Opposé au club de Rangers Enugu du Nigeria en match aller du 2e tour de la Coupe de la Confédération africaine de football (Caf), l’AS Pélican a pris une légère avance, en s’imposant 2-1, le 14 septembre, à Libreville. Le club migovéen doit négocier un bon résultat au match retour, prévu dans deux semaines, pour accéder à la phase de poules de la compétition.

Les joueurs de l’AS Pélican après leur victoire, le 14 septembre au stade de Sibang.© Gabonreview

 

Seul club gabonais en lice en compétitions africaines de clubs, l’AS Pélican a fait bonne figure le 14 septembre, au stade de Sibang. Le club migovéen s’est imposé 2-1 face au Rangers international FC Enugu du Nigeria, en match aller du 2e tour de la Coupe de la confédération africaine de football (Caf).

Démarrée sur les chapeaux de roues, la rencontre s’est débloquée à la 13e minute, avec l’ouverture du score par l’AS Pélican, sur une frappe de Desny Ralph Yanga Yanga, sur une passe lumineuse Dertin Amoros, la nouvelle recrue.

Galvanisés par cette avance, les joueurs gabonais ont accentué la pression sur l’équipe nigériane, jusqu’à corser l’addition à la 30e minute, suite à un but contre son camp du défenseur de Rangers Enugu, Pape Sane. L’équipe nigériane obtiendra la réduction du score à la 32e minute par une frappe de Nnamdi Egbujuo, après un ballon mal renvoyé par le gardien gabonais Donald Nze.

En dépit des excursions menées de part et d’autre, le score est resté le même jusqu’à la pause. À la reprise, les deux équipes ont gardé le même rythme avec des attaques placées. Mais aucune équipe n’a réussi à marquer un autre but, jusqu’au coup de sifflet final de Thierry Nkurunziza, l’arbitre burundais.

Bien qu’étriquée, la victoire de l’AS Pélican constitue pour son coach un motif de satisfaction. D’autant que «personne ne nous avait donnés vainqueurs  de la partie». Pour la suite, Gildas Ndoumou a promis «aller se battre avec ses armes» au match retour, dans deux semaines au Nigeria.

Benedict Uguru, le coach des Rangers Enugu s’est félicité de l’esprit combatif de ses poulains, tout en affirmant garder l’espoir pour le match retour.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW