" " Alimentation en eau : Bilie-By-Nze sur les chantiers du Piaepal | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
mdas

 

Entre renouvellement du réseau d’eau potable, renforcement et extension du réseau de distribution, les travaux du Programme intégré pour l’alimentation en eau potable et assainissement de Libreville (Piaepel) se poursuivent dans le Grand-Libreville où, ce 30 décembre, le ministre d’État en charge de l’Énergie et des Ressources hydrauliques a visité quelques chantiers du Lot n°1 de ce programme, mené par l’entreprise Drillmex international qui assure qu’elle tiendra les délais.

De droite à gauche, Alain-Claude Bilie-By-Nze et Abderahim El Hajami le 30 décembre. © Gabonreview

 

«Nous n’étions pas encore venus voir le travail qu’effectue l’entreprise Drillmex international dans le cadre du Programme intégré pour l’alimentation en Eau potable et assainissement de Libreville (Piaepel)», a indiqué ce 30 décembre, le ministre d’État en charge de l’Énergie et des Ressources hydrauliques. Sur le terrain, Alain-Claude Bilie-By-Nzé a visité les chantiers de l’entreprise marocaine ayant obtenu ce marché dans le cadre d’un appel d’offre international. Les travaux consistent, selon le ministre et le directeur de projet, Abderahim El Hajami, à renouveler dans 7 établissements scolaires et des casernes, les canalisations et la plomberie.

«Nous sommes ici à Owendo, c’est la 3e partie. La première grande partie c’est l’école elle-même, la seconde c’est l’autre partie de l’école et là nous sommes sur une petite cité où ils ont en charge de renouveler toutes canalisations», a expliqué le ministre sur le chantier de l’Ecole nationale de gendarmerie où les travaux sont quasiment réalisés à 55%. En plus de cette école, Drillmex international est également chargé des travaux à la Fopi et à la prison centrale. Elle va également s’occuper des travaux dans les bâtiments administratifs militaires, ceux du Lycée technique national Omar Bongo (LTNOB), du Lycée national Léon Mba, du Lycée Paul Idjendjet Gondjout (LPIG), de l’hôpital de Nkembo. «Nous avons terminé le Léon Mba et LPIG au niveau de tout ce qui est plomberie et réseau d’eau potable. Ici nous sommes à 55%, et on compte achever les travaux de pose de réseau à fin janvier», a fait savoir Abderahim El Hajami.

20 mois pour l’exécution du 1er lot

Une vue du chantier d’Owendo. © Gabonreview

Selon le planning, l’entreprise a un délai de 20 mois, courant jusqu’au mois de novembre 2022, pour la livraison de ses chantiers.  Alain-Claude Bilie-By-Nzé a estimé que cela permettra d’améliorer les conditions de vie des populations, et d’aider les élèves à avoir de meilleures conditions d’apprentissage. Notamment, en cette période crise sanitaire où le lavage des mains est prescrit pour lutter contre la propagation du Covid-19. «Si on n’a même pas de l’eau, comment on peut le faire», a commenté le ministre rappelant que son ministère veille sur ces chantiers dans le cadre du travail gouvernemental, pour la mise en œuvre du programme Piaepal composé de 4 lots dont le 1er est géré par la société Drillmex international.

«Pour ce qui est de leur lot, il y a 20 mois globalement. Il y a d’autres lots qui sont à 30 mois et 32 mois. Ils sont dans les temps, ils travaillent convenablement, certains équipements sont en cours d’acheminement vers Libreville», a précisé le ministre Bilie-By-Nzé faisant, entre autres, allusion à ceux qui seront utilisés pour le «château d’eau de 50m3 qu’on posera au niveau de la prison centrale de Libreville».

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire