mdas

 

L’association CTrees annonce la toute première plateforme numérique du même-nom, permettant de calculer le carbone de chaque arbre de la planète, en toute précision. Celle-ci sera lancée en novembre lors de la COP27 à Charm el-Cheikh en Égypte, selon la communauté mondiale d’innovateurs de marques, Sustainable Brands.

Le Gabon, premier pays africain récompensé pour ses efforts d’absorption du carbone. © D.R.

 

L’organisation à but non lucratif CTrees lance la toute première plateforme numérique pour calculer le carbone de chaque arbre de la planète, avec une précision totale. Attendue à la COP27, la nouvelle plate-forme propose des produits de données satellitaires de haute précision, compatibles avec l’intelligence artificielle, qui permettent aux pays, aux juridictions, au secteur privé et à la société civile de mesurer, notifier et vérifier (MRV) à la fois les émissions et les absorptions de carbone de tous les types de forêts.

L’ensemble de données mondial cohérent de CTrees fournit une image presque en temps réel des implications en carbone de la conservation et de la restauration des forêts aux niveaux : local, national et mondial, garantissant que les résultats des efforts pour atteindre les objectifs climatiques mondiaux peuvent être rapportés avec précision. Dirigé par le Dr Sassan Saatchi, scientifique principal au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, et une équipe de scientifiques et d’ingénieurs de données aux États-Unis, au Brésil, au Danemark et en France, CTrees s’appuie sur plus de 20 ans de recherche et développement dans le monde.

«La transition vers la neutralité carbone nécessite une comptabilité précise. Pour évaluer véritablement les avantages des efforts de réduction des émissions de carbone, les acteurs du marché et des politiques ont besoin d’un système mondial de pointe pour mesurer et surveiller», a déclaré Dr Saatchi.

Jusqu’à présent, cette technologie n’était pas disponible pour les marchés du carbone, et seulement sur une base limitée pour les décideurs en matière de climat. CTrees s’est engagée dans une approche dite ‘Open source’ qui, à terme, renforcera la confiance dans les marchés du carbone du monde entier. À ce jour, les mauvaises pratiques de comptabilisation du carbone ont accéléré les préoccupations concernant la transparence et l’intégrité.

«Alors que nous passons à un marché réglementé post-Glasgow pour la REDD+ ou la séquestration nette, il est essentiel que nous disposions de mesures indépendantes de haute qualité, basées sur les meilleures données scientifiques, pour nous assurer que nous avons la transparence et l’intégrité dont nous avons besoin et que les marchés sont convaincus qu’ils obtiennent exactement ce pour quoi ils paient», a déclaré le ministre des Eaux et Forêts, Pr Lee White.

 

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire