Le ministère de l’Économie procédera, le 4 décembre, au paiement des intérêts de l’emprunt obligataire de l’État gabonais dénommé «EOG 6,5 % Net 2017-2022 ».

Les souscripteurs du «EOG 6,5 % Net 2017-2022» seront bientôt payés. © D.R.

 

Le 4 décembre prochain, le ministère de l’Économie et émetteur de l’emprunt obligataire de 100 milliards de francs de l’État gabonais dénommé «EOG 6,5 % Net 2017-2022», reversera à ses souscripteurs (adhérents, investisseurs et aux prestataires des services d’investissement (PSI)), une enveloppe globale de 41 387 071 950 de francs CFA.

Dans les détails, il s’agit de 32 846 882 500 de francs CFA au titre des amortissements (partie du capital remboursé à chaque échéance périodique) et 8 540 189 450 francs CFA comme intérêts à l’échéance du 4 décembre 2019. «Le coupon net à percevoir par obligation est de 3 150 francs CFA (soit 2 500 francs CFA au titre de l’amortissement du principal et 650 FCFA pour les intérêts) et la date d’ouverture des opérations d’encaissement auprès des guichets des prestataires des services d’investissement est fixée au 5 décembre 2019», précise le gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli.

En effet, la levée de fonds lancée le 30 novembre 2017, à travers un road-show sous-régional pour un montant de 100 milliards de francs CFA, avait été souscrite à hauteur de 131,39 %, soit au final 131,3 milliards de francs. Selon l’ancien ministre de l’Économie, Régis Immongault Tatagani, cette émission a permis d’apurer partiellement l’encours des moratoires intérieurs et d’assainir le bilan des banques locales. Cela, grâce à un mécanisme de compensation pour un montant 64,468 milliards de francs et de dégager des ressources d’un montant de 66,92 milliards de francs. Cette somme a servi au financement des dépenses du Plan de relance de l’Économie, inscrites au budget de l’année 2017.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW