mdas

Le porte-parole de la présidence de la République a rappelé à ceux qu’il considère comme des «acteurs politiques en mal de popularité» prônant la haine, la xénophobie, la violence, la déstabilisation des institutions, et préconisent le renversement de celles-ci par la force, que «force reste à la loi».

Alain-Claude Billie By Nzé, le 18 décembre 2014 à la présidence de la République. © Gabonreview
Alain-Claude Billie By Nzé, le 18 décembre 2014 à la présidence de la République. © Gabonreview

 
Le porte-parole de la présidence de la République s’est exprimé après la sortie, la veille, de l’évêque Mike Steeve Jocktane qui a invité les jeunes à se mobiliser derrière le Front de l’opposition pour l’alternance, en vue de faire pression sur les autorités en place afin qu’elles quittent les affaires. Le contexte est que l’on enregistre, de plus en plus, des sorties de leaders syndicaux et de forces politiques qui demandent ouvertement le départ de l’actuel chef de l’Etat, non sans souvent préciser que tous les moyens sont bons pour aboutir au résultat escompté.

Alain-Claude Billie By Nzé, le 18 décembre 2014 à la présidence de la République. © Gabonreview
Alain-Claude Billie By Nzé, le 18 décembre 2014 à la présidence de la République. © Gabonreview

Dans cet air du temps trouble, Alain- Claude Billie By Nzé a relevé que malgré les progrès enregistrés avec l’organisation, en 1990, de la Conférence nationale, «il est surprenant de constater que certains acteurs politiques, en mal de popularité et incapables d’affronter le suffrage universel, en viennent à prôner la haine, la xénophobie, la violence, la déstabilisation de nos institutions, et préconisent le renversement de celles-ci par la force. Ce qui s’appelle un coup d’Etat». Pour lui, ces personnes méritent l’épithète de «putschistes». A cet effet il souligne que «ces putschistes sont sans ignorer que des actes d’insurrection sont prévus et punis par la loi gabonaise».
Le porte-parole de la présidence met ces personnes et les médias qui les appuient en garde en rappelant que «ces appels sont relayés par une certaine presse proche de l’opposition». «Les auteurs de ces actes ainsi que les médias qui en assurent le relais devront en répondre devant les juridictions compétentes. Force restera à la loi», a-t-il déclaré, dénonçant le fait que ces acteurs politiques, «habités par des élans putschistes», appellent la jeunesse à des manifestations de rue, «alors que dans le même temps, leurs propres enfants poursuivent des études dans des universités à l’étranger grâce à la fortune accumulée lorsqu’ils étaient aux affaires».
S’exprimant sur les manifestations actuelles des étudiants, Alain-Claude Billie Nzé s’inscrit en faux contre leur caractère académique ou social. Pour la voix de la présidence de la République, «elles se caractérisent en outre par des violences et voies de faits qui ont conduit à des interpellations et à des incarcérations de leurs auteurs présumés». «Ces auteurs présumés ont pour noms Ollo, Ondo, Koumba, mais jamais Ping ni Myboto», a-t-il indiqué avant de se demander si le «destin de certains de nos enfants serait la prison, tandis que celui des autres, les enfants de ces anciens barons, serait la réussite ?».
Abordant le chapitre des syndicats et de leurs grèves, le porte-parole de la présidence s’étonne de leur radicalisation notamment au moment où le gouvernement de la République est en pleine négociation sociale globale avec les partenaires sociaux. «C’est le cas par exemple des perturbations observées dans la distribution des carburants qui sont la traduction de la radicalisation de certains leaders de l’Onep à maintenir coûte que coûte la grève, même si des emplois et l’économie nationale devaient en être menacés», a-t-il explicité, soulignant que ces façons de faire masquent mal des objectifs politiciens.
Alain-Claude Billie Nzé a indiqué que le président de la République condamne toute forme de violence, et demande au gouvernement de prendre toutes les dispositions utiles afin de garantir la sécurité des personnes et des biens, la libre circulation, l’ordre public et le fonctionnement régulier des services de l’Etat. Il a mis en garde certains médias internationaux, comme France 24, qui diffusent sur leurs sites «des vidéos qui trompent la réalité des faits sur le campus universitaire de l’USTM». «Il est à rappeler que les étudiants interpelés par la justice à l’USTM sont poursuivis pour des violences inacceptables sur d’autres étudiants, au nom d’un soi-disant bizutage. Ce sont des faits graves réprimés par le code pénal gabonais aussi bien que par le code pénal français. Aucune manifestation de rue, aussi violente soit-elle, ne peut absoudre la responsabilité des auteurs de tels actes», a-t-il déclaré.
 

 
GR
 

0 Commentaires

  1. Minko dit :

    Mon très cher Billy , le compte à rebours à déjà commencé , j’ai l’impression , en te voyant faire ton show télévisé , que tu as déjà ton plan B ….. Tic Tac Tic Tac Tic Tac …
    Te souviens tu de TAREK AZIZ ? …… Tic Tac Tic Tac Tic Tac ….

    • imagine56 dit :

      Venez nombreux le samedi au meeting
      je viens de rencontrer un ami émergent, ce dernier m’informe que
      fonctionnaires seront payés demain, l’objectif étant de les détourner du meeting
      alors, ne vous dispersez pas, vous aurez tout le week-end
      pour toucher votre argent , svp d’abord le meeting
      l’argent ensuite , ne tombons pas dans le piège tendu par le pouvoir.
      Pour ce qui est de Billy Bi Ze
      no coment, j’ai un devoir, mobiliser les gens pour demain.

  2. Tanko dit :

    Tiens! le revoilà.
    L’ adjoint au chef des bandits est de retour. Avec ses œillères qui lui permettent de ne voir que les  » merveilles socio-politiques » de son TRES VENERE LEADER.
    Merveilles virtuelles! C’est pas grave le peuple va adorer le virtuel n’est ce pas?
    Non mais Bilié by Nze il faut se reveiller monsieur. Le pouvoir d’ Ali Bongo est terminé.
    Vos incantations c’est du pipi de chat.
    Appliquer la loi dites-vous? C’est ce que le peuple va faire en jetant votre bande d’affreux faussaires hors de la présidence et de bien d’autres institutions nationales.
    Tous à Rio ce samedi!
    Les médiocres et faussaires vont dégager.

  3. Manfoumbi Léo dit :

    Du haut de son arrogance .. Le « Billy show  » donne la température des émergents …
    Inquiétudes , Stress permanent , et une nouvelle pathologie la « PINGUITE »,les symptômes ? Le malade parle ,parle, parle, parle et finit par …Pleurer …les yeux fixants le sol …

  4. Le citoyen Libre dit :

    Billie bi Nzé je «il est surprenant de constater que certains acteurs politiques, en mal de popularité et incapables d’affronter le suffrage universel » Contre ALI Bongo qui a violé la constitution ? non qu’il present un autre quandidat.

  5. Le citoyen Libre dit :

    Billie bi Nzé je «il est surprenant de constater que certains acteurs politiques, en mal de popularité et incapables d’affronter le suffrage universel » Contre ALI Bongo qui a violé la constitution ? non qu’il present un autre candidat.

    • Iboundji dit :

      Il est clair que cet idiot ne représente meme plus l’ombre de lui meme (de toute façons il n’a jamais rien représenté)mais ses rodomontades visiblement énervent tout le monde meme ses proches suivez bien l’attitude du mignon garçon de la présidence derrière lui on dirait comme beaucoup d’entre nous qu’il peste d’envie de lui régler son compte séançe tenante à moins que ce soit la durée de l’entretien qui l’exaspère vue l’heure devait avoir faim et voulait en finir.

  6. Le citoyen Libre dit :

    «des vidéos qui trompent la réalité des faits sur le campus universitaire de l’USTM». «Il est à rappeler que les étudiants interpelés par la justice à l’USTM sont poursuivis pour des violences inacceptables sur d’autres étudiants, au nom d’un soi-disant bizutage. Ce sont des faits graves réprimés par le code pénal gabonais aussi bien que par le code pénal français »
    Là, Billie Bi Nze, fais reference au code pénal français maintenant ? Bravo J’aime bien, c’est le cas la plainte contre ALI elle fait reference egalement au code penal français..

  7. lumiere dit :

    Mais je ne comprend si dans notre pays il ya des servisse secrets qui travaillent , mais il faut leur donner l’ordre de matraquer des bandit comme ce bandit qui escroque les fidel em disant qu’il est messager de Dieu, toutb le groupe de le front ils ont quelle force?Si um tel individu avance des tels propôs il faut l’arrêter qu’il s’exprime dans les juges. vous perder le temps avec des bandits começa QUEL JEUNE qui va se mettre dans la rue pour leur soutenir leurs enfants peut- être . il ya les policiers, les militaires, pour qu’il procedente aux controles dans le pays. Si certains jeunes se mettent dans la rue ils vont affronter les militaires on a vu aux USA c’est le pays que les gens parle de la democratize et droit de l’hommes mais pendant les manifestations plus de 200 personnes ont été arrêtées. c’est pour dire aucun pays ne peut accepter aux pertubations ou aux violences. Dans ce groupe des bandits opposant ils ne sont même pas au nombre de 10000 c’est fácil pour leur arrêter s’ils continuent de pertuber le pays. Quii PING OU MYBOTO ce sont des Dieux? ilssont au deçu de qui?ils sont déjà trop vieux mais ils veulent terminer mal leur vie…
    C’est pas ça l’opposition.

  8. jean-jacques dit :

    Merci d’avoir pensé à recadrer les choses le Gabon est un pays de droit «il est surprenant de constater que certains acteurs politiques, en mal de popularité et incapables d’affronter le suffrage universel, en viennent à prôner la haine, la xénophobie, la violence, la déstabilisation de nos institutions, et préconisent le renversement de celles-ci par la force. Ce qui s’appelle un coup d’Etat». ces derniers méritent la prison. Comment comprendre que vous voulez diriger un pays et ne pas respecter les institutions en place. Ce que vous prônez peut se retourner contre vous ..Attendez 2016 les élections c’est pour bientôt au lieu de plonger le pays dans le chaos

    • delegue du pays dit :

      Comment comprendre que vous voulez diriger un pays et ne pas respecter les institutions en place?
      mais demande ca a ton president,vu qu’il squatte a la presidence en ayant fais un coup d’etat electoral.
      au fond vous etes droles,vous savez tres bien que c’est votre president qui est gangster qui ne respecte rien.
      montres-nous ta acte de naissance.

  9. lumiere dit :

    Dites nous ce que ping a fait au Gabon même à portgentil rien . Myboto les routes(certains axes) que Ali est etrain de faire em moins de 7ans ce MYBOTO n’a pas pu faire em plus de 25ans. il va diriger quel Gabon.Tout ce groupe certains arrivent à marcher à cause de l’argent du Gabon qu’ils ont volé et ils se font soigner si non ils n’allaient même marcher sans un uma canne(baton).
    je deteste ce groupe des bandits. si c’était moi le presidente certains n’allaient même plus vivre au Gabon.ils allaient être exilé dans la forêt des abeilles ou em iraq jusqu’à la fin de leur vie. Ping doit aller faire ça em chine s’il ne termine pas le reste de as vie em prison .C’est au Gabon qu’il veut faire ça? l’enfant vit chez le père.tu fait quoi au Gabon?
    Myboto va aussi au CONGO , Eyegnhe va au cameroun . On avance. fichez nous la paix.

    • massuku dit :

      Lumière,
      Quand même, même si vous detestez Myboto et compagnie comme vous le dites, vous n’allez quand même pas oublier que Mr Assele a été Ministre des TP de 1980 à 1990 soient 10ans et svp, le francs cfa n’était pas dévalué et Mr Myboto ne l’a été que de 1990 à 2001 avec un francs cfa dévalué et tout le monde jusqu’au PDG savent que des 2 Mr Myboto est celui qui a fait quelque chose de sérieux malgré les coupes budgétaires dans l’assiette prévu pour les infrastructures routières, donc à ce niveau votre débat sur l’état des routes est vieux comme Noël en décembre. Parlant des émeutes dans le campus de l’USTM, quel bizutage peut justifier que les militaires utilisent des baillonnettes ou des balles réelles sur les étudiants pour ramener l’ordre et tous les autres sévices que nous avons vus à la télévision?
      Dans le monde entier aucune dictature n’a été vaincue par les urnes, le cas du Gabon est patent, depuis le multipartismes, toutes les victoires de l’opposition aux élections sont confisqués par le pouvoir, des institutions taillées sur mesure pour le Roi, qui lui seul a le droit de bafoué, pas d’acte de naissance, justice aux ordres etc…..Mr Lumière, vous parlez de quoi? Tous les jours vous racontez les mêmes âneries <> jusqu’à ce jour aucune preuve matérielle pour corroborer vos assertions, sinon vous les aurez déjà arrêtez. Vous pensez qu’en stigmatisant que les enfants des Myboto et autres sont cachés à l’étranger et vont a l’école et qu’ils veulent exposer les enfants des pauvres à la rue va décourager les pauvres que nous sommes, vous vous trompez, au contraire par leur courage ils veulent que les choses changent pour que nos enfants également a l’image des leurs connaissent une éducation de qualité. Pendant que nous y sommes vous vos enfants sont ou? Et les notres vont-ils à l’école pour autant? Je penses comme la majorité des Gabonais que c’est la rue qui aura raison de ce système pour sortir de ce bourbier.

      • olivier dit :

        il faut ajouter que de 2001 a 2009 sinon 2014 il y a eu d autre ministre des tp et le résultat est toujours aussi minable, voici la cote d ivoire qui célèbre depuis avant hier la livraison de très grand et beau édifice et nous on est au château de sable et maquette plus un minable pont sans apport économique, vraiment pauvre Gabon.

        • Orlando dit :

          Merci mon frère pour le complément, et parlant de la Côte d’Ivoire, le troisième pont sur la lagune Ebrié qui est en réalité un pont-autoroute à péage de 21 voies, ainsi que les voies d’accès dont 2 échangeurs est long de 6,7 km et a coûté 152 milliards de francs CFA, voici quelques caractéristiques partie Nord côté Riviera, longue de 2,7 km en 2×2 voies partant du boulevard Mitterrand au niveau de l’École de Police jusqu’en bordure de la lagune Ébrié, auxquelles s’ajoutent une digue de 400 m ; le pont Henri-Konan-Bédié, long de 1,5 km en 2×3 voies, d’une largeur de 28 m dont 3 m de trottoir, et dont les fondations vont de 30 m à 80 m de profondeur, relie la digue de la Riviera à la rive de Marcory; la partie Sud côté Marcory, longue de 2 km en 2×3 voies.
          Pendant que le pont de Mayumba long de 520 mètres a coûté 83 milliards, quelle escroquerie!!!! pauvre Gabon.

    • Le citoyen libre dit :

      ALI n’est pas gabonais d’origine donc il n’a pas le droit d’etre president et dit qu’il aille se faire voir ailleur.

  10. lumiere dit :

    M.BILLE´BI-NZENG ces etudiants pensent que ping ou myboto prendront le pouvoir , ils alissent leur études pour soutenir des vieux bandits. ils font la même choses avec certains syndicaux qui reçoivent les pots de vin, comme ils leur pertuber le pays ,mais le gouvernemnt prend des mesions dures envers ces auteurs ces etudiants s’ils ont tort , ils vont faire la prison c’est tout et c’est Claire. les syndicaux qui veulent être dure mais vous traitez avec ceux qui veulent les negociations 5 jours de greves l’Etat coupe dans leur salaire les 5 jours. et on a les services de renseignement c’est fácil de mettre tous des telefones des ces bandits opposants sous l’ecoute, pour de masquer tous leur petits plans et ils VONT ÈTRE ARRÊTER, MAYILA n’a pas èté arrêté? n’ a pas passé les nuits em prison? il ne faut pas que l’Etat continue de tolerer ce genre des comportement de ces vieux.Il est l’heure d’agir.et leur faire la chasse.

    • FORCE 21 dit :

      vieux frere lumiere je voit que ta lumiere ne t’eclair meme pas toi meme.monsieur billi bi nze que tu soutiens dans ses propos a lui meme etait un grand activiste a l uob avec l histoire que tout le monde connait.
      de la faire le lien d’une revendication legitime avec de la politique je trouve ça trop facile. les etudient greve vous voyez ping derriere, la societe civil est en greve vous voyez ping derriere. mais a aucun moment vous ne ramarquez avec un soupçon de lucidite que tout ces mouvement d humeur sont fonder.

    • keller dit :

      Vous racontez n’importe quoi, il a fait combien de jours en tole? si t’es un eternel assite c’est ton option.

  11. lumiere dit :

    Mais si certains medias étranger veulent aider les bandits opposants , mais le ministre de la communicationadresse une note d’avertissement s’ils continuent c’est facile le gouvenement bloquer la transmission de certains medias. Vous cassez la têtes pour les choses aussi fáciles , En Farnce ces pratiques de butages n’existent pas pourquoi au Gabon on doit tolerer cela? c’est bien ces etudiants doivent payer leur actes au moins ils vont comprendre que personne ne peut être au dessus de cette loi.

    • stop la dit :

      Tu n’es pas lumiere. Tu es obscurite. Bande mou.

    • Dsk@yahoo.fr dit :

      Lumière lumière tu portes mal un ton pseudo qui aurait dû t’aider à voir plus clair le gouvernement gabonais ne peut jamais couper le signal de France 24 mais à l’inverse le gouvernement français peut s’il le veut couper le signal de votre caisse de raisonance abusivement appelée Gabon Télévision « rappelle-toi de ce qui a été fait avec la rti en Côte -d’Ivoire en 2011 il faut avoir de sa politique et faire la politique de ses moyens.Franchement tu penses que s’ils pouvaient le faire ils ne l’auraient pas déjà fait.Pitié tes gars déraillent tout en préparant secrètement leur sotie sachant qu’ils sont mal assis depuis 2009 car un bien mal acquis…

    • keller dit :

      Il y a plusieurs textes de loi vous parlez de quelle loi.

    • Orlando dit :

      Lumière,
      C’est incroyable quant même avec nos émergent, quand Alain-Claude Billie By Nzé demande des temps d’antenne à France 24 pour magnifier son guide éclairé de sans papier de président, à cet instant il reconnait la crédibilité des professionnels de ce media, mais lorsqu’il s’agit de montrer autre information contraire à la pensée unique en ce moment ce média est mis en garde. Billie By Nzé tes mise en garde n’impressionne pas France 24, ce media n’est pas la RTPDG de Ella Mintsa et Simangoye qui font des éditions spéciales pour montrer l’anniversaire de Patience Dabany en direct à la Télévision Nationale, pardon RTPDG.
      Lumière, j’apprécie votre dernière phrase su ce post ( c’est bien ces etudiants doivent payer leur actes au moins ils vont comprendre que personne ne peut être au dessus de cette loi), je voulais savoir; de quel loi parles tu? Tous les criminels rituels sont-ils inquiétés par votre loi? Tous les criminels financiers sont-ils inquiétés par votre loi? quand le président de Cours Constitutionnelle qui loge la Cours chez elle et possède un lycée et une université est-elles inquiétée par votre loi? les exemples sont légion. Votre président est un sans papier, mais est au dessus de la loi. Vous parlez de quelle loi? Celle qui s’applique seulement sur les faibles? N’importe quoi.

  12. la dimension dit :

    nn mais cet homme deraille. billy tu vie ou? tu pense encor fair peur a qui? en tout cas ns le peuple disons qu’on a rien a foutre ds propos d1 ex tollar qui croi etr propre parsk’il met ds nouvo habit acheté avc notr argent volé. Ca a commencé tic tac tic tac l’enttend tu ???

  13. gabao.kool dit :

    Billie by Nze,la constitution gabonaise ne peut pas être multicolore. Elle doit être conforme a la règle. Si tel est le cas, que penses-tu de l’article 10 de cette constitution qui,systématiquement, disqualifie Ali Bongo à la tête de nôtre présidence au motif qu’il soit d’origines Ibo ou Briafrais du Nigéria ? Tu parles du putsch, qui du Briafrais Ali Bongo ou de l’Opposition incarne le putsch de la présidentielle de 2009 par Sarkozy ? En terme d’impopularité, tout porte à croire que tu es atteint d’une cécité irrémédiable, au Gabon le Biafrais Ali Bongo est même boudé par les mouches, sa cote de popularité est léthargique. Qu’a celà ne tienne, il semble que toi même, tu n’es même pas sûr de ton salmigondis. Est-ce-que c’est ta nature de situationniste suicidaire qui te laisse compromettre la raison ? Billie by Nze tu ne peux pas passer toute ta vie à faire de la transhumance, à courber l’échine pour le bien matériel, pire encore, à raconter les loufoqueries et les monstruosités pour justifier l’absurdité et la forfaiture d’Ali Bongo. Au demeurant, le changement qui devrait s’impose au regime mafieux que tu défends à tue-tête ne te laissera pas au bord de la route. Tu repondras de tes actes anti-républicains et seras balayer au même titre que les Accrombessi et autres. Mais tu fais pitié parsque tu n’as que le Gabon comme terre mère, même-ci aujourd’hui tu le brades à la légion étrangère étrange et acceptes de vénérer et faire d’un prestidigitateur béninois le seigneur de chez toi…
    Cordialement.

  14. le coup de foulard dit :

    Lol… Cela m’amuse et me préoccupe de voir qu’il ait encore des Gabonais qui se laisse faciLement berner par ce soit disant leaders qui comme par » magie cérébrale », veulent nous faire croire qu’ils se préoccupe du Pays. TchiIiiiiiip! Zachari, ping, Casimir, Adhiaeno, Eyeghe Ndong, joktan, c’est un groupe de bandit, qui etant aux affaire n’ont rien su faire, sinn qu’ils peuvent se venter d’avoir créé le PDG qu’ils combattent today. Mais qu’ils mettent dab leur Mom devant, au lieu de sacrifier les enfants des autres.

  15. maganga dit :

    Mon frère change de langage;je suis oginvin comme toi

  16. La lumière dit :

    Vous êtes une bande d’hypocrites et de trompeurs. Mais votre jeu est très clair aux yeux de tout le monde, comme l’illustre cette video.
    https://www.youtube.com/watch?v=fyeDefKaUOA

  17. gabao.kool dit :

    Lire tu seras BALAYÉ au lieu de tu seras balayer
    Lire devrait s’IMPOSER au lieu de devrait s’impose.

  18. le puant dit :

    Billie by nze de quelle loi parles-tu ? Il y’aurait au Gabon des lois taillées correspondantes à chaque type de GABONAIS ?
    Dis nous ! il y’a une loi qui condamne les Putschistes et une autre qui encourage les Faussaires , Criminels , Usurpateurs .
    Tu parles du Président de la république qui condamne toute sortes de violences !? Mr Billie , loin d’engager un cour de philosophie avec toi; que dire de ce qui passe à USTM ? Pour ton Président c’est de la réjouissance !
    D’ailleur , de quel Président fais -tu allusion ? Le Président du GABON sera élu samedi à RIO par le peuple gabonais qui aspire à la liberté , la considération ,au mieux etre . Un vrai et digne fils du gabon .
    Je lance une invite à votre Télébetise et à vos griots pour la couverture de la manifestation .
    TOUS A RIO SEMEDI POUR LA LIBERATION DU GABON .

  19. Bibang bi ze dit :

    Mr Alain- Claude Billie By Nzé, dites moi qu’avez vous fait lors des évènements ayant entrainner le « déculottageé » du premier ministre actuel avec vos compères David Ella Mintsa et autres? etait ce de la désobéissance ou de la « violences et voie de faits »? Mdr! Vs êtes un « affabulateurs ». Ayez, mon cher Monsieur, de la retenue. je pense….

  20. delegue du pays dit :

    Alain-Claude Billie Nzé,toi meme qu’avais-tu fait du recteur de l’UOB? qui aujourd’huiest le premier ministre actuel?
    toi- meme tu es un veritable gangster.

  21. le citoyen dit :

    quoi, je croyais que le porte parole c était le jeune en foulard islamiste, un peu malingre, le rasta qui parles  » mal mauvais  » à leur télé ! Donc l autre Billy est revenu ! même si on le crois plus, au moins il fait propre sur lui !

  22. Tchibouele dit :

    Billy by nze, plus grand bandit que toi, il en pleut dans ce pays.
    N’oublie pas ce son tic tac tic tac tic tac.
    Tu seras bientôt déshabillé a ton tour. En espérant qu’il y a quelque chose en bas. Tic tac tic tac tic tac Tic tac tic tac tic tac Tic tac tic tac tic tac Tic tac tic tac tic tac.

  23. Le premier de sa generation dit :

    Les gabonais oublient tres vite, Les PINg, ADIAHINAUD, MYBOTO et autres étaient ou quand tout ceci commencaient? Ils s’engraissaient dans l’argent et la gloire pendant 40 ans . Ne regardons pas ou nous somme tombé mais là ou nous avons trebuchet: Le gabon a trebuché depuis quand tous ces malfrats étaient aux affaires. ce sont des traitres de la republique, comme ils ne trouvent plus leur compte dans ce qui se fait, les autres sont des diable!!!!
    QUAND PIERRE MAMBOUNDOU DENONCAIT TOUTES CES CHOSES OU ETIEZ VOUS? AVEC LES BONGO NON? ENVOYEZ D’ABORD VOS ENFANTS ET VIENDRONS APRES EUX.

    • Mone Afirikara dit :

      Nous n’apprenons rien de vous. C’est quoi « quitter les choses avant qu’elles ne vous quittent »? c’estce que les PING et consort que vous citez ont fait.
      ils sont libres de choisir entre le bien et le mal. Il me semble qu’ils ont choisi le bien en derrière position.

  24. gabonais dit :

    Si PING, MYBOTO et compagnies n’ont rien fait et qu’à fait BONGO lui même qui était président du Gabon en 42 ans de gestion du pays.

  25. tara dit :

    Force reste à la loi tous ceux qui manifesteront sans avoir l’autorisation préalables devront être arrêtés et être jugés pour leurs actes car il n’y a pas d’un coté les gabonais d’un autre les non gabonais tous nous sommes gabonais et devons respecter les institutions en place.
    Je pense que les étudiants vos parents vous envoie à l’école c’est pour 3 ou 5 ans sinon plus on est pas étudiant à vie le plus important pour vous devrait être d’avoir vos diplômes et venir mettre vos capacités intellectuelles dans le monde du travail que de vs alliés aux hommes politiques aux visions inavouées . on retrouve maintenant un étudiant conseiller municipale il ne pourrait pas d’abord finir ses études.

  26. Bouka Rabenkogo dit :

    Chassons Ali le biafrais et sa légion de mafieux apatrides. Un point, c’est trait. Il n’y a plus de 2016. Le vide constitutionnel est constaté depuis mercredi 29 octobre 2014 date de la publication en France du livre « Les nouvelles affaires africaines », du journaliste d’investigation français Pierre Péan. Les institutions chargées de faire appliquer l’Article 13 de la constitution en sont incapables et complices du biafrais et sa légion de mafieux apatrides. Allez jusqu’en 2016 revient à dire qu’Ali Bongo l’anticonstitutionnel a été légalement élu en 2009 et que les dispositions de l’Article 10 ne s’appliquent pas au faussaire Ali Bongo.
    Nous considérons comme complice de haute trahison toute personnalité politique qui envisage encore l’élection de 2016. Le Gabon ne peux plus souffrir d’être un pays «hors la lois» et présenter à l’international l’image d’un peuple complice d’un parjure. Les différents meeting organisée ça et là n’ont qu’une valeur égocentrique. Ils ne conduisent pas à l’essentiel: faire partir Ali ou le chasser du pouvoir.
    Mesdames et messieurs les leader politiques, la comédie à assez durer. Si Ali le biafrais et sa légion de mafieux apatrides ne sont pas chassés avant la Noel, c’est à dire le 24 décembre 2014, alors le Mouvement «Les Patriotes» retirera toutes les réserves qu’il accorde aux actions du Front uni de l’opposition et a tout autre mouvement politique de l’opposition.
    «C’est fini, les combines politico-politiciennes».
    Le meeting du 20 décembre doit être celui du départ sans conditions d’Ali le biafrais et de sa légion de mafieux apatrides.
    A bon entendeur…
    Chassons Ali le biafrais le voleur et sa légion de mafieux apatrides. Prière de visionner la vidéo cijoint: https://www.youtube.com/watch?v=ON5oS6yafOI

  27. Bouka Rabenkogo dit :

    Lire: Chassons Ali le biafrais et sa légion de mafieux apatrides. Un point, un trait.

  28. CANTON LEYOU dit :

    Quel est son parcours universitaire après avoir déshabiller ONA ONDO?

  29. Nyfa dit :

    Les étudiants dont tu parles rouleraient pour PING et MYBOTO mais toi qu’est qui t’a valu ta radiation des universités? Tu roulais pour qui? Éclairé nous. Comme tu es maintenant du coté du pouvoir tu as oublié tes faits et gestes d’hier. Attention mon frère à force de faire le roseau on finit un jour par être déraciner.Conseil gratuit

  30. Diopez dit :

    Pourquoi ce voyou fait-il feu de tout bois? Il ne perd rien pour attendre. Il nous racontera çà bientôt avec des menottes aux poignées.La libération du pays est inneluctable.
    Du vent et à samedi 20…

  31. philippe vouette dit :

    Je crois que beaucoup de gens n’ont pas encore compris que LA PEUR quitte le Gabonais ….
    Billy tu ne menaces que tes parents … !!!
    Vous venez parler de loi ….comme cette loi n’est faite que pour s’appliquer sur nous Gabonais d’en bas …mais pas sur ALI ?
    Vous parlez de loi seulement lorsque cela vous arrange ….Dégagez vous ne le temps de la peur est passé….Nous sommes A l’heure de la révolte…..
    GABONAIS DE TOUS Bord !!! N’ayez pas peur, n’ayez plus peur, venez au meeting, Venez au meeting …. Nous ne sommes pas des chiens sur qui un maitre impose sa loi ….et même le chien se révolte contre son maitre …..
    Nous sommes des Hommes et nous avons des droits ….quelque soit notre niveau …nous méritons TOUS de vivre équitablement dans un pays riche A faible démographie …pourquoi accepter des miettes de pain si nous pouvons manger du PAIN ?
    Alons-y au Meeting du 20 …
    Cordialement,

    • imagine56 dit :

      Meme si je souffre de rhumatismes, je viendrai demain au meeting
      on monte, on descend, je serai au meeting
      Philippe, compte sur nous, les gens viendront de l’interieur
      demain tout le monde au meeting
      vs savez, le chien qui aboie ne mord pas
      tous au meeting

  32. Mone Afirikara dit :

    «ces putschistes sont sans ignorer que des actes d’insurrection sont prévus et punis par la loi gabonaise». dixit BILIE BI ZE.
    Ah bon? lorsque vous avez déshabillé un Recteur de l’université, qu’avez-vous eu comme punition?
    N’importe quoi. Votre heure a sonné de déguerpir.
    la Patrie ou la mort, nous vaincrons.

  33. simon bignoumba dit :

    le Gabon est un pays d’un million d’habitants et nous nous connaissons bien. on sait qui est MYBOTO, PING et compagnie. on sait ce qu’ils ont fait lorsqu’ils étaient aux affaires: fabriquer des taudis, appauvrir les gabonais, détourner les deniers publics, opposer les gabonais. la liste est longue et j’en passe. aujourd’hui, on assiste au développement progressif du pays avec des routes goudronnées, des hôpitaux flambants neufs, de nouveaux établissements scolaires, des logements qui poussent sur l’ensemble du territoire, une croissance économique autour de 7% contre 2% auparavant, une notation positive de l’Etat gabonais par des agences de notation internationales, la réduction de l’équipe gouvernementale ce qui réduit les charges de fonctionnement de l’Etat… je ne saurais être exhaustif tellement qu’il y a trop de choses à présenter. les gabonais sont donc interpellés sur la réalité, celle des réalisations d’Ali Bongo en cinq ans comparativement à ce qui a été réalisé par les papys putschistes qui appellent la jeunesse à des manifestations de rue alors qu’ils protègent leur progéniture en les envoyant à l’étranger. il est temps pour que les jeunes gabonais exigent aux papys putschistes de mettre en avant leurs enfants. depuis 1990, aucun enfant des leaders d’opinion n’a été arrêté au cours des manifestations publiques, n’a été incarcéré à la suite des manifestations . pourquoi, ils sont terrés chez eux. Notre jeunesse doit donc être vigilante et ne doit pas répondre tout azimut aux appels à la violence et à l’insurrection. la jeunesse doit se former au lieu de brûler sur recommandation des salles de classes construites avec l’argent du contribuable au nom je ne sais quelle revendication. la jeunesse gabonaise doit être une jeunesse responsable et donc soucieuse de son devenir.

  34. la vérité dit :

    Force reste à la loi

  35. louetsi dit :

    Quand un citoyen abuse par voie de faits sur un autre eh bien ccelui-là doit répondre devant la justice pour les faits qui lui sont reprocher pourquoi croire que lorsque l’on viole la loi ne doit-on pas être interpellé par la force publique?
    Apprenons a respecter l’État et ses décisions.Pourquoi occulter certains faits du pouvoir comme de l’opposition ?

  36. FINE BOUCHE dit :

    Il veut garder l’éternelle place qui a été la sienne lors de son putch contre son ancien recteur et nveau premier ministre Ona Ondo.
    Il ne veut pas se retrouver à poil lui aussi donc il menance. Attention aux gens qui préviennent toujours les autres de ce qu’ils risquent à faire ce qu’ils ont eux mêmes déjà fait et refait

  37. sabs dit :

    Blé goudé, il faut noter que votre pouvoir se caractérise par un amateurisme aigu. Comment pouvez vous laisser autant de foyer de tension ds le pays? Inspirez vs de la gestion du doyen Omar ! Bon sang! Par votre incompétences vous allez brûler le pays. N’accusez personne svp.

  38. Powè powè dit :

    Bilie bi-Nze, « ces putschistes sont sans ignorer que des actes d’insurrection sont prévus et punis par la loi gabonaise ». Aussi, toi et les autres émergents êtes sans ignorer que violer l’article 10 de la Constitution est prévu et puni par la loi gabonaise. Puisque le tribunal s’est avéré incompétent pour traiter la plainte au sujet du faux acte de naissance d’Ali, c’est la Rue, et non les « putschistes », qui va vous dégager.

  39. Gabarone dit :

    J’adore des mecs comme Billie Bi Nze. Des donneurs de leçons qui ne respectent pas eux-memes.
    – Sur le plan du Droit et du respect de nos « institutions »: Faux et usage de faux. Il n y a pas encore prescription, de ce fait Ali est condamnable et déclaré illégal et illégitime; Mborantsouo ne devrait plus être à la Cour Constitutionnelle depuis fort longtemps + conflits d’intérets puisqu’elle fait louer à l’Etat le bâtiment qui abrite cette CC, reversant 20% des loyers au clan mafieu Acrombessi-Bongo.
    – Sur la xénophobie: qui a traité Dossou (car soupçonné d’aider Ping) d’étranger? Ce n’est pas Ali? Cet Ali qui préfère un béninois naturalisé, là encore de manière illégale et fausse puisque la procédure n’a pas été respectée, depuis peu et qui vit avec une sénégalaise, à un autre béninois naturalisé depuis 40 ans et qui épouse une gabonaise. Personnellement, je les place pas sur le même plan même si Dossou a aussi détourné. Il faudra retirer à Acrombessi sa nationalité gabonaise avec laquelle il fait les affaires à travers le monde.
    – Sur la question du tribalisme et du repli identitaire: Ce n’est pas dans le Haut-Ogooué où Myboto a été traité de traître et un syndicaliste empêché de voyager pour le simple motif qu’ils auraient dû soutenir leur « frère » altogovéén Ali?
    Et quand Jean-Jacques Michel Ogandaga, responsable de la communication de Ben Ali Bongo demande publiquement l’extermination d’une partie du peuple gabonais au motif que certains nordistes ne s’alignent pas à la politique émergente prônée par les Acrombessi-Bongo, ça s’appelle comment?
    Pardon, Billie, passe ton chemin. Toi tu ne nous intéresses même pas un peu car on sait ton caractère opportuniste qui fera que tu seras également prêt à travailler avec le futur président de la République gabonaise qui ne sera autre qu’une personnalité du Front Uni de l’opposition. Tu as le syndrome de Mba Des Bois qui est ton vrai maître. Au fond de toi tu sais qu’Ali c’est fini. Là vous êtes juste entrain de faire le ngounda ngounda das zéro comme le font souvent les dictatures e fin de règne. J’allais presque dire que toutes vos gesticulations stériles nous rassurent. Envoyé encore vos bérets rouges ou violets tabasser les étudiants. Continuez à espionner, à menacer , à intimider. Tout ça nous rend encore plus déterminés à en finir avec votre régime autocrate et machiavélique.

  40. ParisTurf dit :

    Toi le fils non reconnu de mba des bois, profito situasonisme, souviens toi de MOUSSA IBRAHIM , le dernier porte parole de KADAFI. Pendant que lui même KADAFI avait déjà pris la fuite, MOUSSA IBRAHIM pavanait à le télé pour dire que tout va bien ! on connait la suite ! médite là dessus

  41. Le citoyen libre dit :

    «ces putschistes sont sans ignorer que des actes d’insurrection sont prévus et punis par la loi gabonaise». Quelle loi c’elle d’ALI ou celle des citoyens ?
    S’il y a quelqu’un qui ignore que le fait d’avoir utiliser un en un faux acte de naissance est puni par la loi gabonaise.

  42. jean-jacques dit :

    Mes chers opposants qui ont la mémoire courte je vous invite à regarder cette vidéo de jean ping qui félicite le Président ALI Bpngo Ondimba
    https://www.youtube.com/watch?v=UuZC0LSfxOo

  43. jean-jacques dit :

    en attente de votre réaction Citoyen libre et imagine 56

    • Mone Afirikara dit :

      il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas.

    • malouba dit :

      J’jack…tu ferais mieux de t’offrir un billet pour » panam »,plus judicieux au lieu de tortiller coe un ver à l’agonie…see u soon.

    • philippe vouette dit :

      Jean-Jacques,
      Je crois que vous avez pu lire sur ce cite que certaines personnes ont voté pour ALI en 2009 …
      Certaines personnes ont vue en ALI Un changement et une nouvelle ambition renouvelée…..
      Ces même personnes aujourd’hui regrettent d’avoir eu a donner du crédit A ALI ….
      C’est bien ce qu’a dit PING ….
      Et puis il faut le reconnaitre que même parmi vos enfants A un moment ou A un autre ils ne sont plus réceptifs au message que vous faites passer ….
      PING a changé n’est pas normale ?
      Reconnaitre que l’on se trompe et demander des excuses a plus de grandeur que de se maintenir dans les mêmes bêtises…
      Il n’est Jamais trop tard pour changer ….
      La vie est faite de changement
      Cordialement,
      Philippe Vouette

      • Bibang dit :

        Oui il a entièrement le droit de changer. Le problème ce sont les raisons évoquées; les prétextes brandis. Son désir de demander de brûler le pays parce qu’on est pas d’accord reste une attitude suspecte. Ping gagnerait en crédibilité s’il créait son parti ou intégrait un parti et proposait des solutions aux gabonais. le tout est qu’il manque de crédibilité et les raisons qu’il évoques sont totalement fausses, arbitraires. c’est simplement un bandit qui prend les gabonais pour des cons.

  44. Harvy dit :

    JJ,
    arrete un peu avec tes idioties.
    Ping lui-meme, n’a t-il pas reconnu publiquement avoir voté Ali?
    C’est comme dans un mariage, quand on ne peut plus accorder nos violons, beh cher ami, on divorce…
    Notre probleme c’est le GABON,qui est à nous tous et non aux Bongo.

  45. le citoyen dit :

    Lumiere va dormir tu n did rien… Ce pseudo n t va pa tu devras peux etre prendre TENEBRE car en t entendre tu ne vis pas dans ce pays ou plutot toi aussi profite des detournement mais chers frere attention aux emoroïdes. Big up

  46. Bouka Rabenkogo dit :

    On ne respecte pas les ordres d’un gouvernement anticonstitutionnel. Samedi 20 décembre 2014″, tous à RIO. Gabonais, partons déloger « Pacifiquement » du Palais Présidentiel Ali le biafrais et sa légion de mafieux apatrides.
    « Les Grandes Victoires sont Pacifiques »

  47. Obalango dit :

    Je répondrai présent demain, comme je l’ai fait à POG, j’ai pris du citron avec moi, demain avant d’aller à Rio, je mange le bois sacré avant, Ali Bongo va me tuer demain.

    • Bibang dit :

      ce sera gratuit. tu ne seras pas le premier, ni le dernier. et la majorité des gabonais qui vont regarder les nouvelles vont juste constater un autre idiot qui sera aller se tuer pour des gens qui se foutent de lui comme ils l’ont fait hier.

  48. Télé Africa dit :

    Touche pas à mon président. L’économie ne dépend pas d’un acte de naissance, le tissu sanitaire n’en dépend pas, le mieu être non plus. Laissez Ali achever le travail qu’il a commencé en 2009. On connaît celui qui part, mais on ne connaît pas celui qui vient….

  49. Ariane Wandji dit :

    Gabonais Gabonaises reveillez. Ne vous entretuez pas Jean Ping pion des occidentaux. DDes que vous entrez en guerre ils pilleront votre petrole et votre bois. A qui.a profite les soit disantes Lybiennes, Egyptienne, Tunisienne? Pas aux populations mais aux americains, aux francais.
    Reveillez chers gabonais et gabonaises et defendez les interets du Gabon et non ceux de quelques morveux occidentaux et leurs pions.

Poster un commentaire