Gros coup réalisé par Strasbourg qui a annoncé le 11 février, la signature de Stéphane Lasme (2,03 m, 36 ans). L’intérieur gabonais s’est engagé jusqu’à la fin de la saison en cours.

L’intérieur gabonais évoluera avec Strasbourg jusqu’à la fin de saison. © stephanelasme.com

 

Moins d’un an après son come-back mitigé au Panathinaïkos, Stephane Lasme va relever un nouveau défi. L’intérieur gabonais de 36 ans s’est engagé le 11 février avec la SIG Strasbourg, pour le reste de la saison 2018-2019. Un renfort de poids pour le club alsacien, seulement 6e de Jeep Elite (championnat de France de basket-ball), avec 11 victoires pour neuf défaites avant la trêve de la Leaders Cup.

Cette saison, il était revenu au Panathinaïkos, mais il en est parti fin janvier (5,1 points à 52%, 2,8 rebonds et 0,8 contre en 18 matchs de championnat), car l’équipe comptait trop de joueurs étrangers. Le coach de Strasbourg a réagi à l’arrivée du défenseur hors pair et sacré dunkeur.

«Nous sommes très heureux d’accueillir un joueur que l’on connaît bien depuis cette finale de l’Eurocoupe (en 2016, ndlr) qu’il avait dominée par son abattage, qualité qui lui est unanimement reconnue. C’est un joueur dont la présence physique est à la fois dissuasive défensivement, avec à la clé des contres spectaculaires. Il est aussi très percutant offensivement avec (…) un tir dans la zone intermédiaire très fiable», s’est félicité Vincent Collet.

Le technicien français a également admis le rôle central que devrait occuper le Gabonais de 2,03 m au sein de l’équipe. «Au-delà de ses qualités en basket facilement visibles, sa dureté physique et mentale seront précieuses pour booster l’ensemble de l’équipe dont il devrait devenir l’un des leaders», a confié Vincent Collet.

Passé par le Partizan Belgrade, le Maccabi Tel-Aviv, l’Anadolu Efes Istanbul, le Galatasaray Istanbul, Saint-Pétersbourg ou encore l’UNICS Kazan, Stéphane Lasme possède un gros CV avec un titre de défenseur de la saison 2012/13 en championnat avec le Panathinaïkos. Le point d’orgue de la carrière du natif de Port-Gentil est sans doute le titre en Eurocoupe en 2016 avec le Galatasaray. Il avait été élu MVP de la finale face à… Strasbourg.

 
 

1 Commentaire

  1. BBTG dit :

    Et dire qu’on a un président de fédération qui est plus occupé à faire de la politique et la guéguerre aux ligues qui doivent lui fournir la ressource pour travailler, au lieu de promouvoir les joueurs de la discipline qui font honneur au pays et à l’Afrique toute entière.

    Stéphane Lasme est aujourd’hui l’équivalent d’Aubameyang au foot mais en mieux, car il a un titre continental dans son escarcelle au-delà des distinctions individuelles, mais il n’y a même pas un poster de lui au siège de la Fédération gabonaise de basket-ball, qui plus est ne reconnait même pas l’association qu’il a créé.

    Honte à nous !

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW