TATIE

Pour avoir publié dans son édition du mercredi 25 novembre un article jugé mensonger par la présidence de la République prétendant que le 3e fils d’Ali Bongo, Bilal Bongo Valentin, avait interrompu ses études aux États-Unis pour intégrer la Garde républicaine au Gabon, La Lettre du continent pourrait bientôt se retrouver devant la justice.

Jessye Ella Ekogha, porte-parole de la présidence de la République, qui annonce une plainte contre La lettre du continent. © Com. présidentielle

 

La présidence de la République n’a pas du tout apprécié l’article de La lettre du continent paru dans son édition de mercredi affirmant que Bilal Bongo Valentin, 3e fils d’Ali Bongo, a interrompu ses études aux États-Unis pour intégrer en tant que stagiaire la Garde républicaine dirigée depuis avril dernier par le cousin du président. Dans un communiqué publié ce jeudi 26 novembre, le palais dénonce une «allégation mensongère» et annonce qu’il engagera des poursuites judiciaires contre le média qu’il accuse d’avoir fait du « Gabon bashing » son fonds de commerce.

Soupçonnant La lettre du continent de nourrir des «motivations manifestement très éloignées du noble travail journalistique consistant à informer l’opinion en rapportant des faits avérés et non fantasmés», les autorités gabonaises préviennent qu’elles n’entendent plus laisser faire. Aussi, informent-elles que «des poursuites judiciaires seront désormais engagées systématiquement contre toute personne auteure ou complice de cette diffusion, au Gabon et à l’étranger». L’objectif serait d’en finir avec «la diffusion d’informations à caractère mensonger et diffamatoire visant notamment les institutions de la République et les personnes qui les incarnent», justifie la Communication présidentielle.

Au palais, l’on estime en effet que «les libertés d’expression et de l’information, consacrées par la Constitution, ne sauraient justifier que des actes portant atteinte à l’honneur et à la dignité des institutions et des citoyens, tout aussi protégés par la Constitution, demeurent tolérés et impunis».

 
GR
 

14 Commentaires

  1. Ulys dit :

    Ce n’est pas la Garde Républicaine. C’est la Garde BONGOLAND.

  2. Victor dit :

    Bon sang, peuple gabonais, mettons fin à ce régime pourri au plus vite. Il est inadmissible que cette famille puisse être à vie au pouvoir au Gabon.

  3. Mezzah dit :

    C’est quand ça vous arrange, combien de fois avez vous donné l’argent du peuple à cet journal pour faire votre propagande? Totalement ridicule.

    On veut sortir les muscles et pendant ce temps on laisse en totale liberté tous ces voleurs qui ont ruiné nos Universités et qui continuent à occuper de hautes fonctions dans l’administration. Vous me faites vomir.

  4. Gayo dit :

    Aucune atteinte à l’honneur et la dignité des gabonais ne depassera celle de août 2016. Et le principal coupable à eu pour peine de confisquer indûment la direction de notre pays. C’est le crime le plus grand qu’on connaossent à ce jour contre le Gabon et son peuple. Avant de parler d’honneur et de dignité que Ali et sa famille commencent par se mettre en prison pour la dignité et l’honneur dea gabonais violés depuis des decennies et dont le plus grand acte a été posé le 31 aout 2016.

  5. Hugo dit :

    Plusieurs personnes ont annoncées le décès d’Ali Bongo sans pour autant être poursuivies. Maintenant, on dit une autre vérité, et voilà que la lionne Sylvia et ses lionceaux sont en colère ? Lol!
    Liberez le bord de mer.

  6. Ondo dit :

    Nous les fang, nous n’avons pas d’honneur, de crédibilité. Nous pouvons jusqu’aller défendre le diable. A l’image de ce porte parole de la présidence.

    J’ai honte d’appartenir à ce groupe ethnique sans honneur.

    • Engong dit :

      Bonjour mon ami, je ne vois pas le rapport entre Fang et cet article. Il est PORTE-PAROLE aka! il n’est pas Avocat a tare zame!!!
      Attaque directement ceux que tu veux indexer. Il ne faut pas faire comme la tortue: ne pouvant pas escalader un tronc d’arbre sur son chemin, se retourne sur les autres animaux en « qui a insulté ma mère »

  7. Tout est contradictoire dans ce ‘système’🤦🤦. Lorsque c’est bon pour vous, aucune revendication n’est faite👍. Par contre, lorsque ce n’est plus le cas, c’est là ou on peut voir ladite loi montrer ses biceps😡😡

  8. Milangmissi dit :

    L’homme s’appelle Jessye avec E à la fin on s’étonne qu’il soit de la fanfare! Si jessye ou un autre pdgiste porte plainte contre ce journal qu’il finance grassement je prends ma carte au PDG.
    Bande nullards apprentis sorciers. « Tout n’est que théâtralité”Vincent de Paul Nyonda

  9. Jonas dit :

    C’est bon prenez le gabon je ne veux plus. Genre on a pas d’autres vrais problèmes en ce moment.🙄

  10. Irène dit :

    La lettre du continent n’est pas traînée en justice par le Gabon, mais par la famille Bongo-Valentin. La précision est très importante SVP. Car si il y avait des gens sérieux dans ce pays, nous aussi on aurait poursuivi en justice cette même famille de MERDES.

  11. Bilal dit :

    J’ai pitié pour mon Afrique.
    Tous les dirigeants africains sont pareils, parmi eux, personne ne songe aux bien-êtres de son peuple.

Poster un commentaire