L’Allemand de 36 ans a remporté aujourd’hui au Gabon la 156e victoire de sa longue carrière

© Gabonreview

 

André Greipel a attendu six jours pour s’imposer enfin aujourd’hui sur la Tropicale, l’épreuve gabonaise qu’il découvrait pour la première fois de sa carrière. L’Allemand de l’équipe Arkéa-Samsic a enfin pu réaliser le sprint parfait pour lui et offrir à ses nouveaux coéquipiers une victoire qui va rassurer son entourage. A 36 ans, celui qu’on appelle le «Gorille de Rostock» inscrit ainsi sa première victoire de la saison mais aussi la première pour l’équipe française. Il se souviendra certainement aussi que c’est au Gabon qu’il a franchi la barre des 155 victoires à son palmarès exemplaires, où on retrouve notamment 11 victoires d’étapes sur le Tour de France.

L’Allemand était apparu soulagé après la ligne d’arrivée. «C’est normal pour un sprinter de son standing, affirmait son directeur sport Sébastien Hinault. Il avait besoin de gagner pour se rassurer mais aussi pour récompenser ses équipiers qui ont beaucoup travaillé pour lui depuis le début de l’épreuve. Il commence à trouver ses repères chez nous.»

Niccolo Bonifazio a terminé 7e de cette 6e étape mais conserve sa première place avec 16 secondes d’avance sur le deuxième Lorrenzo Manzin. La dernière étape sera très disputée car elle attribue 19 secondes de bonifications.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW