POLITIQUE

« Biens mal acquis » au Gabon : la liste s’élargit hors du giron familial des Bongo

« Biens mal acquis » au Gabon : la liste s’élargit hors du giron familial des Bongo

André Mba Obame, Paulette Missambo, Pierre Claver Maganga Moussavou, Jean Eyéghé Ndong, Jean-François Ntoutoume Emane et Chantal Myboto, vont-ils finalement être eux-aussi indexés pour des « biens mal acquis » recensés en France ? C’est ce que souhaite en tout cas Anne Marie Dworaczek-Bendome, une citoyenne gabonaise qui a saisi à cet effet les hautes autorités françaises, notamment François Hollande.

 
 

La France et les USA, pompiers politiques du Gabon

La France et les USA, pompiers politiques du Gabon

Les ambassadeurs des Etats-Unis et de France ont entrepris une opération de lobbying envers les leaders de l’Union nationale (UN), le célèbre parti politique de l’opposition dissous. Ces rencontres diplomatiques seraient à l’origine de la détente observée dans le discours de l’UN lors de son meeting du 10 novembre dernier, assure le journal La Loupe.

 
 

Deux UFC dans le champ politique du Gabon

Deux UFC dans le champ politique du Gabon

L’Union des forces du changement (UFC) dont l’idée avait été lancée le 9 septembre 2012 à Mouila va de bonds en rebonds. Le lundi 26 novembre dernier, onze des vingt-deux partis qui avaient donné leur accord de principe pour la naissance de ce mouvement signaient, à Petit-Paris, son règlement intérieur et sa charte. Dans la foulée, Louis Gaston Mayila, exclu de cette coalition le 31 octobre 2012, annonçait avoir obtenu le récépissé de «son» UFC.

 
 

Jean-François Ndongou rappelle les policiers à leurs devoirs

Jean-François Ndongou rappelle les policiers à leurs devoirs

Le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de l’Immigration et de la Décentralisation, Jean François Ndongou, à l’issue des visites et des séances de travail qu’il a eu avec les éléments des forces de police nationale donne des précisions sur de nombreuses questions que se posent les citoyens. Il aborde en quatre questions, le motif de ses visites dans les unités de la police nationale, la sanction qui aurait été donnée au commandant en chef de la police nationale, relayée par certains médias, le racket et les problèmes de salaires qu’invoquent certains policiers pour justifier leur forfaiture.

 
 

David Mbadinga, interdit de parler au nom de l’UPG

David Mbadinga, interdit de parler au nom de l’UPG

David Mbadinga, se réclamant de l’aile loyaliste de l’Union du peuple gabonais, (UPG, opposition) a récemment été interdit de parler au nom de cette formation politique qui affiche sa scission depuis la mort de son président fondateur, Pierre Mamboundou.

 
 

Le RPG en congrès du 30 novembre au 2 décembre

Le RPG en congrès du 30 novembre au 2 décembre

Le Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité républicaine pour l’émergence), parti fondé et dirigé par Paul Mba Abessole, organise son 12e congrès national dit extraordinaire, du 30 novembre au 2 décembre 2012. L’objectif de ces assises est la revitalisation les structures de cette formation politique.

 
 

12 partis signent la charte de l'UFC

12 partis signent la charte de l'UFC

Ils étaient 20 au départ, à l’issue des assises de Mouila. Il en reste 12 le lundi 26 novembre 2012 pour signer la charte de l’Union des forces du changement (UFC), une coalition de formations politiques qui s’oppose au pouvoir.

 
 

L’Assemblée nationale a adopté le budget 2013

L’Assemblée nationale a adopté le budget 2013

L’Assemblée nationale gabonaise a définitivement adopté, vendredi 23 novembre, le projet de loi de finances 2013.

 
 

Ex-UN : «combat à mort contre le pouvoir et ses alliés, connus ou occultes»

Ex-UN : «combat à mort contre le pouvoir et ses alliés, connus ou occultes»

Après près de quatre mois sans résultat concret sur l’organisation de la Conférence nationale souveraine réclamée par l’opposition et une partie de la société civile, les membres de l’ex-UN viennent d’opter pour une stratégie plus radicale, celle d’un «combat à mort contre le pouvoir et ses alliés, connus ou occultes».

 
 

Biométrie : l’opposition conteste le serment des membres du CNPDCP

Biométrie : l’opposition conteste le serment des membres du CNPDCP

À peine ont-ils prêté serment que déjà, la nomination des huit membres de la nouvelle commission nationale pour la protection des données à caractère personnel (CNPDCP) fait l’objet d’une contestation de l’opposition réunie au sein de l’Union des forces du changement (UFC).