Author Archive: Gérald Mounomby

Nouvelles inquiétudes pour le journaliste Jonas Moulenda

Nouvelles inquiétudes pour le journaliste Jonas Moulenda

Particulièrement remarqué ces dernières années, le journaliste du quotidien gabonais L’Union, Jonas Moulenda, est à nouveau inquiétée par la justice. On lui reproche d’avoir supputé qu’une «grosse légume» pourrait être à l’origine du meurtre à Mouila de l’adjudant-chef Marcel Mayombo.

 
 

La question éditoriale Fang

La question éditoriale Fang

«Bienvenue chez les Fangs» et «Bienvenue chez les Fangs du Nord» ont successivement titré Jeune Afrique et La Griffe. L’article de l’hebdomadaire panafricain a suscité une série de réactions non officielles, hormis celle du porte-parole de la présidence du Gabon. Petite collecte des nombreux avis anonymes, sur une question sensible.

 
 

Vers une grâce présidentielle pour l’Union nationale?

Vers une grâce présidentielle pour l’Union nationale?

De nombreux signaux, tenant du comportement de ses leaders et de celui des médias publics, laissent penser que l’Union nationale, formation politique interdite en janvier 2011, pourrait bénéficier d’une grâce présidentielle et recouvrer sa liberté d’action.

 
 

Séraphin Moundounga et l’urgence d’un football professionnel au Gabon

Séraphin Moundounga et l’urgence d’un football professionnel au Gabon

Bill Tchato, Willy Aubameyang et Daniel Cousin sont payés en centaines de millions de francs CFA par an, au Gabon, par l’équipe de football FC Sapins. Un embryon de football professionnel dans le pays. Mais le ministre des Sports, Séraphin Moundounga, voudrait accélérer cette gestation pour amener le ballon rond gabonais à l’accouchement du professionnalisme dès l’année prochaine.

 
 

Affaire Tchango : Une famille expulsée de sa maison à Glass

Affaire Tchango : Une famille expulsée de sa maison à Glass

La famille de l’ancien inspecteur général des impôts retraité, Claude-Réné Oranga Egueyi, 75 ans, a été expulsée, le mercredi 16 mai 2012, de sa maison de Glass, un quartier du quatrième arrondissement de Libreville. L’huissier de justice Eliane Oberdeno y a fait irruption, en début de matinée, accompagnée de quarante-deux policiers, qui sont allés déloger, à la hussarde, les occupants des lieux.

 
 

La banderole de toutes les interprétations

La banderole de toutes les interprétations

Une banderole affichée au ministère gabonais des Affaires étrangères, annonçant la 9è session de la Conférence Islamique des ministres de l’Information qui s’est ouverte à Libreville le 19 avril à Libreville, a suscité moult commentaires aussi bien sur elle-même que sur cette conférence.

 
 

Le Gabon dans le collimateur de l’ITIE plutôt que dans celui de l’IATI

Le Gabon dans le collimateur de l’ITIE plutôt que dans celui de l’IATI

Le site internet jeuneafrique.com a indiqué le 18 avril que le Gabon est menacé d’expulsion de l’IATI. Il s’agit en réalité de l’ITIE, ainsi que le démontrent l’échéance de l’ultimatum et les mobiles de cette plausible exclusion.

 
 

«Les organes du pouvoir»

«Les organes du pouvoir»

Il a été indiqué que les autorités gabonaises ont obtenu le retrait, de Canal +, d’un film traitant des crimes rituels au Gabon, intitulé «Les organes du pouvoir». La vidéo a été diffusée le 8 avril sur la chaine française et le président gabonais a organisé, deux jours après, une importante réunion sur la question de l’insécurité et de la criminalité au service de la magie noire.

 
 

Le blues d’Albertine Maganga Moussavou

Le blues d’Albertine Maganga Moussavou

Elue du canton Ngounié centre et rare député de l’opposition, Albertine Maganga Moussavou du PSD, a refusé son vote de confiance à Ndong Sima, le 12 avril, se contentant, lors des débats, d’énumérer ce que nombreux pensent déjà être les dix plaies d’un pays en difficulté. Un diagnostic sans complaisance de la réalité gabonaise. La quasi-intégralité de son intervention.

 
 

Daniel Ona Ondo, la presse et les assassins bavards

Daniel Ona Ondo, la presse et les assassins bavards

Le vice-président de l’Assemblée nationale, Daniel Ona Ondo, a dernièrement assigné en justice deux journalistes ayant relayé les aveux des assassins de son adversaire aux législatives de 1996. Le compte-rendu du procès.