Dans le cadre des préparatifs de la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football prévue pour 2017, la construction du stade d’Oyem a été confiée à Shanghai Construction Group (SCG).

Signature de la convention avec la SCG. © D.R.

Signature de la convention avec la SCG. © D.R.

 

Les sociétés chinoises spécialisées dans les grands travaux ont décidemment la cote dans notre pays. Après la récente acquisition par l’entreprise China State Construction Engineering Corp. (CSCEC) du marché relatif à la construction du stade de Port-Gentil, pour une capacité de 20 000 places, en plus des plateaux sportifs adjacents, une autre société chinoise vient de remporter le marché de la construction du stade d’Oyem. Plus connue que la première, qui a signé sa convention le 1er juillet dernier, la Shanghai Construction Group (SCG) a renouvelé son partenariat avec l’Etat, en signant, à son tour, une convention le 3 juillet dernier, plus de deux ans après avoir construit le stade de l’amitié sino-gabonaise d’Agondjé.

Si le stade d’Agondjé était présenté comme «un cadeau» de la Chine au Gabon, qui organisait en 2012, avec la Guinée équatoriale, la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football, l’attribution du marché relatif à la conception et à la réalisation du stade d’Oyem apparaît comme une sorte de retour d’ascenseur. Dans le chef-lieu de la province du Woleu-Ntem, l’entreprise s’engage à livrer l’édifice sous 18 mois. «Nous allons tout faire pour respecter le cahier des charges», a promis le directeur général de la SCG, chargé des Affaires d’outre-mer. Il s’agit pour l’entreprise chinoise de livrer un stade de 20 000 places, «avant la Can», qui sera conçu «dans les règles de l’art», conformément aux exigences de la Confédération africaine de football (Caf).

 

 
 

3 Commentaires

  1. Pas Possible dit :

    Pas de maquette cette fois-ci à presenter au peuple… C’est bien de l’avoir compris

    • Un ancien dit :

      Pour info, le fameux cadeau du stade d’Angondgé ne répondait à aucunes normes (que cela soit CAF ou FIFA). En espérant que toutes les dites spécifications techniques soient bien incluses dans le Marché de construction, incluant au passage un quantitatif descriptif précis ce dont je doute au vue de certains protagonistes signataire dudit Marché.
      De plus, sans respect contractuel de la partie financière, espérons que cela ne finissent pas comme le bac à sable du Port Mole. A bon entendeur.

  2. Blaise nicolas dit :

    Une très Bonne Nouvelle , on aura de magnifiques stades une fois de plus.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW