mdas

Le concurrent Welmax s’est retourné en pleine vitesse et le pilote, William Nocker, a été tué sur le coup. Le copilote a été évacué à l’hôpital militaire de Libreville où il a été placé en soins intensifs.

Gabonreview.com - Welmax N° 9 - © Raffaello Bastiani

L’un des bolides de l’équipe norvégienne, Welmax Offshore Racing, qui en compte deux en course, s’est retourné en pleine vitesse et a percuté l’eau. Le pilote, William Nocker, a été tué sur le coup dans l’accident tandis que le copilote a été évacué d’urgence à l’hôpital militaire de Libreville dans un état critique.

Il semble que le bateau Welmax ait voulu doubler le Spirit of Gabon et aurait mal pris une des vagues créée par le sillage du catamaran gabonais. Une enquête de l’Union International Motonautique (UIM) a immédiatement été ouverte pour déterminer les causes exactes de l’accident.

Accident mortel sur le catamaran Welmax N°9 lors du Grand Prix de Libreville - © Jordan/gabonreview.com

A 250 km/h, l’eau devient aussi dure que du béton et les accidents dans ce type de course sont relativement fréquents et rarement anodins. La course est bien entendu endeuillée et l’ensemble des pilotes, personnel et mécaniciens sont totalement abattus. Côté gabonais, la rumeur bruisse que l’accident était prévisible parce que les traditions n’avaient pas été respectées. Aucunes libations, aucun sacrifice n’ayant été fait avant la course en offrande au génie des eaux, beaucoup s’attendaient à un accident et en parlaient déjà depuis la veille. Le fait que cela arrive un vendredi 13 a largement, aussi, alimenté les conversation.

Sur place, personne ne voulait parler avant la conférence de presse prévue à 20h le soir, sur le site, à Gabon Expo. Le catamaran accidenté, le N°9 (voir photo plus haut), est très endommagé suite à la violence du choc. Les secours se sont immédiatement porté sur les lieux sans pouvoir sauver le pilote. Les organisateurs et la Fédération des sports motonautiques du Gabon ont immédiatement présenté leurs sincères condoléances à la famille de William Nocker. Une cérémonie sera organisée demain, le 14 juillet 2012, avec un rassemblement des bateaux sur les lieux de l’accident, pour rendre hommage au pilote décédé.

Par respect pour les pilotes et les familles, les organisateurs ont annulé les épreuves du samedi 14 juillet ainsi que toutes les activités programmées ce jour. Particulièrement mutiques, les organisateurs de H2O Racing n’ont pas précisé si la course était définitivement annulée ou si les dernières épreuves étaient reportées à dimanche 15 juillet. Initialement, demain devait être le dernier jour de l’épreuve.

L’équipe Welmax Offshore Racing victime de l’accident

Welmax N0 9 - Pilote William Nocker, copilote  Kurt Olsen - © Raffaello Bastiani
Bateau : 9 Welmax
Pilote : William Nocker (Angleterre)
Copilote : Kurt Olsen (Norvège)

 

 
GR
 

29 Commentaires

  1. Rank dit :

    Les femmes du Ndjembé l’on dit dès le 1er jour. Mais, en pays Mpongwè. on préfère croire au Vaudou de Narcombessi. Et voilà ! On ne peux pas se réjouir de la mort d’un homme, mais il faut qu’Ali sache que c’est la conséquence de toute l’amertume du peuple qui ne pigeait que dalle à tout l’argent dépensé pour des fêtes dont il ne cromprend pas la portée.
    Les génies de l’Estuaire ont dû se demander qui sont ces étrangers, avec des jouets pétaradants, qui viennent troubler notre sommeil sans avertissement, et ils ont donné une gifle. Faut arrêter la compétition. Sinon ça va se reproduire. La veille le Spirit of Gabon (l’Esprit du Gabon, tiens!?) a donné le signal avec sa panne. Tous vaudouistes et autres Franc-maçons qui entrourent Ali n’ont pas décrypté. Pitié pour le Gabon. Paix à l’âme de William Nocker, le pauvre pilote anglais venu mourir dans les délires d’une rock star refoulée devenu président.

  2. maroundou200 dit :

    Triste nouvelle, malheureusement ! Mes condoléances aux familles Nocker et Olsen.

  3. maroundou200 dit :

    En attendant les nouvelles !

  4. lbjames dit :

    Vous vous attendiez a quoi? A quoi nous servent ces courses a part gaspiller l’argent du contribuable gabonais qui n’a pas de routes ni d’eau ni de logement? A loger transporter et satisfaire des jeux d’enfants qui ne nous avancent a rien!!! Qui a eu l’initiative de cette course? Vraiment je comprend prquoi on di « bete comme un gabonais »!!!

  5. avenir gabon dit :

    Comment pouvez vous etre aussi insensible! Vous pensez vraiment que c est le moment de jeter la pierre à qui que ce soit! allez y blablater ailleurs! ont parle d une vie humaine là!!

  6. ndong dit :

    Bien maintenant est assuré le pubblicité du Gabon mais pas sur un evenement sportif masi sur la mort d’une personne. Le prix plus chèr pour une pubblicitè! !
    On espére qu’au moins ça peut servir dans le futur à se baser sur les necessitès du peuple gabonais et pas sur la gloire du pouvoir.
    Est mieux de se faire la pubblicitè demonstrant que la santé, l’energie, les ecoles, le logement, les routes est une succès pour lòe peuple.
    A quand cette politique des résultat sociales ?
    Nous sommes fatigués de CAN, Forum, du sport en prémiere ligne, il nous faut la solution des problémes de tous les jours.
    A tous les Ministres, Directeurs,Secretaires, Cadres, mettez-vous dans nos conditions et allez à agir en conseqwuence. Tuos etes coupables de cette situation pas seulement le Chef d’Etat.

  7. BILOKO JAMES dit :

    Les pilotes d’offshore ou de f1 ont choisit leur metier par amour de celui ci et courent a travers toutes les eaux du monde peuplees ou pas de genis bienfaillants ou malvaillants on n a pas l apanage des malefices d ou qu ils viennent d autres pays savent mieux que nous les cultiver
    Chercher a donner du gabon une image moderne et tournee vers la modernite ne peut qu appeler des investisseurs qui ameneront savoir faire emplois et myang
    Merci william d avoir joue le jeu jusqu au bout repose en paix

    • Rank dit :

      Même en Europe, il y a la magie des villes et des campagnes. Les druides ça existe, y a même des congrès pour ça et puis franc-maçonnerie, Rose-croix, c’est pas en dehors de la modernité. On va pas se renier au prétexte d’une modernité signifiant aliénation. Le para-normal, l’extra-sensoriel existent, faut pas faire chier. Et pourquoi y a-t-il une petite pyramide maçonnique sur le toit de présidence, habité par le roi modern, Ali Bongo?

      Oui, il y a des accidents sur toutes les mers du monde. Mais, c’est pas toujours qu’un bateau neuf (Spirit of Gabon) appartenant au pays organisateur, tombe en panne en ouverture d’événement. La nature nous parle, surtout quand nous-mêmes nous croyons en ces choses là, surtout dans un pays où l’élite coupe les couilles et la langue des enfants pour avoir le pouvoir. On paye ça et ce n’est que le début.

      Il faut egalement arrêter avec vos rengaines sur l’attraction des investisseurs. Les milliers de voyages d’Ali’9 c’est pour ça, la CAN c’était encore pour ça, le New-York forum encore pour ça. Mais la zone économique de Nkok reste un terrain vague. Où sont vos investisseurs après 3 ans de pêche acharnée, toujours bredouille. On est élu au Gabon pour 7 ans, pas pour 21 ans. La Rénovation de papa Bongo était une erreur, l’Emergence de fiston Bongo est une catastrophe.
      Ali-la-guigne ferait mieux de fuir.

    • ndong dit :

      Bien BILOKO, tu a raison, il a fait la choix de mourir pour son réve mais au gabon il est miex de penser avant tout pour l’amelioration de nous gabonais. On attend dupis trop de temps une vie meilleures et c’est ne pas avec des rèves qu’on resoudre les problémes. S’il est comme òa allons à organiser les Jeux Olimpic ! Il va venir le temps que aussi le Gabon desire de s’amuser mais il faut le faire avec le coeur content et ne pas avec l’ame désolée. Si je vive dans une biquoque et je n’ai pas suffisante nourriture pour mes enfants et moi je n’ai pas du bulot, comme tu pense que je puisse etre content de cet évenement !
      Que nos politiciens se prennent la charge d’ameliorer et de ne plus rigoler: ou sont les parcelles, les 5.000, 15.000, 22000 maisons ? seulement sur la bouche d’Ali, maintenant du prémier Ministre et des autres que ne sont pas capables de prendeere une décision et démarrer. Bien s’il y a lesdits promoteurs et ne pas des vojoux qui passent de temps en temps à s’amuser chez nous et à nos frais.

  8. Lens dit :

    Décidément, les mentalités au Gabon sont-elles toujours aussi tournées sur la présence de l’occultisme à tous les niveaux ?!!! Et voici qu’une publicité négative et même très négatives vient e scotcher au pays alors que ce genre d’accident n’est pas rare dans ce genre d’évènements…pfff!

    • Yves dit :

      @ Lens,

      Mais vous vivez dans quel monde pour ignorer à ce point les lois universelles? Ne savez-vous pas que même en occident, avant qu’un bateau prenne la mer, il y a tout un cérémonial de baptême pour purifier ce bateau et apaiser les « esprits » ? Dans des villes à tradition portuaire comme Le Havre en France, on dit souvent que quand un navire n’a pas été baptisé, il goutera au sang. Ce ne sont ni les gabonais, ni les africains qui le disent mais bel et bien vos maitres les blancs. Tout comme la tradition chrétienne parle du corps et du sang du Christ qui purifient des péchés, la tradition maritime occidentale veut qu’une bouteille soit symboliquement brisée sur la coque d’un bateau au moment de sa mise à l’eau, pour conjurer le sort; car sans ce rituel, malheur au navire et à ses occupants. Comme à l’église qui utilise le vin symbolisant le sang de Jésus, le champagne est maintenant utilise pour les baptêmes marins en remplacement du sang humain qui à l’époque médiévale était étalé sur la proue du bateau avant que ce dernier ne prenne la mer. Vous pensez que vous vivez dans un monde sans règle fondamentales ? Vous pensez que les Gabonais et les Africains sont les seuls à avoir des croyances mystiques ? C’est vrai qu’il y a des accidents et ce qui s’est passe au Gabon est peut être un accident innocent, je n’en sais rien. Mais il y a aussi des règles datant de temps immémoriaux qui viennent de nos ancêtres et nous négligeons ces règles à nos risques et périls.

  9. Ndambo dit :

    Mon Dieu quel drame ! Condoléances à la famille de ce Monsieur, en espérant que l’autre s’en sorte. Bien fait pour Ojukwu et ses amis, point de paix pour eux durant toute leur imposture, Billié bi Nzé viendra nous dire qu’il y a une main noire derrière cet accident. OOOOH ! donc pour certains être moderne signifie perdre son identité culturelle et renié qu’il existe des entités supérieures avec lesquelles il vaut mieux communier ? Les Gabonais ont un nouvel ancêtre(Jésus) que les blancs ont imposé par le canal de la réligion Chrétienne, tous nos rites et croyances sont maintenant diaboliques et on se demande pourquoi ça ne va pas. J’attends voir comment les pasteurs iront priés pour la stabilité du fauteuil présidentiel. Les génies étaient fachés alors ils ont frappés. Dommage mais arrêtez tout, on veut du concret, nous sommes fatigués du spectacle.

  10. Fax1 dit :

    Le coût de cette manifestation organisée par l’ANGT est de l’ordre de 14 milliards de FCFA (sources sûres).
    Un autre scandale qui s’ajoute à une succession de dépenses extravagantes au détriment de tous les gabonais, pour la satisfaction d’un régime liberticide.

  11. Ni lire ni Ecrire dit :

    Respect au pilote, honte à ceux qui utilisent ce drame à de basses fins politiques ou religieuses

    • inongo Ayile dit :

      T »es un rigolo c’est quoi la politique pour toi? Ouvre les yeux rien ne marche dans ton pays! demandes-toi plutôt où tu vas te retrouver demain! Sais-tu seulement que le Gabon est en cessation de paiement et que sous peu tu seras incapable de recevoir ton salaire si t’es pas déjà au chômage et que tu fais le mur pour qu’on te trouve quelque chose ce qui jus-ti-fi-e ton- en-ga-ge-ment!!!!!!!

      • Ni lire ni Ecrire dit :

        Ben voyons, en cessamtion de paiement, bien sur 🙂 Franchement, la seule chose de pire que le gouvernement de ce pays c’est l’opposition de ce pays. Ah au fait, c’est qui l’opposition? L’ancien gouvernement ! wéééé ! Avant de se débarrasser du pouvoir actuel, il serait grand temps de bâtir une opposition un peu plus crédible autour d’hommes neufs… Une opposition qui n’utilise pas les drames humains comme moyen politique mais propose une vraie alternative.

        • Sous-Commandant Bangos dit :

          On ne se réjouis pas de la mort d’un homme. On dit qu’il ne fallait pas organiser cette course qui ne présente aucun intérêt pour le peuple, une course pour laquelle on claque l’argent qu’on pouvait utiliser à autre chose, une course dont le seul vrai retentissement est cette mort d’homme. Seuls les simples d’esprit croit en cette histoire de prise en charge totale par le sponsoring. Faut pas pousser, sinon la coupe du monde ou le tour de France qui attirent énormément de sponsors ne coûterait rien au pays organisateur. Le Gabon paye pour la tropicale machin-chose… faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des petits canards sauvages.

          Quant à l’opposition rêvée… Et pourtant, durant sa seule année d’existence, l’Union nationale n’a passé son temps qu’à analyser les actes du nouveau pouvoir, à montrer que le gouvernement se trompait et à dire ce que l’UN aurait fait. Si ce pas faire des propositions. C’est quoi proposer une vraie alternative? Vous inventez le film à couper le beurre ou quoi? Pourquoi voulez-vous que l’opposition vous aide à gouverner? Et puis où avez-vous vu une opposition se créer de toutes pièces parce qu’il faut des hommes neufs. Retournez à vos classiques ou cherchez la sursomption (Aufhebung)de Hegel: la suppression par le dépassement. L’opposition est très souvent issue des anciens éléments de l’actuelle machine répressive. Mais ils sortent d’où, tous ces donneurs de leçons à deux balles?

    • Le Citoyen dit :

      Nous devons dabord appaiser le climat politique et social avant d’organiser ce type d’evenement le gouvernement croit que les gabonais ont besoin de type d’evenement pour oublier la misere de tous les jours.

    • madone dit :

      t as raison mon frere ici les gents son arriérés quand est ce que le gabonais saura que tout ce que ali fait est pour le développement de notre petit pays

  12. inongo Ayile dit :

    Ali la guigne! Ali la poisse! j’en passe ce gars n’a jamais rien fait de durable! toute sa vie il s’est amusé! En musique il a échoué! Réno mon oeil c’est AMO qui était la tête pensante! Il est plus là et le bateau coule de partout! Ali la guigne! Ali la nouille! Ali la poisse! et voilà il s’est amusé à prendre un joujou qui n’était pas le sien! le voilà cloué au pilori incapable de démarrer quoi que ce soit! il y a un C…là haut qui pense que ce genre de choses arrivent nécessairement dans ce type de course! banalise mon vieux! mais le gars que tu défends est indéfendable! regarde sa première visite au président élu en france! Elle se termine en queue de poisson et Ali la guigne ton pot s’en est retourné dans son royaume où il est désormais assis sur un fauteuil chancelant la queue entre les FSSS! T’es aveugle parce que ta bouche est trop pleine!

  13. Pirate 241 dit :

    Selon le journal « L’Union » de ce samedi, qui n’a consacré que 3 lignes à cet accident, le bateau Spirit of Gabon a encore eu une panne hier et il a fini par être remorqué. Deux jours de suite, quelle honte pour le pays organisateur ! Si même le bateau est pourri, ou maudit, faut s’attendre à ce qu’on apprenne ensuite quand les assurances n’ont pas été payées ou même certains prestataires, comme on m’apprend avec le New-York Forum. Tout le dispositif pour cette course a été démonté aujourd’hui, tous les camoins remorqueurs venus de l’étranger sont parqués à Gabon Expo, prêts à partir. Que va révéler l’enquête ouverte ? Voilà que les choses organisées avec l’argent d’un peuple qu’on affame, finissent en couilles. Pitié. Après, Billié Bi Nzé viendra nous dire que le Gabon est passé maître dans l’organisation des grands événements?

  14. Nickson dit :

    @ Ni lire ni Ecrire,

    Je ne suis pas sidéré par ton militantisme primaire car tu défends tes petites miettes. Mais cela ne pourra nous empêcher de dénoncer les insuffisances, l’incompétence et l’amateurisme du pouvoir en place. On parle d’émergence dans un pays où les besoins primaires ne sont un luxe pour la population, quelle aberration! quelle idiotie. Et pendant ce temps, toi tu veux nous apprendre notre quotidien fait de délestage d’électricité, du manque d’eau potable, des soins onéreux, du transport en commun inexistant, …
    De grâce Monsieur, ce sont les réalités du Gabon émergent on s’en fiche de vos courses de luxe et autres activités ostentatoires

  15. hermane dit :

    Ils n’avai k’a ts mourrire sa ns eleve koi.. le peuples ouffre et ali ben et ses jouer d’amis europeen s’amuse sur ls genie.. puff bien fait

  16. madone dit :

    pourquoi dit on que les gabonais souffrent allez voir dans d autres pays comment ils souffrent pas vous ne regardez même pas les reportages a la tele sur d autre pays. si un homme gabonais souffre comme vous le dites serait il allé prendre des maitresses et délaisser sa famille sans rien a manger chez ou acheter des grosses voitures ou des grand phones ou encore de climatiseur dans des taudis ne sortez pas de’s truc comme ca et arretez de critique le president il fait ce qu il peux pour son peuple quoi vous voulez laisser passer les opposants au pouvoir arretez un peu ils ont bouffé a l époque du défunt president vous n avez rien dit maintenant que le fils a est au pouvoir vous passez votre temps a lui casser du sucre sur le dos et mrd……

    • Le citoyen libre dit :

      ALI n’a pas bouffe ?
      N’importe quoi , le gabon est l’heritage d’ALI ?
      Si c’est le cas nous avons besoin de notre part parce que nous sommes des heritiers comme lui.
      Nous nous opposons a ca maniere de gerer notre heritage.

  17. sinotables dit :

    Condoléances à la famille du défunt, à l’organisateur et à l’union internationale de motonautique. C’est dur mais c’est réaliste. Le journaliste raconte qu’on n’aurait pas respecté les traditions du pays qui voudraient qu’il y ait une libation avant… C’est bien de chez-nous ça, et on peut se demander pour quoi les organisateurs auraient-ils oublier ce côté mystico-religieux du pays.

Poster un commentaire