicale Amissa Bongo a vécu des moments historiques d’un point de vue sportif. Cette année en effet, la course cycliste a atteint un «remarquable régime de croisière, encore une fois à la hauteur de sa réputation et de sa qualité d’organisation, reconnue de tous».

L’édition 2020 laisse dans les annales les cinq victoires d’étapes africaines alors que le maximum atteint jusque-là n’était que de deux victoires de coureurs africains sur une édition de la Tropicale, en 2014. Cette 15e édition a aussi été marquée par le record de vitesse qui datait de 2013. Les coureurs ont parcouru la Tropicale 2020 en 43,45 km/h contre 42,91 il y a sept ans.

Donnant le coup d’envoi du calendrier de l’UCI Africa Tour, la Tropicale Amissa Bongo a mis en compétition 15 équipes (sept équipes professionnelles et huit pays). Au total, 90 coureurs, représentant 17 pays différents, ont pris part à cette édition remportée par le Français Jordan Levasseur.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW