Les cyclistes gabonais et étrangers ont rendez-vous du 20 au 26 janvier 2020 avec la Tropicale Amissa Bongo. Pour sa 15e édition, la course se disputera sur une distance de 1.035 km avec 7 étapes. Le trajet le plus long de cette course cycliste.

Des cyclistes lors de la 14e édition. © D.R.

 

Le parcours de la 15e édition de la Tropicale Amissa Bongo est connu. Du 20 au 26 janvier 2020, la course cycliste se disputera sur une distance de 1.035 km. «Ce sera la Tropicale la plus longue de son histoire», a déclaré Benjamin Burlot, le coordonnateur général de la Tropical Amissa Bongo. «On avait déjà dépassé tout juste les 1000 km en 2018. Cette année c’est quasiment 1.035 km qui seront parcourus par les coureurs. On, augmente petit à petit les distances. On aura deux étapes de plus de 180 km pendant cette 15e édition», a-t-il ajouté.

La course qui traversera 5 provinces du Gabon, ouvrira le calendrier de l’Union cycliste internationale (UCI) et se fera en sept étapes. Pour cette édition, le départ sera donné dans la province du Woleu Ntem et particulièrement dans la ville de Bitam, conformément à un principe d’alternance établi dans cette course. «L’alternance des parcours nous amène souvent dans différentes provinces. Ça fait 2 ans qu’on avait été dans différentes provinces : l’Estuaire, le Haut-Ogooué l’année dernière, cette année c’est le Woleu-Ntem qui retrouvera le grand départ de la Tropicale», a dit Benjamin Burlot.

L’arrivée est prévue pour Ebolowa au Cameroun dans le cadre de la poursuite de «l’internationalisation de l’épreuve et son rayonnement». «Nos voisins camerounais sont toujours très heureux d’accueillir la Tropicale. Les autorités gabonaises ont souhaité que ce grand départ nous amène directement dans notre pays frère», a souligné Benjamin Burlot. Selon lui, 15 équipes dont 10 du continent africain et 5 équipes professionnelles dont les équipes du tour de France participeront à la compétition.

La première étape (Bitam-Ebolowa) se tiendra le lundi 20 janvier sur une distance de 150 km. La deuxième étape (Bitam-Oyem) se fera le 21 janvier sur un parcours de 110 km. Le mercredi 22, les coureurs franchiront la 3e étape (Mitzic-Ndjolé) sur un trajet de 180 km.

Ils arpenteront les 190 km de la 4e étape (Lambaréné-Mouila), le 23 janvier avant les 145 km de la 5e étape (Lambaréné-Kango) le 24 janvier. Pour la 6e étape, les coureurs débarqueront à Port-Gentil où ils vont parcourir les 130 km «exclusivement dans les rues de la capitale économique du pays». La clôture aura lieu le dimanche 26 avec la 6e étape (Nkok-Libreville), sur une distance de 130 km. «D’ores et déjà on travaille sur la sélection. On aura le plus beau plateau du continent africain. Mais on aura aussi de très grandes équipes professionnelles pour cette 15e édition», a déclaré Benjamin Burlot.

 
 

1 Commentaire

  1. Ulysse dit :

    Je suis certains que nos coureurs, saurons représenter honorablement notre pays.Vivement la course !

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW