Le Ministère de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux Publics a procédé au lancement de différents travaux de réhabilitation de routes et d’ouvrages d’art ainsi qu’au curage de caniveaux dans les quartiers de Libreville.

© facebook/meitpga

 

Le Ministère de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux Publics a procédé au lancement de différents travaux de réhabilitation de routes et d’ouvrages d’art ainsi qu’au curage de caniveaux dans les quartiers listés ci-dessous :

  • Tri et Colis Postaux ;
  • Nzeng-Ayong Dragages ;
  • Mindoubé – Carrefour Kanté ;
  • Circuit Cocotiers, Rond-point de Nkembo, Atong Abe, Séminaire Saint-Augustin, sortie vers le Bld Triomphal ;
  • Petit Paris – Gare Routière ;
  • Nzeng-Ayong fin goudron – Montalier ;
  • Lycée Diba-Diba – Mangrove ;
  • Château d’eau – Cap Caravane ;
  • Sibang derrière le stade – Carrefour SGA ;
  • Carrefour FOPI – SOGATOL ;
  • Lowé – IAI ;
  • Pont Nomba – Pont Setrag.

Concernant la réhabilitation du Pont Nomba et du  Pont Setrag ; des Glissières en Béton Adhérent (GBA) ont été placées afin de sécuriser provisoirement les ponts. Les travaux auront une durée de deux (2) mois et s’effectueront en deux phases : la pose de glissières provisoires puis la pose des glissières définitives et des bandes rugueuses. En sus de ces informations, il est rappelé aux usagers de faire preuve de prudence aux abords des dites zones.

Au cours du prochain trimestre, les chantiers ci-dessous sont prévus :

  • Rond-point de la Démocratie ;
  • Bretelle derrière l’Ecole Normale – Bas de Gué-gué ;
  • Cimetière Alibandeng ;
  • Nzeng-Ayong station mobile (vers Carrefour GP et vers Rond-point) ;
  • Cité de la Caisse ;
  • Axe routier devant la station Petro Gabon Charbonnage ;
  • Assainissement de l’échangeur de Nzeng-Ayong ;
  • Okala : Canal 7 – Carrefour Okala – CES Okala Mikolongo ;
  • Akanda, Angondjé : zone CHU et derrière le Stade ;
  • Bambouchine ;
  • Akournam 2 ;
  • Bikélé.

Nous ne ménageons aucun effort pour minimiser les désagréments causés aux usagers et leur présentons d’ores et déjà nos sincères excuses pour la gêne occasionnée par l’exécution des dits travaux. Il est demandé aux usagers d’observer un comportement citoyen vis-à-vis des différents intervenants sur ces projets, afin qu’ils soient réalisés dans les meilleurs conditions et délais.

Fait à Libreville, le 02 avril 2019

Le Ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux Publics

Arnauld Calixte ENGANDJI-ALANDJI

 
 

4 Commentaires

  1. tchenko dit :

    c’est une BLAGUE de plus !!!!

  2. Bona dit :

    Monsieur le ministre, c’est vous même qui avez décliné ce programme et après quand rien n’y sera fait les gabonais vont railler le Gouvernement vous allez traiter les gens d’opposants. Nous ne demandons qu’à voir. Par ailleurs juste vous rappeler que bikele, mr Paul biyogue mba a déjà fait l’essentiel. Il temps de penser à Melen derrière l’hôpital, il existe une bretelle qui donne accès au PK 12 et un autre qui abouti aux rails et arrive jusqu’à à owendo
    essaie parfois d’être un peu plus créatifs et en plus il existe un semblant de plan d’aménagement servez vous ce cet instrument une route c’est avant un élément essentiel de développement et surtout de connexion entre un point x et un autre point y. Pour une fois pensez un peu aux chemins d’accès dans les quartiers sous intégrés chaque fois qu’on parle de refaire les routes ce sont toujours les mêmes quartiers, c’est quoi cette affaire. Au ministère de l’urbanisme n y a t il pas des plans relatifs aux routes notamment secondaires. C’est grâce au général assele que les routes secondaires ont vu le jour. Pour moi le problème se sont les routes secondaires, celles qui permettent à un citoyen lamba facilement à son domicile, que disent vos plans d’aménagement car faire sans, sera toujours un éternel saupoudrage. Merci Monsieur le ministre.
    Je suis un citoyen qui veux accéder à son domicile sans avoir à garer sin véhicule à des kilomètres.

  3. NGOUKALA dit :

    Monsieur le Ministre ces Travaux sont financés par l’Etat ou par les particuliers. Nous voyons depuis un temps des banderoles disant que c’est l’AJEV qui nous offre les travaux qui sont exécutés sur le tronçon Chateau d’eau – Cap Caravane.

  4. Gabin dit :

    et la zone Angodje-Ntoum où vivent des milliers de gabonais sans voie d’accès? Ce tronçon part d’Amissa tranfo, passe par la fameuse citée parlementaire et s’étend sur près de 10km.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW