En 2019, pour un dépôt, un retrait, un transfert d’argent et même pour un transfert de crédits téléphoniques, les abonnés des maisons de téléphonie mobiles devront payer plus cher, en raison de la création d’une taxe sur les transactions par voie électronique.

En 2019, les transactions financières électroniques seront taxées. © D.R.

 

Cette année, les abonnés des différents opérateurs de téléphonie mobiles du Gabon devront davantage mettre la main à la poche. Dans quelques semaines, rentrera en vigueur la Taxe sur les transactions financières par voie électronique, dont la création est officialisée dans le Projet de loi de finances 2019, adopté par le Sénat en décembre dernier.

Cette taxe dont le taux est fixé à 10% et calculée sur la valeur de la transaction financière, est applicable sur les dépôts, retraits et transferts d’argent via des services tels que Airtel Money (Airtel Gabon), Mobicash (Libertis) et Flooz (Moov Gabon). Les transferts de crédits téléphoniques d’un abonné à un autre sont également pris en compte.

Collectée par les opérateurs de téléphonie mobiles et versée à la direction générale des Impôts par le biais du receveur territorial des impôts, la Taxe sur les transactions financières par voie électronique est censée soutenir la politique gouvernementale en matière de création d’emplois. Pour l’exercice budgétaire 2019, les recettes créées par cette taxe seront affectées au profit du Fonds mutuel pour l’emploi, précise le PLF 2019.

 
 

17 Commentaires

  1. Okoss dit :

    Des vrais rapaces. Avec tous ces impôts le gouvernement espère rattraper tous ces milliards détournés. Ridicule. Quel pays de merde

  2. METT dit :

    l’idee n’est pas mal sauf que ces sommes vont-elles revenir tresor gabonais pour être mieux redistribué ?
    quand on voit les detournements en cour ceux qui sont su et les autres qui passent inapercus,depuis la SEEG- service de l’immigration des passeports vous toutes les recettes du jour vont a la caisse du bord de mer, si c’est pas a la BGFI bank, c’est pas etonnant que celui qui SG du bord de mer est passé par, un francais devenu Gabonais..mais enfin c’est vraiment un pays de merde comme c’est ecrit dessus.
    le pays ou les gansters se refont une nouvelle peau sans changer leurs défauts
    Peace pour le Gabon

  3. Tabitha Justice dit :

    Bonjour,

    Je reprends ce que je viens de lire :

    “Cette taxe dont le taux est fixé à 10% et calculée sur la valeur de la transaction financière, est applicable sur les dépôts, retraits”

    CELA VEUT :
    Si je transferts ou retire 10.000 fr, le gouvernement prend 1.000 Fr dedans et Airtel, ses 300 Fr habituel.

    Si je transfert 100.000 Frs à mon frère, le gouvernement prends 10.000 fr et Airtel 3.000 f etc….

    Mais On sait aujourd’hui, et ce n’est un secret pour personne, qu’une société comme Airtel tient débout grâce à ses produits Airtel Money et à quelques pourcentages grâce à son service de Data Mobile (3G, 4G). Les recharges de crédits et SMS ne rapportent plus assez, Whatsapp est venu gâché le marché.

    Je comprends également dans cet article que le gouvernement va prélever 10% sur tous ” les transferts de crédits téléphoniques d’un abonné à un autre sont également pris en compte.” Wow !! On va loin l C’est Airtel qui finira par tomber et licencier, C’est Elle qui va souffrir en premier de cette taxe, …Je ne parle pas des clients.

    Pour tous ces taxes ? Est-ce qu’aujourd’hui on peut faire le point aux Gabonais sur la taxe audio-visuel avec Canal+ ? J’ai lu aussi ici qu’il y une taxe en préparation sur les ordures ménagères https://www.gabonreview.com/blog/gabon-bientot-une-taxe-pour-les-ordures-menageres)

    Attention GABON ! Je veux terminer avec cette Parole de Dieu dans la Bible : ” Un roi qui gouverne selon la justice donne de la stabilité à son pays, mais celui qui multiplie les impôts le ruine ” Proverbes 29.4. à méditer !. Ce sont des signes que ce pays est sur le processus de sa ruine. Il faut qu’on arrête.

  4. maximilien dit :

    Donc c’est la nouvelle idee que ses gens la ont trouver pour affaiblir les gabonais, que la plupart n’arrive pas a ce bancariser déjà, d’apauvrir encore plus les commerçants qui vivent de ca et les utilisateurs qui utilisent ses modes de paiement pour payer leur courant, eau,pain et autres, vous les taxé au cout de 10% ??? et on nous fait croire que c est au profit du fond mutuel pour l emploi quand ceci rique de troubler d’apauvrir des commerçants et d’augmenter le chômage du meme coup? non mais vraiment y a des limite a ce moquer des gens, bande de sorciers

  5. Otchotcha dit :

    A part voler, ces vauriens n’ont plus d’idées. Il faut qu’ils dégagent! Pouah!!! Ils nous dégoûtent tous!

  6. L’homme d’Avang dit :

    Et avec tout ça qu’est ce que l’on va faire ???? Rien comme d’habitude juste râler dernière notre écran pendant que d’autres iront au bar pour boire, d’autre iront à l’eglise se mettre en prière pour sauver le Gabon en attendant le gouffre continue de s’agran

    • toto241 dit :

      salut frère, c’est une taxe métrisable depuis la source. Donc ne tkt pas. je vois pas comment je peux mettre une somme et que j’accepte que l’on me retire 10% comme xa facilement. Y’A VRAIMENT DES ”GROS” PENSEURS LA-BAS pcq avec une telle idée, une telle réflexion, il faut être : sourd, aveugle, amnésique et souffrir d’un ”black out” total dans sa cervelle pour avoir ce genre d’imagination incommensurable.

  7. Ikobey dit :

    Maladresse du gouvernement car c’est une mesure économiquement contreproductive. 🙁

  8. khalil dit :

    DE mémoire cela est passé dans l’Union que cette taxe est annulée et ne sera pas promulguée.

  9. CHRIS.O dit :

    attention regardons ce qui se passe en France. trop de taxes,pression fiscale intense, répercutions sur le pouvoir d’achat. les gabonais n’ont déja pas grand chose, il faut encore les appauvrir d’avantage.

  10. Ngouss Mabanga dit :

    vous n’avez pas honte quoi! vous voulez tuer leur business. Incapable de créativité et d’imagination, vous étés juste fort pour tiré les gens vers le bas lorsqu’ils tentent de s’en sortir. Une république de rapace!

  11. espoir dit :

    Mais faites appliquer la mesure et on fera qui sera perdant.airtel nous volent tous les jours avec ses forfaits internet qui ne dure meme pas une minute. et cest pas suffisant pour vous? bande de voleurs et de desesperes.

  12. jom dit :

    Ce qui va arriver c’est la fin des sociétés qui ont mis en place ces nouveaux système de payements.Il faut aussi signaler que prélever 10% c’est quant même abusé.De qui se moque t-on ?

  13. Heinz-Levy dit :

    Dans ce cas, la solution est simple.. C’est vrai que cela aura un impact , mais je n’aurai pas d’autre choix que de SUPPRIMER MES COMPTES Airtel Money (Airtel Gabon), et Mobicash (Libertis)./ On verra bien combien de temps tiendront ces opérateurs de téléphonie mobile.
    On va où là?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW