À en croire le ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, la nouvelle loi portant réglementation du secteur des hydrocarbures en République gabonaise devrait être promulguée par Ali Bongo avant la fin de la semaine courante.

Le nouveau Code des Hydrocarbures pourrait être promulgué par le président de la République cette semaine. © D.R.

 

C’est «une bonne nouvelle» que Noël Mboumba a souhaité délivrer, mardi 9 juillet, aux opérateurs pétroliers exerçant au Gabon : l’entrée en vigueur imminente du nouveau Code des hydrocarbures en République gabonaise. Attendue depuis quelques années déjà, cette nouvelle loi réglementant le secteur pourrait être promulguée par le président de la République avant la fin de la semaine courante.

«Le Premier ministre l’a signé, je l’ai aussi signé à mon niveau, et il est actuellement sur la table du président de la République. Nous pensons qu’en fonction de l’agenda du chef de l’État, ce Code sera promulgué d’ici à la fin de cette semaine, et publié au Journal officiel dans les prochaines semaines», annonce-t-il.

Les 3 et 28 mai derniers, l’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté le nouveau Code des hydrocarbures. La chambre basse du Parlement avait procédé à quelques amendements, exhortant notamment le gouvernement à garantir «une plus grande implication des ministères de l’Économie et du Budget» et à faire de «l’appel d’offres [le] moyen privilégié d’accès au domaine pétrolier».

Avant sa promulgation par Ali Bongo, au ministère du Pétrole, l’on avait déjà revendiqué l’adoption d’«un Code des hydrocarbures amélioré», devant susciter l’attrait des investisseurs étrangers, donc de générer la croissance et les emplois. Ces 5 dernières années, le secteur pétrolier était régi par la Loi n°011/2014. Une loi contestée par la quasi-totalité des opérateurs du secteur.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW