L’Africa Agri Forum 2018 se tiendra les 10 et 11 décembre à Libreville. Plus de 400 participants sont attendus à ce rendez-vous qui traitera de plusieurs domaines stratégiques de l’activité agricole.

Après Abidjan en 2015, 2016 et 2017, l’Africa Forum 2018 se tiendra au Gabon. © sotici.com/WordPresSotici

 

Après trois éditions successives à Abidjan, en Côte d’Ivoire, Libreville abritera l’Africa Agri Forum 2018, les 10 et 11 décembre prochain. Organisé par i-conférences, la vocation de ce forum est de promouvoir le développement de l’agriculture dans la région, à travers des réflexions stratégiques entre les décideurs et les délégations ministérielles représentées.

Plus de 400 professionnels prendront part à cette rencontre de 48 heures. Les échanges porteront essentiellement sur la transformation de l’agriculture africaine, avec un focus particulier sur les enjeux de l’investissement, du financement et des partenariats publics-privés.

«Nous organisons l’édition 2018 à Libreville car le Gabon a une vision agricole ambitieuse que i-conférences souhaite accompagner et partager avec les pays de l’Afrique francophone», a expliqué le président de i-conférences. «Le Gabon recèle un énorme potentiel agricole qui propose des opportunités d’investissement de la fourche à la fourchette», a ajouté Hassan M. Alaoui.

Présenté comme une puissance agricole en Afrique centrale, le Cameroun est désigné pays invité d’honneur de l’Africa Agri Forum 2018. «Une importante délégation camerounaise représentant les secteurs public et privé est ainsi attendue à cette rencontre ; afin de partager avec l’audience la vision stratégique de leur pays pour le développement d’un secteur agricole durable et solide en Afrique centrale», ont informé les organisateurs.

i-conférences est leader dans l’organisation de forums B2B en Afrique du Nord, du Centre et de l’Ouest. Elle a pour objectif de promouvoir le partenariat sud-sud et favoriser l’investissement et le développement de secteurs stratégiques. Créée en 2004 et basée à Casablanca, la société a organisé plus de 100 forums spécialisés dans les domaines de la santé, l’agriculture, les TIC, la banque, la poste, les infrastructures, etc.

 
 

2 Commentaires

  1. L’agriculture en Afrique embauche plus de 50% de la population active au Cameroun et en Afrique en général. Une Agriculture africaine prospère est synonyme d’un meilleur impact économique à chaque niveau des acteurs de la chaine économique, de la fourche à la fourchette comme dit l’expréssion.

    Pour se transformer, l’agriculture en Afrique centrale doit avoir accès à des services d’ingénierie pour améliorer les rendements, les services de marketing ou de branding (objets publicitaires), et des services web (sites internet, blog, etc…) pour booster leur visibilité auprès des consommmateurs finaux.

    La plateforme http://www.bmeet.co réunit en son sein plus de 1000 professionnels locaux et qualifiés, ayant une bonne compréhension des contraintes locales et capables de répondre efficacement aux besoins des acteurs de la chaine agricole.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW