Libreville abrite une réunion régionale d’experts sur le changement climatique et les énergies renouvelables.

© Gabonreview/Shutterstock

© Gabonreview/Shutterstock

 

La réunion régionale des experts sur le changement climatique et les énergies renouvelables en Afrique centrale s’est ouverte le 31 mai 2016 à Libreville, sous la supervision de Raymond Okinda, secrétaire général du ministère gabonais de l’Énergie et des Ressources hydrauliques.

«Consacrées la thématique changement climatique et énergies renouvelables», ces assises, a indiqué Marie-Thérèse Chantal Mfoula, conseiller politique et diplomatique à la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), «constituent une occasion d’échanges ouverts et de partage d’expériences sans restriction aucune». Autrement dit, elles permettront d’approfondir la réflexion sur le développement des énergies renouvelables et de la coordination régionale de l’action climatique en Afrique centrale.

Dans cette région, en effet, la difficulté, pour la majorité de la population, d’accéder à l’énergie moderne est notable. La consommation d’énergie y est essentiellement basée sur la biomasse (bois et charbon de bois), en dépit des conséquences néfastes sur l’environnement. La baisse des activités socio-économiques des  populations riveraines du Lac Tchad et la persistance des catastrophes naturelles illustrent clairement les conséquences des changements climatiques dans la sous-région où d’autres secteurs tels que l’eau, l’agriculture, la forêt et surtout santé subissent les répercussions des nouveaux phénomènes écologiques.

La réunion de Libreville qui donnera un aperçu de la capacité institutionnelle de la région, devrait déboucher sur une stratégie bas-carbone mettant l’accent sur le développement des énergies renouvelables. Elle a également pour but de réunir des décideurs politiques et experts sur le climat et l’énergie afin de permettre la formulation d’une approche cohérente et coordonnée permettant de développer des stratégies de soutien et de réaliser les opportunités d’investissements présentées par les États membres de la CEEAC.

 

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW