La Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) a inauguré, le 16 mars à Mekambo, une station-service communautaire. Une initiative visant à contourner la réticence des opérateurs à desservir les régions à faible densité humaine.

La Caistab a inauguré sa station-service à Mekambo, le 16 mars 2019 (image d’illustration). © D.R.

 

Après Minvoul dans le Woleu-Ntem, la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) a étendu le Programme national d’installation des stations-service à caractère communautaire (PNISSCC) à l’Ogooué-Ivindo. Le 16 mars, la direction générale des Caistab y a inauguré la station-service communautaire de Mekambo, en partenariat avec Engen Gabon.

Cette station-service vise à pallier la réticence des opérateurs à desservir les régions à faible densité humaine. Pour l’approvisionnement régulier de la station en produits pétroliers, la Caistab a noué un partenariat avec Engen Gabon. Selon la Caistab, le poste de distribution de Mekambo a une capacité globale de 30 000 litres répartis en 12 000 litres en gasoil, 12 000 litres en essence et 6000 litres en pétrole lampant.

Le PNISSCC repose sur un partenariat entre la Caistab et les marqueteurs, consistant en la construction et la mise en exploitation d’une station-service sous forme de conteneur. Cet ambitieux programme vise à résoudre les difficultés d’approvisionnement en carburants rencontrées à l’intérieur du pays, étendre le mécanisme de péréquation des prix des produits pétroliers, contribuer à l’aménagement du territoire.

Cette initiative vise également à améliorer la sécurité des populations dans la manipulation des carburants, freiner la vente illicite et anarchique des carburants, lutter contre le chômage et la pauvreté et renforcer la présence de la Caistab sur l’ensemble du territoire national.

 
 

1 Commentaire

  1. NGOMO Thierry dit :

    Est-ce le rôle de la CAISTAB d’équiper les localités éloignées en stations services. Quel est le bilan de la filière cacao?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW