HABANA

 

Prévu pour le 15 octobre 2021, le 3e congrès de l’Union nationale est reporté à une date ultérieure en raison de l’état d’avancement des travaux en commissions préparatoires de ce congrès.

Le 3e congrès de l’Union nationale est reporté à une date ultérieure. © D.R.

 

Le renouvellement des instances du parti de l’opposition Union nationale (UN), dix ans après le règne de Zacharie Myboto, ne semble pas très proche. Programmée et annoncée pour le 15 octobre 2021, la reprise des travaux du congrès de décembre 2020 vient d’être reportée à une date ultérieure qui fera l’objet d’un communiqué. «L’état d’avancement des travaux en commissions préparatoires du congrès» ne permettrait pas que cette réunion puisse se tenir «comme prévu», selon des sources internes.

Les héritiers d’André Mba Obame auraient-ils peur d’expérimenter le mode de renouvellement des instances dirigeantes de leur parti par la voie élective pour chacune des fonctions de président, secrétaire exécutif, vice-président et secrétaire exécutif adjoint ? Les chantres de la transparence électorale et de la démocratie  parviendront-ils à défendre leurs principes ? Et si l’oraison funèbre de l’UN était dite depuis le 6 décembre 2021 ?

Selon certaines sources proches du bureau du congrès, certains militants du parti ne souhaiteraient plus aller aux élections et feraient tout pour que cette rencontre ne se tienne jamais sous le format prescrit par les statuts et le règlement intérieur. Toutefois, le président du bureau du congrès rassure qu’une «nouvelle date sera communiquée incessamment», tout en présentant ses plus sincères excuses à tous les congressistes pour ce rendez-vous manqué.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire