Le Gabon a célébré le 22, la journée mondiale de l’eau sur le thème mondial : «Ne laissez personne de côté» et le thème national «L’accès à l’eau pour tous». Occasion saisie par le ministre de l’Eau pour confirmer l’engagement de l’État à atteindre d’ici à 2030, le 6e palier des Objectifs de développement durable (ODD).

Le Gabon s’engage à atteindre l’Objectif de développement durable n°6 d’ici 2030. © Gabonreview

 

Célébration de la journée mondiale de l’eau 2019. © Gabonreview

La communauté internationale a célébré le 22 mars, la journée mondiale de l’eau sur le thème. «Ne laissez personne de côté». Au Gabon, où cette journée a été célébrée sur le thème national «L’accès à l’eau pour tous», plusieurs activités ont été organisées à cette occasion. À Libreville, notamment, il était question d’éduquer la jeunesse gabonaise à la gestion durable des ressources en eau potable et de sensibiliser sur la potabilisation de cette ressource indispensable à l’amélioration du bien-être social et à la croissance durable.

L’accès à l’eau potable et l’assainissement sont des droits de l’homme, essentiels à la pleine jouissance de la vie et à l’exercice de tous les droits de l’homme. Conscient de ce principe et que de nombreux Gabonais restent encore privés d’un accès continu à l’eau potable, le ministre de l’Eau a réaffirmé le 22 mars dernier, l’engagement du Gabon à atteindre le 6e des Objectifs de développement durable (ODD). Celui qui vise à assurer, d’ici à 2030, l’accès de tous à l’eau et à une gestion durable des ressources en eau potable.

«Il s’agira de s’employer activement à la réalisation des projets identifiés comme prioritaires pour l’atteinte de l’ODD n°6, à savoir : l’installation de 925 pompes à motricité humaine sur l’ensemble des neuf provinces du pays ; la potabilisation, avec la SEEG, des eaux de CimGabon 2 visant à très court terme un apport supplémentaire estimé à  36 000 m³ d’eau potable/jour pour l’approvisionnement de Libreville et ses environs», a décliné Tony Ondo Mba.

Selon le membre du gouvernement, se projet comporte aussi la mobilisation, à travers un partenariat public-privé, des eaux brutes des localités de Ntoum et de Kango pour la production complémentaire à moyen terme de 140 000 m³ d’eau potable par jour ; le projet intégré d’alimentation en eau potable et assainissement de Libreville, financé par la Banque africaine de développement (Bad) ; et, le projet d’accès aux services de base en milieu rural soutenu par la Banque mondiale.

«La présente journée mondiale  de l’Eau se tient donc dans un contexte d’accélération de la réalisation des projets structurants du secteur de l’eau au service des populations conformément à la volonté du président de la République, Ali Bongo Ondimba et son gouvernement», a déclaré Tony Ondo Mba.

Hormis l’engagement du Gabon confirmé par le ministre de l’Eau pour «l’accès à l’eau pour tous», l’édition 2019 de la journée mondiale de l’Eau a permis aux élèves du Lycée Paul Emane Eyéghé, site de la célébration, d’en apprendre plus à travers des ateliers, sur les sujets liés à l’eau afin d’agir et changer le cours des choses.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW