À 18 ans, l’Erythréen est le plus jeune vainqueur d’étape de l’histoire de la Tropicale

© tropicaleamissabongo.com

 

Alors qu’on s’attendait à la première victoire du sprinter allemand André Greipel aujourd’hui, c’est un jeune érythréen de 18 ans qui a doublé tout le monde sur la ligne pour décrocher son premier succès sur une épreuve UCI. Digne héritier de Daniel Teklehaimanot présent ici comme leader de l’équipe nationale d’Erythrée, le jeune coureur n’a fait complexe face aux meilleurs sprinters professionnels. Il a su attendre le bon moment pour passer sur la ligne les cadors qui ne s’étaient pas méfiés de lui. Les équipes professionnelles avaient pourtant imaginé avoir fait le plus dur en revenant sur le dernier échappé, le Camerounais Clovis Kamzong à seulement 5 kilomètres, dernier rescapé d’une longue fugue de 5 coureurs.

Tout semblait alors en place pour offrir aux professionnels une bagarre de grande facture, mais c’était sans compter sur ce jeune inconnu. Il pourra longtemps se vanter d’avoir accroché à son tableau de chasse des champions comme Greipel, Bonifazio et Manzin habitués des plus grands sprints sur les épreuves mondiales. L’Italien Niccolo Bonifazio conserve son maillot jaune de leader.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW