Le Gabon inspire le Tchad en matière de développement des zones économiques à régime privilégié. C’est ce qui ressort de la visite effectuée, le 2 septembre, par le ministre tchadien de l’Élevage et des Productions animales, Gayang Souaré, à la Zone économique spéciale (Zes) de Nkok.

L’Administrateur général de Nkok, Igor Simard, posant le 2 septembre avec la délégation du Tchad conduite par Gayang Souaré. © Facebook.com/ZERPdeNkok/

 

Le ministre tchadien de l’Élevage et des Productions animales, Gayang Souaré, a visité la Zone économique de Nkok le 2 septembre. Il s’est imprégné des mécanismes et procédures mis en place pour la matérialisation et le développement de cette zone économique spéciale. L’objectif est de s’inspirer du modèle gabonais en matière de création et de fonctionnement de zone franche.

L’initiative du Tchad n’est pas fortuite. Le pays d’Idriss Deby Itno ambitionne de mettre en place une zone économique spéciale agricole dans le sud du pays. Raison pour laquelle un membre du gouvernement a fait le déplacement de Libreville, à la suite d’une délégation arrivée le 30 août à Libreville. «Il est venu s’imprégner du fonctionnement et des procédures du guichet unique de la Zes dans le but de reproduire notre modèle dans la zone économique agricole du Tchad», a expliqué l’Administrateur général de la zone économique, Igor Simard. Ce dernier a d’ailleurs expliqué à ses invités le modèle de développement de Nkok, son apport dans le processus de diversification de l’économie gabonaise, ainsi que sa place dans la création d’emplois pour lutter contre le chômage.

 
 

2 Commentaires

  1. Lavue dit :

    Le TCHAD? Ils ne peuvent rien faire, ce sont des guerriers. Depuis qu’ils ont goûté au pétro-CFA, ils ne font que s’armer. Déby passe tout son temps à acheter des armes pour renforcer son pouvoir, traquer et emprisonner ses opposants. C’est pas avec cette trempe de dirigeants sanguinaires qu’il faut espérer un réel développement économique. Le TCHAD restera ce qu’il a toujours été, un pays de guerriers qui monnaie ses services, ses interventions partout où il est sollicité(guerre civile nationale, MBOKO haram dans le sahel, répressions meurtrières lors de la présidentielle au Gabon, guerre civile au Congo, etc.) C’est ça que les Tchadiens savent faire. Ils ne vivent que de ça depuis les indépendances. Ils sont venus en tourisme au Gabon , surtout en cette période de grande chaleur dans leur pays désertique. Qu’ils profitent dans la douceur du Gabon.

    A bientôt

    • Ndong Alexis dit :

      Et notre Gabon restera aussi ce qu’il a toujours été:un pays de moutonniers. Et vous savez parfaitement ce que j’écris. En quoi notre Gabon est même un modèle pour les autres pays d’Afrique? Lol! UN MODÈLE PEUT-ÊTRE DANS LA CORRUPTION – LA GABEGIE – L’USURPATION – ETC… NOTRE PAYS EST LE MODÈLE PARFAIT DU PAYS DE MERDES. AVEC DE L’ENGRAIS A BASE DE CACAS EN PROVENANCE DU QUAI D’ORSAY. Pauvre “Lavue”! Il faut que tu consultés un ophtalmologue au plus vite pour voir enfin clair sur la réalité Gabon.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW