mdas

 

Contraints depuis plusieurs années au stress hydrique, les habitants du quartier Malaba, à Melen, dans le cinquième arrondissement de Libreville, sont désormais desservis en eau potable. Un changement de statut consécutif aux travaux d’extension du réseau d’eau de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG).

Vue d’un riverain du quartier Malaba au robinet. © SEEG

 

La Société d’énergie et d’eau du Gabon(SEEG) vient d’initier des travaux d’extension de son réseau d’eau au quartier Malaba Belles Collines, dans le 5ème arrondissement de la commune de Libreville. Consistant en la suppression des regroupements de compteurs archaïques et fuyards, au renforcement du réseau de distribution d’eau potable sur un linéaire de 5,105 km, cette action permet aujourd’hui de desservir correctement 4 350 habitants du quartier Malaba dans la zone de Melen.

Cette initiative de la SEEG, conforme à sa mission de service public de l’eau potable, intègre le Plan d’investissement triennal de la SEEG 2022-2025 qui vise à répondre aux attentes de la clientèle. Actuellement en cours au quartier Mindoube 3, elle impactera 3 450 habitants dont certains bénéficient déjà de l’alimentation en eau potable dans leur domicile. Le coût global des travaux évalué à 473 millions de Francs CFA, entièrement financés par le SEEG, permettra d’alimenter environ 8 000 habitants régulièrement en eau potable.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire