La 44e assemblée générale de la Fédération des sociétés d’assurance de droit national africaines (Fanaf) se tiendra à Libreville, en février 2020. L’annonce a été faite le 1er mars par le président de la Fédération gabonaise des sociétés d’assurance (Fegasa), Crépin Andrew Gwodog.

Le président et secrétaire de la Fegasa le 1er mars 2019. © Gabonreview

 

© Gabonreview

La capitale gabonaise abritera en février 2020, les assises de la 44e assemblée générale de Fédération des sociétés d’assurance de droit national africaines (Fanaf). Le choix du Gabon a été confirmé lors de la 43e assemblée de la Fanaf, tenue du 17 au 21 février 2019 à Tunis, en Tunisie.

Le Marché gabonais des assurances aura l’opportunité de présenter tout son potentiel et ses perspectives après 2002, année des assises de la dernière assemblée générale de la Fanaf au Gabon. «Le Gabon(…) est une destination historique, économique, assurantielle, environnementale et touristique», a déclaré Crépin Andrew Gwodog, heureux pour la confiance accordée à la Fegasa d’organiser cet événement panafricain.

En effet, deux pays étaient en lice pour abriter ces assises : le Cameroun et le Gabon. Il a fallu que les représentants de chaque marché se retrouvent pour faire taire quelques divergences afin qu’un seul pays de la sous-région soit candidat pour abriter la 44e assemblée générale de la Fanaf. «Nous remercions l’assemblée générale pour l’opportunité qui est offerte au marché gabonais» de «recevoir la 44e assemblée générale de notre organisation», a indiqué le président de la Fegasa.

La Fédération des sociétés d’assurance de droit national africaines a été créée le 17 mars 1976 à Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire. Elle est une association professionnelle, reconnue comme telle, dont le siège social est à Dakar au Sénégal. La Fanaf revendique 214 sociétés membres dont 53 sociétés Vie, 137 sociétés Non Vie, 19 sociétés de réassurances, 4 Fonds de garantie automobile (FGA) et 1 société crédit / caution.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW