D’abord annoncé pour septembre 2018, l’Institut Confucius a finalement ouvert ses portes le 18 décembre au sein de l’Université Omar Bongo. Le début des cours y est annoncé pour le 7 janvier 2019.

Photo de famille après l’inauguration de l’Institut Confucius le 18 décembre à l’UOB. © D.R.

 

Situé à l’ancien Office du baccalauréat au sein de l’Université Omar Bongo (UOB), l’Institut Confucius (IC) du Gabon a été inauguré le 18 décembre 2018. Il sera dirigé par une équipe venue de l’Université des langues étrangères de Tianjin, l’une des quatre villes relevant de l’autorité centrale de la Chine et entretenant des relations avec le Gabon depuis les années 60. Si l’implantation de cet établissement au Gabon est le fruit des relations qu’entretiennent le Gabon et la Chine, l’IC permettra l’apprentissage du mandarin sur le sol gabonais.

«Cet Institut Confucius est le 9e de notre université mais c’est le premier sur le continent africain», a déclaré Wu Chengfeng, directeur de l’IC du Gabon. «En dehors des cours de mandarin, on va non seulement organisé des activités diversifiées pour promouvoir les valeurs chinoises, mais aussi des tournées artistiques, des expositions de manuels, et des connaissances sur la culture chinoise. On va encourager les étudiants gabonais à participer au concours passerelle vers le chinois pour disputer le meilleur prix», a-t-il poursuivi.

Pour y accéder, les étudiants régulièrement inscrits à l’UOB s’acquitteront de frais de scolarité de 15.000 FCFA, les élèves 20.000 FCFA, les permanents à l’IC 25.000 FCFA tandis que les travailleurs payeront 40.000 FCFA. La première rentrée académique est prévue pour le 7 janvier 2019 au bonheur des futurs apprenants et des autorités administratives de l’UOB dans un contexte où apprendre le mandarin est une nécessité, sinon un atout incontestable dans le monde des affaires.

«L’Université Omar Bongo s’est donc résolument engagée dans le projet d’importation d’un institut Confucius en rapport avec sa vision de modernisation de son offre de formation, d’élargissement de sa coopération internationale, et de diversification de son partenariat» a déclaré le recteur de l’UOB, Marc-Louis Ropivia. La Chine joue, aujourd’hui un rôle clé dans l’économie gabonaise et pour beaucoup, il apparaît utile pour les Gabonais de connaître ce pays et sa culture dans l’optique de poursuivre des carrières ambitieuses. Ceci d’autant plus que l’Empire du Milieu compte parmi les grandes puissances mondiales, soit la 3e

Si, dans le cadre de sa coopération avec le Gabon, la Chine offre chaque année plusieurs bourses d’études, avec cet IC, les futurs boursiers pourront apprendre au préalable le mandarin au Gabon à Libreville avant leur envol pour la Chine. L’IC a été inauguré par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, en présence de l’ambassadeur de Chine au Gabon et du recteur de l’UOB.

Auteur : Alix-Ida Mussavu

 
 

7 Commentaires

  1. abel dit :

    Les Instituts Confucius c’est le soft power de la chine! Sous couvert de promotion de leur culture ils identifient les pro chinois, ceux y viennent par amour de la culture chinoise deviendront des “idiots utiles” (non donnés au futurs pions qui seront manipulés dans l’intérêt de la chine le moment venu!

    Rien de nouveau sous le ciel de gabao!

    • diogene dit :

      Nos enfants ne parlent plus que le français, est ce la manière douce à la française ou le résultat d’une colonisation raciste, fasciste, brutale de la France des quatre derniers siècles ?
      Les dirigeants sont tous à la botte de Marianne et de ses réseaux maffieux. Rien de nouveau effectivement.
      La sinophobie ne sauvera personne. La sinophilie non plus…

  2. Ikobey dit :

    Quand vous ne payez pas ou peu, la marchandise c’est vous !

  3. diogene dit :

    Quel dommage les universitaires chinois ne savent pas nommer correctement Kongzi ou k’ongfuzi ou maître Kong et lui préfère le sobriquet malveillant de Confucius qui vient de confus, confusion nom caricatural attribué pour moquer la philosophie et la sagesse de cet illustre penseur.

  4. SERGE MAKAYA dit :

    A QUAND LES INSTITUTS GABONAIS EN CHINE ? VOUS SAVEZ, NOS CULTURES ONT BEAUCOUP DE VALEURS. ALORS, METTONS LES EN VALEURS SVP…

  5. TESSOUGUE dit :

    bonjour, j’ai vu a travers TV5 hier soir cette école. elle est vraiment importante. je suis au Mali et j’aimerai qu’elle ouvre ses portes chez nous si possible

  6. Ella mboui Cédric michel dit :

    Bonjour.depuis un an je suis les cours avec les logiciels.parceque mon boulot ne me donne pas assez de temps.je voudrais savoir s’il était possible de suivre ces cours en ligne.ou venir faire candidat libre au HSK?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW