mdas

 

Très peu y ont cru lorsque, il y a un an, Gabonreview titrait : «En 2021 le meilleur du Rap français est Gabonais». Mais, l’enfant de Belle-Vue, dans le 3è arrondissement de Libreville au Gabon, a encore frappé, et très fort. Affichant une belle performance, Benjamin Epps a brillé aux BET Hip Hop Awards aux États-Unis. Nominé dans la catégorie meilleur flow international face à certaines pointures comme Central Cee et LeJuiice, il en a remporté le trophée. Il devient ainsi le premier rappeur francophone à gagner un trophée du prestigieux festival américain de musique hip-hop.

Benjamin Epps, meilleur flow international aux BET Hip Hop Awards. © Montage Gabonreview

 

«Le Pips, je suis nommé aux BET Hip-Hop Awards dans la catégorie Best International Flow ! J’essaie d’écrire mais je ne trouve pas les mots», postait en début du mois de septembre dernier, Benjamin Epps. Âgé de 26 ans et comptant 3 EP et un album en préparation, l’artiste gabonais était nominé aux côtés de la rappeuse française LeJuiice et du Britannique Central Cee dans la catégorie «Meilleur flow international». C’est finalement lui qui a reçu la statuette lors de l’édition 2022 des BET Hip-Hop Awards (Black Entertainment Awards). L’enfant de Belle-Vue, un quartier de Libreville au Gabon, participait cependant à cette compétition avec les couleurs de la France.

© D.R.

Bien que résidant dans l’Hexagone, Benjamin Epps n’hésite cependant pas à afficher le Vert-Jaune-Bleu (couleurs du drapeau gabonais). Il est, en tout cas, le premier artiste gabonais à évoluer dans une sphère artistique aussi haute dans son genre musical. «A lui seul, il écrit l’histoire du rap gabonais, français et francophone. Validé par la crème de la scène hip-hop française, le gabonais est désormais la grande star du rap francophone à la suite de la cérémonie des BET Hip- Hop Awards», a commenté le site Tromatix qui note qu’«avec cette reconnaissance américaine, le protégé de la Mocabe Nation s’ouvre à un autre épisode de sa vie artistique. Il incarne désormais le rêve pour les milliers de jeunes gabonais».

Créée par la chaîne Black entertainment television (BET), la cérémonie des Bet Hip Hop Awards a récompensé au Cobb Energy Center à Atlanta au États-Unis, le vendredi 30 septembre dernier, les artistes hip-hop ayant marqué l’année 2022, tandis que le show télévisé dont Fat Joe était l’animateur, a été diffusé le 4 octobre dernier sur la chaîne BET. Sur sa page Facebook, le jeune rappeur a tenu à partager sa victoire avec ses fans en inscrivant «It was all a dream» (Tout n’était qu’un rêve ! – ndlr). A la clé, les drapeaux gabonais et français bien affichés pour exprimer sa reconnaissance et son appartenance aussi bien à son pays d’origine le Gabon, qu’à sa terre d’accueil la France. Plusieurs chroniqueurs assurent qu’il roule droit vers le succès.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire