Voulant s’offrir une escapade vers l’Europe, le président de l’organisation non gouvernementale Convergence, a été stoppé dans son élan, à Yaoundé, par les agents de la police des frontières du Cameroun.

Le président de l’ONG Convergence, Hervé Ndong Nguéma. © D.R.

 

La stratégie adoptée par Hervé Ndong Nguéma pour se soustraire de la justice, a présenté ses limites à l’aéroport de Yaoundé, au Cameroun, où le président de l’ONG Convergence a récemment été interpellé. En effet, pendant que la Direction générale de la contre-ingérence et de la sécurité militaire (DGCISM), plus connue sous le nom de B2, l’attendait pour répondre des faits qui lui sont reprochés, ce dernier avait discrètement gagné le Cameroun. Il avait en sa possession deux passeports (ordinaire et diplomatique), pour brouiller les pistes et faciliter sa fuite vers l’Europe.

Après avoir réussi à passer la frontière Gabon-Cameroun, pour la ville de Yaoundé, grâce à son passeport ordinaire gardé momentanément au poste contrôle, le président de Convergence s’est présenté à l’aéroport Nsimalen de Yaoundé avec son passeport diplomatique pour rejoindre l’Europe.

Selon des sources concordantes, sa présence aurait été signalée aux agents de la police des frontières. Interpellé, il est placé sous surveillance en attendant d’être extradé vers le Gabon, où plusieurs plaintes supposées pour attentat aux bonnes mœurs (proxénétisme, agressions sexuelles, viols sur mineurs, détention de photographies à caractère pornographique), l’attendent. Selon de nombreux commentateurs, l’homme ne serait pas du tout coupable de tout ce qui lui est reproché, les véritables mobiles des poursuites qui pèsent sur lui seraient relatifs à sa participation dans une chaine de détournement de fonds publics. Hervé Ndong serait donc, en réalité, poursuivi dans le cadre de l’opération Mamba, visant l’assainissement des finances publiques par le démantelement des réseaux de l’enrichissement illicite.

Selon nos confrères du quotidien L’Union, un mandat d’amener décerné à son encontre par la justice gabonaise a été transmis aux autorités judiciaires camerounaises le 21 février dernier.

 
 

23 Commentaires

  1. AZOTH dit :

    LUCIFER OUR LORD ……..L O L

  2. Obus dit :

    Oh l’Alabama. Ndong ne se laissera pas faire. Il se défendra tout de même.

  3. yombibi dit :

    encore un champion lol
    le pays en est truffé

  4. Faustino Nze Ondo dit :

    Depuis quand le B2 s’occupe-t-il maintenant des questions de mœurs???

  5. CHARY dit :

    Voila le sort des traîtres a la nation, la honte et l’humiliation, au minimum, on vous l’a dit: nul ne trahit le GABON impunément. moubamba, ton tour arrive, bolloré, ton tour a commencé.

  6. Félix Ayenet dit :

    Nous attendons justement connaitre la vérité rien que la vérité dans toute cette histoire.

  7. Jean . jacques dit :

    Dans cette affaire il faut remonter les enquetes comment il a eu ce passeport diplomatique qui a signé.

  8. joseph Afognon dit :

    Que les fanatiques du vocable Ya Ali, Ya Ali comprennent aujourd’hui qu’Ali Bongo n’a pas d’ami ni de parent au Gabon. c’est vous qui forcez l’amitié avec ce monstre. Hérvé Ndong Nguema doit regretter aujourd’hui ses prises de position et les injures à l’endroit de ses compatriotes gabonais. Selon certaines sources, il ne sortira pas vivant de la prison centrale; il vont l’empoisonner pour éviter qu’il bavarde.

  9. LeGambanais dit :

    Je me demande si détenir des photos pornographiques constituait un délit dans notre pays.

    Dans bientôt, on va nous arrêter pour défaut de présentation de carte de membre du parti.

    On a pas fini avec la bêtises dans ce pays.

  10. lelion dit :

    Dans cette affaire du Gabon la personne orchestre est Accrombesdi lui seul peut descriper les tensions des Gabonais qu’Ali fasse son job en le ramenant au Gabon

  11. Okogo Serge dit :

    Tous les moyens sont bons pour faire fortune au Gabon. Hervé Ndong a choisi la voie du ramassage des clés, des proxénétismes et du bandistisme financièr; tout cela sous la protection de son maitre spirituel Maixent Accrombessi qui a mis en mal la politique émergente d’Ali Bongo.

  12. mabiala dit :

    le retour aux racines avec avec son petit butin

  13. MA HONTE dit :

    MA HONTE pour un undividu insignifiant. Il ya plus haut. Rien qu’une distraction pour égarer les véritables fossoyeurs du pays.

  14. 100% gaboma dit :

    Nous sommes dans un pays de fous et d’incapables. pourquoi ne pas arrêté Maixent lui même au lieu de faire semblant. Nous nous fatiguer avec vos conneries.

  15. le sage dit :

    en tout cas Hervé doit rendre compte aux Gabonais.pendant que nous y sommes,où en êtes-vous pour le détournement de deniers publiques destinés à la réfection du bâtiment du ministère des affaires étrangères?

  16. Samuel dit :

    ACCROMBESSI = BOA. QUE BOA PARLE ET QUE LA LUMIÈRE SOIT!!!!

  17. LA POUBELLE PULLANTE dit :

    Le bwetè m’avait déjà révélé la chute de ce COMPAGNON DE LUCIFER (ACCROMBESSI )

  18. OSSAMI dit :

    Ah le Gabon!!! comment peut il avoir deux passeports. Avait il le droit d’avoir un passeport diplomatique? Après nous dirons que les blancs ne sont pas sérieux quand ils remettent en cause les documents que nos colonies délivrent à leur sujets.

    • Mboung dit :

      Grand, Ce qui n’est pas négligeable c’est qu’il y a bcp de chances que le mm passeport diplomatique ait été délivré et signé par le mm (ministre des AE d’époque maintenant PM) qui prétend (mm si il est le seul lui mm y croit sic !) avoir lancé l’opération qui a commencé à lui éclater en pleine poire…. Boomerang C bien avec 2 OO comme les gros yeux qui les regardent seulement …

  19. Gabon mon HERITAGE dit :

    Il n’aura que ce qu’il mérite. J’espère de tout cœur qu’il ira en PRISON…….LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW