" " Archives des SOS CONSO | Page 37 sur 41 | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |

SOS CONSO

Sécurité alimentaire : l’Agasa sur le pied de guerre

Sécurité alimentaire : l’Agasa sur le pied de guerre

Conformément à sa mission qui consiste à l’évaluation et la prévention des risques nutritionnels et sanitaires des aliments, l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa) vient de procéder à la saisie et la destruction d’un important stock de produits alimentaires et phytosanitaires à Libreville, Bitam et Port-Gentil. © D.R.   Garante […]

 
 

La DGCC tente de contenir la hausse des prix

La DGCC tente de contenir la hausse des prix

Une descente a été organisée, le 7 décembre par la DGCC et la presse, dans les grandes surfaces et sur le marché de Mont-Bouët, afin de vérifier l’application de la mesure gouvernementale du 15 août concernant la baisse des prix des produits de grande consommation. Dans la jungle du plus grand marché de Libreville, les choses sont loin d’être faciles.

 
 

Infinitésimale baisse des prix de quelques produits alimentaires

Infinitésimale baisse des prix de quelques produits alimentaires

Le patron de la Direction générale de concurrence et de la consommation (DGCC) s’est récemment prononcé sur les prix des produits alimentaires. Dans une interview accordée à gabonactu.com, Ernest M’fa Obiang, a affirmé que les prix des produits alimentaires en perpétuelle augmentation ces dernières années ont enfin connu une baisse de 0,2% au mois d’octobre.

 
 

Plus de la moitié de la population gabonaise a du mal à se nourrir

Plus de la moitié de la population gabonaise a du mal à se nourrir

Selon une enquête publiée en octobre 2012 par l’agence internationale de sondages Gallup, le Gabon occupe la 7e place sur 148 pays où la population a du mal se nourrir.

 
 

Les «installations araignée»: business et épée de Damoclès des populations

Les «installations araignée»: business et épée de Damoclès des populations

L’installation anarchique des câbles électriques et des conduites d’eau pour alimenter les foyers de certains quartiers populaires de Libreville et de sa périphérie interpellent à plus d’un titre. Et pour cause, il ne se passe un jour sans que les populations, qui côtoient ce méli-mélo dans leur quotidien, ne soient victimes d’électrocutions plus ou moins graves. Car, bien souvent, quand les fils ne traînent pas sur le sol, ils sont à hauteur d’homme, voire d’enfant.

 
 

La grève contre la vie chère est remise à plus tard

La grève contre la vie chère est remise à plus tard

Au terme de la concertation du 20 novembre dernier avec les 14 centrales Syndicales ayant déposé un préavis de grève sur sa 13 novembre dernier, le Premier ministre Raymond Ndong Sima est parvenu à désamorcer la menace de grève générale en acceptant les négociations avec les syndicats, à compter du 26 novembre prochain.

 
 

Raymond Ndong Sima en pourparlers avec les syndicats

Raymond Ndong Sima en pourparlers avec les syndicats

Face à la menace de grève générale brandie par les syndicats du pays, le Premier ministre Raymond Ndong Sima a entamé, ce 19 novembre à Libreville, une série de concertation avec les responsables des principales centrales.

 
 

Le Gabon prend le train du développement agricole

Le Gabon prend le train du développement agricole

A la faveur d’un atelier ouvert le 12 novembre à Libreville, le Premier ministre Raymond Ndong Sima a lancé au Gabon le Programme détaillé pour le développement de l’agriculture en Afrique (PDDAA) du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad).

 
 

Un accord contre la vie chère au Gabon

Un accord contre la vie chère au Gabon

Les opérateurs économiques de la filière agro-alimentaire, le gouvernement gabonais, représenté par le ministère de l’Économie, de l’Emploi et du Développement durable, ainsi que les responsables des associations des consommateurs, ont procédé ce mardi à Libreville à la signature d’un accord qui matérialise la volonté de faire baisser les prix des produits de première nécessité sur le territoire national.

 
 

4,5 milliards pour les Gabonais économiquement faibles

4,5 milliards pour les Gabonais économiquement faibles

Après l’annonce faite le vendredi 2 novembre dernier au Conseil des ministres, ce sont 4,580 milliards de francs CFA qui ont commencé lundi matin à être distribué aux Gabonais économiquement faibles (GEF). Ce montant couvre les allocations familiales et les allocations de rentrée scolaire.