2018 a généré des résultats en demi-teinte dans le commerce de véhicules neufs. Si les ventes des véhicules utilitaires ont crû de 11,4% par rapport à 2017, les véhicules industriels, pour leur part, ont enregistré une baisse de leur chiffre d’affaires de 10,7% entre les deux années.

Les véhicules utilitaires se sont bien vendus en 2018. © business.lesechos.fr

 

Le commerce des véhicules neufs s’est globalement bien comporté en 2018, notamment sur le segment des véhicules utilitaires qui a enregistré des résultats en hausse. En effet, le nombre de véhicules vendus a cru de 11,4% à 2 511 unités. Soit 2511 véhicules en 2018, contre 2254 unités l’année d’avant.

«Cette embellie est consécutive à la fermeté des commandes des entreprises et de lEtat», justifie la direction générale de l’Economie. Des performances noyant la tendance de fin d’année, avec 678 véhicules vendu au 4e trimestre, contre 770 au 3e trimestre.

A contrario, les véhicules industriels se ne sont pas bien vendus en 2018, suite à «l’atonie du secteur des BTP». Résultats des courses : le commerce des véhicules industriels s’est caractérisé par une baisse de son chiffre d’affaires de 10,7%, passant ainsi de 26,1 milliards de francs CFA en 2017 à 23,3 milliards en 2018.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW