TATIE

L’œuvre «Fleurs» de l’artiste Owanto est en exposition les 8 et 9 octobre à la galerie Sakhile&Me de Francfort, en Allemagne. Présentant une série de photographies d’archives de grands formats d’une cérémonie de Mutilation génitale féminine (MGF), «Fleurs» est l’une des armes de l’artiste dans son combat en faveur de l’émancipation de la femme.

Une photographie de l’exposition «Fleurs» de l’artiste Owanto. © D.R.

 

Dans la continuité de son combat en faveur de l’émancipation de la femme, Owanto est de sortie à Francfort, en Allemagne. L’artiste multidisciplinaire de 67 ans y expose son œuvre «Fleurs» à la galerie Sakhile&Me, les 8 et 9 octobre, avec une journée spéciale VIP le 10 octobre.

L’œuvre «Fleurs» présente une série de photographies d’archives de grands formats d’une cérémonie de Mutilation génitale féminine (MGF), dans laquelle l’artiste gabonaise voile l’identité des victimes ou interrompt les images de violation en supprimant les parties jugées les plus privées et en couvrant le vide avec de délicates fleurs de porcelaine. «Fleur» est une dissimulation symbolique qui masque l’identité des jeunes filles sur les photos (une identité qui leur a été enlevée) et qui cache cette même perte.

«J’ai compris que ces photographies portaient un sens symbolique et ambivalent. Elles représentaient une cérémonie, une célébration, mais elles révélaient aussi la douleur. Je voulais faire entrer le passé dans le présent pour ouvrir un dialogue important. Je voulais transformer ces vieilles photographies analogiques en utilisant la technologie numérique, et garder une trace du comportement humain. J’ai compris que ces images prises par un Occidental pendant l’ère coloniale pouvaient être perçues comme voyeuristes, mais je voulais les utiliser et les élever au rang d’art et d’activisme pour lutter contre les MGF/E», a expliqué Owanto.

Le choix du lieu de l’exposition n’est pas anodin. En effet, à Francfort, Sakhile&Me est un espace international d’exposition et de recherche qui travaille avec des artistes contemporains confirmés et émergents, conservateurs, critiques et chercheurs. Cet espace accorde intentionnellement la priorité au continent africain et à ses diasporas, dans le but d’attirer l’attention sur la spécificité contextuelle dans et par l’art en termes de contenu, médium artistique et genre. Après Francfort, Owanto ira exposer son œuvre à la galerie Christie’s à Londres.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire