Alors que le débat sur la vacance du pouvoir au Gabon ne tarit pas du côté de l’opposition dite radicale, du côté de l’opposition dite modérée, l’on estime que ce sujet n’est pas à l’ordre du jour, d’autant plus qu’Ali Bongo «est en place et assure pleinement ses fonctions». C’est du moins la conviction du Cercle réalités et perspectives gabonaises (CRPG). 

Pour le CRPG, Ali Bongo Ondimba «est en place et assure pleinement ses fonctions». © DCP

 

Les membres du CRPG le 10 mai. © Gabonreview

Après avoir taclé René Ndemezo’o Obiang quant à son appel à une modification de la Constitution, le Cercle réalités et perspectives gabonaises (CRPG) regroupant quelques partis de l’opposition s’est intéressé à la question de la vacance du pouvoir. Alors que la question reste d’actualité au Gabon, du côté notamment de l’opposition dite radicale où l’on estime qu’Ali Bongo Ondimba n’a plus toutes les capacités lui permettant d’assumer les charges qui lui incombent, le CRPG considère que l’empêchement d’exercer la fonction de président de la République n’est pas avéré.

«Aujourd’hui, sur la base des conjectures alimentées par des interprétations politiques singulières intéressées, certains compatriotes sollicitent la proclamation de la vacance du pouvoir», a déclaré le CRPG par la voix de Thierry d’Argendieu Kombila, au cours d’une déclaration le 10 mai. S’insurgeant contre le mouvement “Appel à agir” dont la requête a d’ailleurs été rejetée par la justice, le CRPG soupçonne chez ceux qui réclament la vacance du pouvoir une antipathie pour la personne d’Ali Bongo. «De ce fait, le CRPG considère que le pouvoir du président de la République est institutionnalisé. En d’autres termes, il ne repose pas uniquement sur la personne d’Ali Bongo Ondimba, mais surtout sur un cadre juridique et politique normé», a formulé Thierry d’Argendieu Kombila.

Le Cercle est par ailleurs convaincu qu’Ali Bongo se porte bien. «Le président de la République est en place et assure pleinement ses fonctions», a soutenu Thierry d’Argendieu Kombila. Si d’aucuns jugent les séances de travail d’Ali Bongo depuis son AVC furtif, pour le CRPG, c’est la preuve même de ses pleines capacités/ «En la circonstance, il a notamment eu plusieurs séances de travail avec les responsables des institutions constitutionnelles, les maires des communes les plus importantes du pays et a reçu récemment son homologue togolais Faure Gnassingbé», a, pour ainsi dire, poursuivi Thierry d’Argendieu Kombila certain de ce que «cette intense activité éloigne désormais notre pays de l’instabilité institutionnelle incriminée».

Le Cercle est constitué de plusieurs opposants taxés de proches du pouvoir au nombre desquels Thierry d’Argendieu Kombila, Henri Mbira-Nze, Jean-Claude Quentin Ben Mongaryas, Joël Patient Tchoreret Mbiamany, Simon Adolphe Evouna, Jean-Pierre Rougou et Guilou Steeve Fabrice Bitsutsu-Gielessen ; tous signataires de la déclaration. Soit, les signataires de la déclaration du 10 mai.

 
 

8 Commentaires

  1. Isidore dit :

    Il faut vous faire tous soigner. Vous êtes vraiment malades…

  2. Nestor dit :

    CRPG = Cercle des Rigolos Politiciens du Gabon

  3. Ndong Alexis dit :

    Une fois débarrassé de ce régime pourri – diabolique – sanguinaire – rapace – etc… il nous faudra voter une loi qui stipule que pour être dans le gouvernement, on doit accepter de sacrifier sa vie vie pour être TOTALEMENT au service du PEUPLE.

    Un ministre doit être un homme qui se SACRIFIE pour le peuple, et non le contraire SVP. Il y a eu trop de gabegie dans ce pays. Il est VRAIMENT temps que cela cesse définitivement.

  4. Léon Nkogue dit :

    Parti de l’opposition modéré. Mon œil ! Pitié ! C’est comme dire: je mange dans l’assiette de l’escroc sans pour autant être escroc moi-même. A Ntare Nzame !

  5. moundounga dit :

    Bjr. «De ce fait, le CRPG considère que le pouvoir du président de la République est institutionnalisé. En d’autres termes, il ne repose pas uniquement sur la personne d’Ali Bongo Ondimba, mais surtout sur un cadre juridique et politique normé», a formulé Thierry d’Argendieu Kombila. En français facile cela veut dire quoi, on voudrais comprendre?

  6. le bonnet d'ane dit :

    Y a pas à dire, Quelques vidéos bricolées bidons et muettes pour aire croire n’importe quoi ca en jette! De quoi convaincre des Gabonais ? Rien n’est moins sûr.

  7. Paul Bismuth dit :

    Ces messieurs, selon l’article, sont des soutiens de Ali Bongo. Il ne faut donc pas s’attendre à autre chose qu’un discours pro domo.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW