Les membres du mouvement “Ça suffit comme ça” ont entrepris d’organiser, parallèlement au New York Forum Africa de Richard Attias, une rencontre dénommée Forum national des indignés du Gabon du 8 au 9 juin 2012 au collège Bessieux de Libreville.

Jean-Luc Mélanchon soutient les “indignés” du Gabon

Le leader du Front de gauche français et candidat aux dernières élections présidentielles, Jean Luc Melenchon, interviendra en visioconférence le 9 juin 2012 pour soutenir ce contre-forum NYFA

 

 

Les citoyens gabonais réunis au sein du «Front des indignés», lancent une contre-offensive au forum des leaders internationaux d’opinion, du monde des affaires, de l’économie et de la politique pour se réapproprier leur souveraineté et faire valoir leur aspiration à jouir de leurs droits et libertés fondamentaux.

«Reconnus pour votre génie, pour l’éthique que vous défendez au point de les incarner, pour votre engagement, pour vos efforts et vos sacrifices en vue de mettre en application des valeurs pour laisser à la postérité un monde meilleur, vous avez été invités à participer au New York Forum Africa. Selon Richard Attias, l’organisateur de ce forum, Le Gabon a un business-model unique et que je pense sincèrement gagnant. Sa stabilité politique et économique en fait une terre d’accueil idéale. Mesdames et Messieurs, ce business-model unique, les Gabonais n’en veulent plus. Le prétexte de la guerre froide pour maintenir des rois nègres au pouvoir afin d’assurer la stabilité pour les réseaux d’affairistes n’est plus d’actualité. Ne sont également plus de notre temps l’esprit et la lettre de la récente réforme constitutionnelle qui renforce les pouvoirs du président d’un état militaro-policier en lui octroyant l’exclusivité des prérogatives en matière de sécurité et de défense, et, par conséquent, la souveraineté absolue dans la définition du concept éculé de trouble de l’ordre public ou de respect des institutions″, ont livré les indignés du Gabon dans une lettre ouverte aux illustres invités au New York Forum Africa.

Face à ce qu’ils caractérisent de «crise sans précédent amplifiée depuis la succession de 2009 d’Ali Bongo Ondimba à son père Omar Bongo Ondimba à la tête du Gabon», les membres du Front des indignés disent être déterminés à exprimer leur revendication en marge de l’opération de communication que sera le New York Forum Africa.

Au cours de cette opération que l’on peut qualifier de contre-forum, le leader du Front de gauche français et candidat aux dernières élections présidentielles, Jean Luc Melenchon, réagira le 9 juin au côté du mouvement des indignés, à travers une intervention vidéo de 15 minutes depuis son QG de Paris. Arrivé 4e à la dernière présidentielle, le leader du Front de gauche aurait été de la partie, indique-t-on sur Infos Kinguélé, le groupe de discussion gabonais aux 7000 membres de Facebook. Il ne pourra être à Libreville aux côté du Front des indignés du fait de la campagne pour les législatives qui s’ouvre incessamment en France.

Le Forum national des indignés du Gabon vise, pendant que se tiendra à Libreville le New York Forum Africa, à mobiliser et sensibiliser toutes les personnes qui se sentent indignées du Gabon ; mobiliser les confessions religieuses pour qu’elles se joignent à la cause des indignés ; recueillir les témoignages des victimes des destructions massives de biens, des victimes des expropriations de terres, des victimes de la répression estudiantine, des victimes des crimes rituels, etc. afin d’exiger clairement la réforme des institutions à travers un mémorandum.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW