Au terme du dernier examen de la mission de validation coordonnée de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), le Gabon a réalisé une performance de 72,91% de taux de mise aux normes. Un résultat qui place le pays en 2ème position de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et leader de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac).

.© D.R

 

72,91%. C’est la performance réalisée par le Gabon en termes de conformité aéronautique. C’est ce qui ressort du rapport de la mission coordonnée de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) dans le pays du 29 janvier au 6 février dernier, dont les résultats ont été présentés, le 20 mai à Libreville, par le directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac), Arthur Nkoumou Delaunay. Cette performance représentant 66,61% de taux d’amélioration accomplie entre 2007 et 2019, sur la base de l’examen de tous les huit domaines du système de supervision de la sécurité aérienne, place le pays à la 2nde place dans la CEEAC et la 1ère en zone Cemac.

Ces éléments cruciaux de la supervision de la sécurité portent en général sur des questions concernant : la législation aéronautique de base ; les règlements d’exploitation spécifiques ; le système d’aviation civile et les fonctions de supervision de la sécurité de l’État ; la qualification et la formation du personnel technique ; les  indications  techniques, l’outillage et la fourniture de renseignements critiques pour la sécurité ; les obligations en matière de délivrance des licences, brevets, certificats, permis, autorisations et approbations ; les obligations de surveillance ; la résolution des problèmes de sécurité.

« Ces résultats qui, nous pouvons le dire avec satisfaction, révèlent une courbe de progression remarquable, des chiffres pointant le système de supervision de la sécurité aérienne et de conformité, soit près de 6.9% en 2007, 18,26% en 2012, 26,07% en 2016, et 72,91% pour cette année 2019», s’est récemment réjoui le ministre des Transports. «Notre pays le Gabon a réalisé la performance la plus importante, tributaire d’efforts considérables investis par les plus hautes autorités, pour pallier les insuffisances notées ces dernières années dans le délicat domaine de la sécurité et de la navigation aérienne», a déclaré Justin Ndoundangoye.

La prochaine étape des autorités gabonaises sera de se rapprocher de la commission de l’Union européenne afin de sortir le Gabon de la liste noire. « Nous y croyons parce que nous sommes conscients du niveau d’engagement du président de la République Ali Bongo et de la détermination du gouvernement à relever ce défi », a assuré le ministre des Transports. Vivement que le gouvernement atteigne cet objectif.

 
 

2 Commentaires

  1. bassomba dit :

    Félicitations et encouragements!

  2. […] Click here to view original web page at Conformité aéronautique : Le saut qualitatif du Gabon […]

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW