L’exposition spécifique des produits algériens s’est ouverte, le 12 novembre à Libreville. Une semaine durant, cet évènement va être le miroir du savoir-faire algérien dans plusieurs secteurs d’activités.

Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale visitant l’un de stands de l’exposition spécifique de produits algériens au Jardin Botanique, le 12 novembre. © Gabonreview

 

La 3e édition de l’exposition spécifique de produits algériens a été lancée le 12 novembre à Libreville. Comme lors de l’édition précédente, la foire permet aux hommes d’affaires algériens d’exposer, jusqu’au 17 novembre, leur savoir-faire dans plusieurs secteurs d’activités.

Organisé par le ministère algérien du Commerce, en collaboration avec la Société algérienne de foires et exportations (Safex), cet évènement est «un aperçu grandeur nature du développement algérien par les entreprises qui fabriquent des produits répondant aux standards internationaux et prospecter les opportunités d’affaires»

Selon le ministre algérien du Commerce, l’évènement est inscrit dans le cadre du programme annuel de participation de l’Algérie aux foires et salons internationaux pour 2019. Le rendez-vous de Libreville offre «une nouvelle opportunité pour le Gabon et l’Algérie de renforcer les contrats et partenariats économiques», a précisé Said Djellab.

Son homologue du Gabon voit en cette exposition, «l’aboutissement d’un parcours qui a su mettre en exergue les points essentiels et bénéfiques des liens qui unissent le Gabon et l’Algérie à travers des échanges commerciaux et socioculturels». Selon Jean-Marie Ogandaga, «l’exposition permet aux deux partenaires de promouvoir leurs produits, savoir-faire et consolider la coopération sud-sud dynamique».

Ce dernier s’est par ailleurs réjoui que les échanges commerciaux entre les deux pays aient quadruplé en moins de deux ans. Les flux commerciaux entre les deux pays sont passés de 150 millions de francs CFA à la fin 2018, à un milliard de francs CFA à la fin du mois d’août 2019. Soit une croissance de 572%.

Pour consolider cette coopération fructueuse, les deux pays ont noué trois nouveaux partenariats. Ces accords portent sur la création d’un conseil d’hommes d’affaires algéro-gabonais, un mémorandum d’entente à la promotion du commerce extérieur, ainsi que la coopération et l’assistance entre la Safex et la direction générale du commerce du Gabon.

 
 

3 Commentaires

  1. John SIMPLIX dit :

    Monsieur le Premier Ministre, Madames et Messieurs les Ministres, pourquoi n’avez-vous pas le même entrain dès lors qu’il s’agit du MADE IN GABON. Mais vous êtes prêt à vous mobiliser en rang serré pour ouvrir une nouvelle brèche de sortie de devises. Ainsi nous sommes passé de 150 millions il y a un an à un milliard, en Aôut dernier. Vraiment, je pleure, car j’ai vraiment honte de mon pays. Que Dieu nous vienne en aide. Bravo, l’Algérie toi au moins tu sais ou est ton intérêt.

  2. shox dit :

    Okay…très bien pour l’économie Algérienne qui essaie de se faire du profit chez nous…Et à quand le “Made in Gabon” à Alger???!!!

  3. nabil dit :

    il vaux mieux des produit algériens ou gabonais de bons qualité sa veut dire made in Afrique moins chère est de meilleur qualité sa va faire gagner des devises au Gabon que des produit des autres continents renforcer la relation entre nous ne nous fera que du bien est on sera plus fort bien venu a tous les produits made in Gabon en Algérie il est temps de donner la priorité au made in Afrique bonjour a tous la peuple frère gabonais

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW