Récemment rendu à New York aux USA dans le cadre de la 67e Assemblée générale des Nations Unies, le Chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba, a rencontré de nombreuses personnalités parmi lesquelles le président du Rwanda, Paul Kagamé.

Rencontre Ali Bongo et Paul Kagamé au sein de l'ambassade des Nations Unies à New York - © Paul Kagamé

A travers de multiples audiences obtenues à New York, Ali Bongo Ondimba a voulu démontrer la volonté du Gabon de développer sa coopération avec différents Etats et de diversifier ses partenariats.

Sur cette lancée, la question de la coopération entre le Gabon et le Rwanda a été abordée avec le président rwandais Paul Kagamé. Il a été question de renforcer les liens qui existent entre les deux pays. Les deux chefs d’État ont donc convenu de se revoir et d’en discuter d’ici à la fin de l’année.

Il est à noter que malgré l’existence de bonnes relations diplomatiques, très peu d’échanges, à tous les niveaux, existent le Rwanda et le Gabon. Ceci a été amplifié par le fait que ce pays a quitté en 2009, la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) dont le siège est à Libreville. Aujourd’hui, seule la compagnie aérienne du Rwanda, Rwandair, reste l’unique symbole emblématique de la coopération ces deux pays.

Au-delà de cette rencontre, le président Ali Bongo Ondimba a eu un déjeuner avec une quarantaine d’hommes d’affaires intéressés par les opportunités d’investissement au Gabon. Organisé en présence du sous-secrétaire d’État américain Robert Hormats, par Peter Tichansky, président du Business Council for International Understanding (BCIU), ce déjeuner a été selon le Cocom, l’opportunité pour Ali Bongo Ondimba de présenter les actions mises en place pour développer le Gabon, diversifier son économie et créer des partenariats gagnant/gagnant avec de nouveaux investisseurs.

 
 

37 Commentaires

  1. rock dit :

    N’importe koi ! des audiences bidons. Le Rwanda lui meme est sure perfusion ,qu’est ce qu’il peut apporter au Gabon ? Les vrais problemes de la vie cher et l’emploi des jeunes sont la.

  2. Ndoumbéndéni dit :

    C’est bien la preuve qu’au Gabon on a affaire à une opposition bidon. Ouattara et le Président malien ne sont pas allés à l’ONU à cause des problèmes dans leurs pays. Si Ali va à l’ONU c’est pour montrer qu’il n’a pas peur des aboiement de l’UFC. Le chien aboie et la caravane passe.

    • Le fils du pays dit :

      @ Ndoumbéndéni

      Mon frère soit un peu cohérent dans ton raisonnement. Es-tu sûr que c’est l’opposition qui a écrit cet article? C’est elle qui a envoyé Ali au Rwanda?
      Tout ce que nous décrions ici, c’est le fait qu’Ali soit parti au Rwanda pour aller perdre l’argent du contibuable gabonais que nous sommes toi et moi. Très franchement, qu’attendons-nous de ce pays? Rien, sauf si on veut apprendre les technique de guerre, là au moins il a plus d’expérience que le nôtre.
      Nous voyons très bien qu’Ali a peur c’est tout.

  3. Encore eux dit :

    Je pense que Ali Bongo doit demander quelque recette sur la bonne gouvernance économique et sociale du Rwanda de Paul Kagamé. ce pays là après la fin du génocide, excel sur plusieurs plans économiques et sociales.

    les chantiers d’infrastructures sont partout à Kigali et dans ses environs, une croissance économique de 5% en moyenne depuis 10 ans, l’indice de corruption au Rwanda est proche de celui de l’Europe Occidental. Au niveau du social, nous constatons la mise en place d’une assurance santé universelle et participative, les voiries sont propres, urbanisées et bien entretenus.

    l’Administration rwandaise est efficace, avec des services publics accueillants, disponibles et prêts à vous aider. en faite, rien ne m’étonnera de l’image du Rwanda en 2020 dont Paul Kagamé s’inspire du modèle Singapourien.

    • Le Citoyen libre dit :

      ALI ?
      Je ne le voit pas entrain de demander la recette de bonne gouvernance. Le plus important pour lui est de vendre du vent aux gabonais avec son projet ou vision d’emergence.

      • Encore eux dit :

        Pourquoi Ali ne pourra pas demander des conseils à Paul Kagamé? si je me souviens des premiers jours d’Ali Bongo au Pouvoir, il allait constamment voir comment sa marche à Singapoure, en Malaisie, en Corée du Sud, en Turquie, au Qatar en terme de développement économique et sociale…alors pourquoi pas au Rwanda.

        Je ne suis pas ici pour défendre Ali, mais juste dire que leur conversation ont peut être aussi abouti à cela…qui sait?

        • Faites attention! dit :

          Lorsqu’on veut se lancer dans les bras de quelqu’un, d’abord il est préférable de bien se renseigner sur la personne par des questions. Comment le Rwanda est devenu du jour au lendemain ce qu’il est maintenant du point de vue économique? Je crains que la réponse ne soit dans ce qui se passe à l’Est de la RDC avec toutes les atrocités qu’on connaît. Et l’homme avec qui on veut traiter a-t-il vraiment les mains propres? Je préfère ne pas bâtir mon pays en ayant en conscience d’avoir massacré des milliers de morts à l’Est de la RDC. Je pense que nous les africains, devrions réfléchir à une autre Afrique et surtout faire attention à ce qu’on nous dit….

  4. ANDYEDZANG dit :

    la politique militee par le president gabonais est plus de la divertion que du concret le president rwandais est l un des presidents africains ne rspectant pas le principe de la democratie. pourquoi s aligner avec des insubordonnes?

    • Encore eux dit :

      ANDY, Qu’à accompli le Niger (riche en uranium), le Mali avec leur démocratie? Ces pays sont classés comme étant les pays les plus pauvre au monde. le Niger et (avant le mali) ont été certe des démocraties imparfaite, mais la situation économique et sociale de ces pays n’a guère évolué. maintenant je vous demande d essayer de comparer leur situation économique et sociale avec celui du Rwanda? tu remarqueras que le Rwanda a accompli d’énorme effort tant dans la construction matérielle qu’humaine que ces pays.

      • ni lire ni écrire dit :

        Au Rwanda, une minuscule coterie d’ex-exilés en Ouganda a pris le pouvoir par la force dans des circonstances atroces. Ils ont obligé tout le monde à parler anglais, juste parce qu’ils n’étaient pas fichus de parler français. Ils ont vendu le pays aux multinationales et envoyé leur armée mettre la pagaille en RDC pour faire main basse sur les richesses minérales du grand voisin et les revendre à leurs mentors.
        Bel exemple !

        • Encore eux dit :

          ni lire ni écrire,

          Je n’ai jamais mis en causes vos affirmations sur les atrocités qui se passe dans l’Est de la RDC. Mes pensées sur le Rwanda étaient purement axées sur les sciences économiques, humaines et sociales en interne du Rwanda après le Génocide.

          Ce pays est une réussite de reconstruction de la cité en Afrique après une crise. le Liberia et la Sierra Léone et bien d’autres en Afrique ont tous échoué sur ce point.

          • Mais reflechi un peu! dit :

            Encore eux, à ce que je sache les pays que vous venez de citer n’ont pas pillé ou volé les ressources minières de leurs voisins?

            Mais le Rwanda est entrain de piller à l’heure actuelle la RDC, renseignez-vous? Et c’est grâce à cela que ce pays a une économie prospère? C’est l’économie de prédation au détriment des milliers de morts à l’Est de la RDC?

            Nous peuple gabonais, je pense qu’on ne devrait pas accepter cela? A moins d’être quelqu’un qui n’a pas de coeur ou un sadique?

  5. Legarsdemeba dit :

    Parler ainsi du Rwanda, c’est faire preuve d’ignorance ou de mauvaise foi. C’est bien de voyager et de voir. C’est l’un des rares pays au Monde (et je pèse bien mes mots) a connaitre un tel niveau de développement apres une crise. En choisissant l’anglais, M. Kagame a fait preuve une fois de plus d’une grande vision, le français n’est parle qu’en zone francophone. Aller au de la sphère francophone et vous devenez presque analphabète (si vs ne parlez que cette langue). A titre d’exemple: aux Nations Unies, la 2e langue de travail est le français (apres l’anglais naturellement), mais seul environ 2 employés sur 10 en font usage.

    • Encore eux dit :

      Legarsdemeba, Je vous remercie.

      Au moins, nous sommes deux sur ce forum qui en connait sur ce pays.

    • Faites attention! dit :

      On peut bien peser ses mots mais il y a à constater que c’est l’un des rares pays à connaître un développement économique fulgurant et vous l’avez dit vous-même. Mais la question que tout le monde se pose c’est de savoir comment le Rwanda a-t-il fait? Ne défendons pas l’indéfendable! Je pense que personne n’a besoin, ni le Gabon, de la recette qu’a utilisé ce pays pour son développement sur des atrocités et des abominations à l’Est de la RDC, NON MERCI! Faisons donc attention de ne pas défendre l’indéfendable

  6. Pozzo di BONGO dit :

    Le pays de Paul Kagamé sort il y a peu de l’une des pires périodes de l’histoire: GENOCIDE; Cependant, je vous invite à visiter kigali aujourd’hui vous serez bien étonnés des transformations à tous les niveaux que Kagamé a réalisées en peu de temps, à comparer avec les 45 ans de pouvoir des BONGO et leur galaxie. Aujourd’hui PAUL KAGAME est maintenant respecté partout dans le monde pour le secret de sa croissance économique, les universités ont été reformées et les enseignements reconnus au plan international, les enfant fréquentent des écoles et lycées hyper modernes (technologie, internet…), l’agriculture est beau fixe, les hôpitaux fonctionnent à merveille.
    Mr BONGO a de quoi s’inspirer… que d’organiser des villégiatures dans les iles cubaines pour rencontrer Les belles de la HAVANE;

    • pauv type! dit :

      En ce qui concerne Paul Kagame, il me semble qu’il n’y a plus de secret de polichinelle en ce qui lui concerne, il est devenu maintenant transparent et on connaît tout de lui. On peut inviter le peuple gabonais, comme vous le faites, à aller sur place au Rwanda pour qu’il s’étonne des réalisations qu’a fait cet homme, n’êtes-vous pas vous-même des rwandais par hasard?

      A mon avis, je pense qu’il n’est pas étonnant de voir ce que cet homme a fait à si peu de temps. Le génocide dont vous parlez, il faut vous renseigner pour savoir que cet homme a fait et continue encore de semer la désolation à l’Est de la RDC: des femmes violées, des enfants massacrés, 8 millions de morts, donc dix fois plus que le génocide rwandais, on peut dire que cet homme a vraiment fait fort et il continue, et vous pensez que suite à cela qu’il soit maintenant respecté partout dans le monde?

      Pour son secret de sa croissance économique, je pense que même un enfant de 5 ans trouvera le pot aux roses.

      L’homme que vous soutenez bec et ongle n’est pas un homme respecté comme vous le dites, mais un homme qui fait peur!

      Est-ce que KAGAME ne rime pas avec CROIX GAMMEE??? Cela fait encore très peur!!!

    • Roskyminko dit :

      Kagamé Paul réalise les succès que vous mentionnez grâce à des atrocités commises en RDC. C’est pas un exemple à citer c’est tout.

  7. Legarsdemeba dit :

    Il est vraiment fort M. Kagame.
    Le petit Rwanda avec une superficie de 26.336 km2 et ses 11 millions d’habitants, il vient faire ce qu’il veut et quand il veut a la grande RDC avec ses 73.599.190 d’habitants et un territoire presque 10 fois plus grand que son petit voisin. Et avec ça, vous estimez qu’il n’est pas fort.
    Quand on voit comment sont développes par exemples l’ Afrique du Sud, la France et les Usa, on ne cherche pas a savoir comment ils ont fait et pourtant l’apartheid, la traite des noirs et les esclaves y ont fortement contribues. Personne ne dit qu’il n’y va , au contraire on reve d’y aller. Bravo M. Kagame.

    • colabo notoire dit :

      Croix gammée, l’homme fort du moment, visiblement semble ignorer ce qu’on appelle “EFFET BOOMERANG” car celui qui sème le vent doit s’attendre à récolter la tempête sur son territoire. C’est un phénomène immuable, QU’ON SE LE DISE….

    • Faites attention! dit :

      Legarsdemeba, je vois que vous êtes rwandais car vous connaissez bien la géographie de ce pays: Le petit Rwanda avec une population de 11 millions et la grande RDC avec ses 73.599.190 habitants, c’est vraiment énorme!

      Il suffit que cette population immense de la grande RDC décide de marcher sur le petit Rwanda pour vous envahir et le petit Rwanda n’existerait plus, ce pays sera purement et simplement rayé de la carte et annexé à la grande RDC?

      Je pense que pour éviter plus tard la disparition de ce petit pays, vous ferez mieux de conseiller à M.Kagame d’arrêter ce qu’il fait à l’Est de la RDC. Car ce qu’il fait, pourrait bien se retourner contre son petit pays.

      Il faut aussi voir que la RDC et le Rwanda sont des pays voisins et ce n’est pas comme les USA, la France ou l’Afrique du sud qui sont des pays lointains à des milliers de km.

      Je pense que la revanche que les africains peuvent faire, c’est envers l’homme blanc et non pas contre l’homme noir!

  8. Pauv type dit :

    Legarsdemeda, les pays que vous avez cité faisaient du racisme des blancs envers les noirs et je n’ai jamais vu ni entendu qu’on devrait appliquer le racisme noir contre noir?

    Est-ce que vous pouvez me répondre, vous, Legarsdemeda, êtes-vous blanc?

  9. Legarsdemeba dit :

    Pour votre gouverne, mon village s’appelle Meba mon pseudo est tout simplement: le gars de Meba) , et est situe a 6 km de Ntoum sur la route de Cocobeach. Je ne suis ni Rwandais, ni blanc. Mon métier m’ amène a voyager et a travaille dans ces zones.
    Je voulais tout simplement dire en prenant l’exemple de ces 3 pays qui se sont servis du racisme et des noirs pour construire leur pays.
    Le Rwanda d’apres vous, cree la zizanie chez son géant voisin pour se développer. Mais sachez qu’un Etat voit ses intérêts, c’est aux congolais de défendre leur pays ou de refuser de s’affider a ces derniers pour protéger leur richesse. Si tel était le cas. Les français puisent nos richesses avec forcement la complicité de nos compatriotes et personne ne dira qu’ils ne sont pas fréquentables parce que les Gabonais souffrent. ILS VOIENT D’ABORD LEURS INTERETS. C’est a nous de voir les notre. Ainsi fonctionnent les Etats, y a pas d’état d’ames.

  10. Bene dit :

    Chers tous,

    Vous dîtes, certains, que le Rwanda serait en voie du développement grâce au pillage des richesses du Congo. Ceci m’amène à vous poser cette question: Le Congo(RDC) est indépendant depuis Juin 1960. Tout le monde connait le potentiel de ses richesses. Pourtant depuis cette date, ce pays n’a cessé de reculer jusqu’à devenir, dans le monde, l’avant dernier parmi des pays sous développés. Si, comme vous dîtes le Rwanda serait entrain de se développer par le pillage du Congo, si ce serait cela la recette du développement, alors pourquoi les congolais ne se pillent eux-mêmes pour se développer ? Ou plutôt , voici ma deuxième question: Les congolais, depuis 52 ans, n’ont cessé de se piller eux-mêmes. Le pillage de leur propre pays est inimaginable. Alors pourquoi ne se sont-ils pas développés ?

    Tout ceci pour vous dire que les congolais sont irresponsables. Certains en sont devenus tellement honteux de leur image, qu’au lieu de redresser la barre, trouver une solution, ont recherché et trouvé en pays du Rwanda l’anti-modèle culpabilisant qu’il fallait cacher à tout prix aux autres pays ses réussites sous des tonnes de calomnies. Il fallait donc le transformer en bouc-émissaire, bref la victime expiatoire de leurs propres échecs.
    Les congolais continuent de se comporter comme cet enfant qui cache sa propre faute en accusant son compagnon.

    Bene.

    • Boukoubi Maixent dit :

      @Bene. L’analyse que vous faites de l’histoire récente de la RD Congo vous sera retournée bientôt si Ali Bongo ne dégage pas…. Les groupes d’animations ça vient d’où ? Les posters à la gloire du président-fondateur, ça vient d’où ? Les enfants qui occupent tous les postes stratégiques ça vient d’où ? Le président qui s’encanaille avec les femmes des ministres ça vient d’où ? Tout ça ne vous rappelle pas étrangement un pays que vous connaissez ?
      Je vais vous dire, au Zaïre, Zanga Mobutu était l’équivalent d’Ali Bongo sous Omar Bongo et Ngombo Mobutu l’alter égo de Pascaline Bongo. Continuez à soutenir votre fameux “président” et rira bien qui rira le dernier…..

  11. La Fille de la Veuve dit :

    Vous pensez vraiment que le Gabon a besoin aujourd’hui d’aller voir qui que ce soit pour savoir que des enfants de 9 a 11 ans qui entrent en 6eme ne peuvent pas etre scolarises dans les locaux d’un stade de football ?

    Et ce quelqu’un ce serait qui ? le Rwanda ?

    Pourquoi humilier le pays a ce point ?

    Des gabonais competents et ayant de l’expertise et de l’experience a vendre il y en a. Au gabon, comme a l’etranger.

    Ils ont juste un defaut : ils n’ont pas vote pour Ali Bongo et ne sont toujours pas pret de le faire au vu des resultats !

    Et comme les Rwandais ne votent pas au Gabon… encore que…

    • Encore eux dit :

      Vous dites “Des gabonais competents et ayant de l’expertise et de l’experience a vendre il y en a. Au gabon, comme a l’etranger.”

      J’aimerais être d’accord avec vous, mais je vous dirais quand même que sans la volonté et la sincérité, on peut avoir tous les intellectuels qu’on veut, le pays ne bougera pas significativement (en terme développement).

      c’est la grande différence entre le Rwanda et bon nombre de pays africains.

      • Gege dit :

        Je ne comprends pas pourquoi on doit aller s’humilier devant le Rwanda alors qu’il y a d’autres pays africains plus respectables que le Rwanda?

        Je pense que le président rwandais ne peut pas être quelqu’un de fréquentable car on l’appelle maintenant le HITLER AFRICAIN, allez savoir pourquoi.

      • La Fille de la Veuve dit :

        @ Encore eux,

        Parfaitement d’accord avec vous.

        Mais pensez-vous qu’il faille se rendre au Rwanda pour trouver “la volonté et la sincérité” sans lesquels rien n’est possible ?

        • Encore eux dit :

          Pour vous répondre, je vous dirais non. pas nécessaire de se rendre au Rwanda pour avoir la volonté et la sincérité.

          Cependant, au niveau de la gestion d’un pays, en terme de développement économique et social, de l’efficacité d’une administration, de la lutte contre la corruption et de la promotion des femmes, notre pays peut s’enquérir de certaines expériences rwandais.

          • Makaya dit :

            @Encore eux,

            Au niveau du développement économique et social, de l’efficacité etc…, comme vous le dites si bien, pitié!, pitié!, pitié!, en tout cas et surtout pas le Rwanda s’il vous plaît!!!.

            A voir votre insistance bornée sur ce pays comme si dans ce monde il n’ y a que le Rwanda, il y a matière à se demander pourquoi cet entêtement d’amener le Gabon à s’humilier devant ce pays?

            N’êtes vous pas vous-même par hasard rwandaise ou rwandais? Car je ne vois pas d’autres explications….

  12. ricko dit :

    le rwanda sans le pillage des ressources de la rdc n’est qu’un nain économique.personne ne peut prouver le contraire.je crois plutot qu’ali panique à l’idée d’instaurer une conférence nationale voila pourquoi ses décision sont teintés d’amertume et de désespoir que peut faire le petit ali ben face à la 5 eme puissance économique la france sinon que chercher à ralier à sa cause le bras armé des anglosaxons en l’occurence le rwanda dans les quete inesperé de rester au pouvoir

  13. ricko dit :

    sa dernière arme pour conservr son pouvoir immérité est de chercher l’appui des anglos saxons.ne soyons pas surpris si la prochaine étape sera l’octroi d’une base militaire aux états unies.étant conscient de sa relation tendu avec les nouvelles autorités en france ali ben tente par touS les moyens de trouver un parapluie à toutes éventuelles attaques dressés contre lui.la conférence nationale aura bien lieu avec ou sans l’introduction de l’anglais.

  14. Guy Massard dit :

    Avant de s’acoquiner Kigali il faut évaluer ses relations actuelles avec nos mentors, ceux qui nous fait et évaluer la crédibilité actuelle de ce régime, de plus en plus contesté pour son autoritarisme et pour son usage intempestif de l’argument du génocide tutsi. Chacun connait le caractère exécrable des relations entre la France et le Rwanda. Avant d’imiter Kagamé, il faut bien réfléchit sur la spécificité de l’histoire récente de ce pays…
    M. Ravalomanana avait un « tropisme très fort en faveur des Etats-Unis, de l’Allemagne, et […] de la Chine et son modèle de “démocratie autoritaire », pouvait-on lire le si, il n’y a pas si longtemps sur le site Internet du ministère des affaires étrangères français. La suite chacun, y compris Nababy, MoineMouwandzila, Billié By Nzé la connaît….. Seul Ali Bongo l’ignore mais vu qu’il terrorise les siens, personne ne peut la lui rappeler. Je vais m’en charger….
    Petit rappel historique
    2005 , Madagascar adhère à la Communauté pour le développement de l’Afrique australe (SADC), dont l’Afrique du Sud est le poids lourd
    2005, un groupe philippin obtient la gestion du port de Tamatave, au détriment de Bolloré ,
    2007, l’anglais devient la troisième langue officielle de Madagascar, avec le malgache et le français,
    2008, Total n’obtient le droit d’exploiter les sables bitumeux de Bemolanga qu’à la suite de pression de l’Elysée ;
    Juillet 2008 l’ambassadeur de France Gildas Le Lidec quitte son poste six mois seulement après son arrivée
    Entre annonce de la volonté d’adhérer au commonwealth, annonce du passage au bilinguisme, interdiction d’exporter les bois en grumes, irruption d’Olam dans tous les pans de l’économie et les injures proférées par l’Union contre Christophe Billaude et Pascal Canfin, il ya de quoi tirer un parallèle.
    Je ne suis pas pour l’immixtion de la France dans la vie politique de mon pays mais, j’aurai préféré qu’elle eut cette neutralité en depuis 1967 et surtout en 2009. Quand on est au pouvoir que parce qu’une puissance étrangère l’a voulu, on doit faire montre de plus de retenue.
    N’en déplaise aux adeptes de la psalmodie, tous ceux qui ont tourné le dos à la réflexion, le parallèle entre Ali Bongo et Ravalomana est saisissant !!!! Une seule question : qui sera Andrezj Rajoelina ?

  15. Sosthene Nguema dit :

    Honnetement vous me faites rire. Vous croyez que pour développer le gabon on a besoin d’aller voir comment ca se passe au Rwanda? Croyez vous que ce Kagame a eu besoin d’aller voir ailleurs pour faire tout ce qu’il fait aujourd’hui? Le veritable problème au gabon est l’incometence notoire d’Ali et son gouvernement. Avec a peine 1500000 habitants et tout le potentiel du sous sol gabonais, je dis que vous faites rire les gabonais. Non les gars, Ali sait pourquoi il est parti au Cuba puis maitenant au Rwanda. Mais Dieu protegera le peuple gabonais, nous allons rester en priere.

  16. Angele gabao dit :

    Sa promet tout sa felicitation

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW