Le ministre de l’Équipement, des Infrastructures et des Mines, Christian Magnagna, invite les agents de son département dont la situation administrative n’aurait pas été régularisée lors de l’opération de mise en bon de caisse, à cesser le travail à partir du 28 juillet 2018.

. © D.R

 

Sans attendre les conclusions de la commission mise en place par le ministre de la Fonction publique, censée assurer la gestion des contentieux liés à l’opération de mise en bon de caisse, Christian Magnagna a tranché dans le vif.

Ceux des agents de son ministère dont la rémunération serait suspendue, ou ceux dont la situation administrative n’aurait pas été régularisée lors de l’opération de mise en bon de caisse doivent cesser toute activité dès le 28 juillet.

Selon les termes de sa note circulaire datée du 26 juillet, cette décision vise à «éviter un cumul des mois sans rémunération dommageable pour les concernés et pour l’État». Toutefois, le ministre ne précise pas si les salaires des mois de non activité seront payés en cas de régularisation à l’issue des recours.

 
 

2 Commentaires

  1. Foga dit :

    Du vrai banditisme d’État.

  2. PauvreGabon dit :

    Incroyable mais vrai. Peuple mouton continuez de souffrir en silence ou rejoignez la DU! La balle est dans votre camp. Tic tac tic tac tic tac

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW