Le ministre de la Culture, Franck Nguema, assiste depuis le 19 novembre à Paris, au Forum des ministres de la Culture. Cette rencontre est axée sur la place accordée à la culture dans les politiques publiques et l’impact de celle-ci sur le développement durable. En marge de ces rencontres, le Gabon a reçu de l’Unité Afrique du Centre du patrimoine mondial un don de 10.000 dollars, soit 5, 931 millions de francs CFA environ.

La délégation de l’Unité Afrique du Centre du patrimoine mondial de l’Unesco posant avec le ministre Franck Nguema, le 19 novembre 2019, à Paris. © D.R.

 

L’Unesco accueille le Forum des ministres de la Culture. Le représentant gabonais en charge de ce département, Franck Nguema, participe à cet évènement axé sur la place centrale de la culture dans les politiques publiques et son impact sur le développement durable.

Lors de ces travaux, le ministre Franck Nguema est intervenu sur le panel 3 intitulé «investir dans la culture et dans la créativité pour le développement durable et pour l’emploi». Il s’est saisi des échanges pour promouvoir la vision du président Ali Bongo Ondimba et des points du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE) consacrés au développement de l’industrie culturelle. De nombreux pays font, en effet, aujourd’hui, le choix d’investir dans la culture, puissant moteur reliant passé et avenir, pour sa capacité d’inclusion, de dialogue et d’innovation.

En marge de ce rendez-vous, l’Unité Afrique du Centre du patrimoine mondial a annoncé un don de 10.000 USD (5 931 905 millions de francs CFA) au Gabon. Ce montant va permettre l’actualisation de l’inventaire du patrimoine culturel national et la mise en place d’un Comité national du patrimoine mondial pour donner plus d’ampleur à la politique culturelle engagée dans le pays

Plus de 140 ministres et hauts représentants sont présents à cette 40e session de la Conférence générale de l’Unesco qui s’achève le 27 novembre.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW