La validation des inventaires des polluants organiques persistants, dans le cadre de la revue et de l’actualisation du plan national de mise en œuvre de la Convention de Stockholm au Gabon a pris fin, le 25 mai 2017 à Libreville.

Le Gabon recense 21 incinérateurs de déchets médicaux et dangereux. © Gabonreview/Shutterstock

 

Les rapports séquentiels sur les inventaires des polluants organiques persistants (POPs) réalisés dans le cadre du processus de revue et d’actualisation du plan national de mise en œuvre de la Convention de Stockholm, ont été approuvé le 25 mai dernier, par les acteurs du Centre national anti-pollution.

Participants, à la clôture de l’atelier sur les polluants organiques persistants. © Gabonreview

Selon les résultats des différents inventaires examinés, concernant les transformateurs et des armoires électriques ayant des condensateurs à polychlorobiphényles (PCB), 298 tonnes d’équipements recensés dans sept provinces du Gabon sont contaminés à cette substance chimique. Au sujet des polluants organiques persistants non-intentionnels (POPNI), il a été répertorié 30 catégories de sources. Et les résultats obtenus ont montré qu’il y a 21 incinérateurs recensés à travers le pays pour la catégorie d’incinération des déchets médicaux et dangereux. Pour ce qui est de la catégorie de chauffage et cuisine domestique avec biomasse, aucune estimation n’a été réalisée.

S’agissant des pesticides et des engrais auprès des partenaires au développement dans les secteurs agricoles et sanitaires, les résultats issus des sept provinces étudiées représentant 85% des activités utilisatrices des pesticides, révèlent sur les 14 sites répertoriés, la présence de 420 substances chimiques, 302 formulations de pesticides, 3 familles d’adjuvant chimiques pour 305 noms commerciaux non incriminés à la problématique POP.

 «Les résultats obtenus permettront d’esquisser les priorités nationales en matière de gestion rationnelle de ces substances chimiques très toxiques. Celles-ci constituent une attente très forte pour les autorités afin de s’arrimer à l’exhortation de la communauté internationale qui recommande à chaque pays ayant ratifié la Convention de Stockholm de concevoir sa politique en matière de gestion de polluants organiques persistants», a précisé le directeur général adjoint du Centre national antipollution (Cnap), Emmanuel Bayani Ngoyi.

En effet, selon le Cnap, le gouvernement gabonais est conscient que le mauvais usage, le stockage hors normes de sécurité et le transport défaillant des matières chimiques dangereuses sont des facteurs qui génèrent souvent des conséquences déplorables sur l’environnement et sur la santé humaine.

 
 

1 Commentaire

  1. bataile gil dit :

    Bonjour,

    La commission Européenne a mis en vigueur le 2 février 2009. Un nouveau règlement sur les substances dangereuses appelé le Règlement CLP Ce nouveau règlement est obligatoire depuis le 01 Décembre 2010. Il est issu du SGH, Système Général Harmonisé et sera mondial (ONU). Il est destiné a mettre à la portée de chaque individu dans le monde, la connaissance nécessaire pour sa sécurité envers les MD( Matières Dangereuses).
    Ce règlement est traduit par le logiciel INFOBAT en 23 langues parlées dans les 27 Pays de l’Europe et comporte 8000 substances adaptées au règlement CLP/SGH,
    premier logiciel européen en location / vente Web : https://youtu.be/kIJhwRCvRVA

    Il est adapté au règlement REACH ,chaque substance sera accompagnée de sa fiche de Sécurité ( FDS ) les CMR ( produits Cancérigènes , Mutagènes et anti- Reproductifs sont enregistrés

    En avant première de la COP 21 , vérifier et suivre les recommandations CLP/SGH de sauvegarde des Espèces Aquatiques , la Couche d’Ozone et les Risques pour l’Environnement : voir de H 400 à H 420 ,H501 ,P501 et les EUH 059 et EUH 401

    INFOBAT affiche sur son Logiciel:

    outre les formules chimiques, les synonymes et les Indications SEVESO des principales matières chimiques:

    les Conseils de Prudence Généraux : Prévention…en langage SGH.
    ” ” ” ” ” :Intervention…. ” ‘ .
    ” ” ” ” ” : Stockage …… ” ”
    ” ” ” ” ” : élimination du produit ” .

    la réglementation “DOT ” des Nations Unis
    la ” ” ” CANUTEC du Canada
    la réglementation ” de “L’ALENA (ETATS – UNIS , CANADA,MEXIQUE)
    la ” ” ” du GNAMU(guide Nord – Américain des mesures d’urgence
    les principales mesures d’intervention pour chaque produit
    les ” ” ” environnement ” ”
    les ” ” ” secourisme ” ”
    l’explicatif du règlement REACH en 10 minutes
    l’explicatif et différence du CLP / SGH a ne pas confondre..

    les listes pour chaque substance des conseils de prudence, des mentions de danger et la liste des EUH
    toutes traduites en 23 langues.

    “La liste des Substances extrêmement préoccupantes candidates en vue d’une autorisation, “avec Motif de L’inclusion”. (Conformement à l’article 59, paragraphe10, du Règlement REACH) Liste mise à jour le 15/06/2015 contenant 163 substances

    . Pour accéder au ” Logiciel INFOBAT” après avoir visionner la Vidéo :

    revenir et cliquer dans http://www.infobat-webmaster.com/ la page Infobat s’ouvre ,
    cliquer sur l cube ZIP (Télécharger votre clé),puis suivre les indications de l’onglet “CONTACT”

    7900 relations dans150 pays ont vue et approuver ce logiciel
    A noter que le règlement REACH/CLP est le seul en vigueur a partir du 1 juin 2017, tous les autres réglements sont obsolètes
    ne pas attendre pour se mettre en conformité…
    ..

    Cordialement
    Gilbert Bataille
    gilbataille@aol.com

    tout a votre service

    Gilbert Bataille
    Web : http://www.infobat-webmaster.com/

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW